Volontariat francophone

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) vient de lancer un projet de Volontariat francophone qui encourage la mobilité Sud-Sud. Il permet à de jeunes volontaires, citoyens des pays membres de la Francophonie, de valoriser leurs compétences tout en contribuant à des actions de développement dans les domaines de la promotion et du renforcement du français, des technologies de l’information et de la communication en tant que supports dans les secteurs de l’éducation et de la culture, et pour le renforcement des capacités locales en développement économique, social et culturel.
Les jeunes, âgés de 21 à 35 ans, peuvent postuler afin d’offrir leurs compétences pendant douze mois au profit d’actions mises en œuvre dans neuf pays, par l’OIF, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et les partenaires de la Francophonie.

La mise en œuvre de ce projet-pilote commence par le déploiement d’un premier groupe de 21 volontaires, en février 2008, dans les pays suivants : la Bulgarie, le Cambodge, le Canada, le Laos, la Moldova, le Niger, la Roumanie, le Togo et le Viêt-nam. L’appel à candidatures pour les premiers volontaires est ouvert jusqu’au 7 décembre 2007. Un second appel à candidatures sera lancé ultérieurement pour une affectation prévue en juillet 2008.

Un volontaire francophone est une personne qui s’engage temporairement, bénévolement et exclusivement de tout autre engagement, à temps plein, au service d’un projet de la Francophonie à l’étranger. Il perçoit des indemnités qui lui permettent de vivre décemment sur son lieu d’affectation, est couvert par des assurances et bénéficie du transport aller-retour entre son pays d’origine et le pays d’affectation.

Lien : Site de l’OIF