Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
81-90 sur 3279 résultats.

Lire avec les oreilles (niveaux A2 élémentaire, B1 intermédiaire, B2 avancé)

Quand nos modes de vie connectés changent notre manière de lire. Rédiger une petite annonce (A2), résumer un roman (B1), donner son avis, argumenter (B2).
7 jours sur la planète (Actualité mondiale)

Voir le flux - 23/03/2018 14:00:00

La francophonie, toute une histoire (niveaux A2 élémentaire, B1 intermédiaire, B2 avancé)

Revenons en quelques dates sur l’historique de la Francophonie et de la francophonie. Créer une affiche pour promouvoir le français (A2), exprimer une opinion sur l’apprentissage de la langue française (B1), lister les avantages et les inconvénients d’une organisation internationale (B2).
7 jours sur la planète (Actualité mondiale), Français des relations internationales (Diplomates, journalistes...)

Voir le flux - 23/03/2018 14:00:00

Journal en français facile 22/03/2018 20h00 GMT

Transcription

Céline Pellarin : Vous écoutez RFI et il est 20 h en temps universel, 21 h à Paris. Bonsoir à toutes et à tous. Merci d'être à l'écoute du Journal en français facile. Mehdi Meddeb est avec moi, bonsoir Mehdi.

Mehdi Meddeb : Bonsoir Céline, bonsoir à tous.

CP : Le président américain va appliquer de nouvelles taxes sur des produits importés aux États-Unis. Après l'acier et l'aluminium, ce sont les produits d’origine chinoise qui sont visés. Donald Trump va leur imposer cinquante milliards d'euros de taxes.

MM : Quel sort va être réservé au président péruvien qui a annoncé hier sa démission ? Le parlement étudie la possibilité de le destituer et de ne pas accepter sa démission. En tout cas son successeur est déjà désigné et prêt.

CP : Toujours autant de tensions entre le Royaume-Uni et la Russie. L'affaire de l'empoisonnement de l'ancien espion russe Skripal n'en finit pas d'alimenter les critiques et les accusations entre les deux pays. Et cette fois-ci c'est l'ambassadeur russe à Londres qui donne de la voix.

-----

MM : Aux États-Unis, Donald Trump multiplie les conflits commerciaux avec ses partenaires.

CP : Cette fois-ci c'est la Chine qui est dans le viseur du président américain. Donald Trump a annoncé qu'il met en place des taxes sur les produits importés de Chine. Taxe à hauteur de cinquante milliards d’euros par an. Les explications de notre correspondante à Washington Anne Corpet.

Selon des responsables de la Maison-Blanche, une centaine de produits chinois seraient visés, des chaussures aux matériaux électroniques. La liste exacte devrait être annoncée dans les quinze jours qui viennent. Au cours de son intervention, Donald Trump a évoqué le déficit commercial des États-Unis vis-à-vis de la Chine : le « plus grand jamais rencontré dans l'histoire de l'humanité. C'est hors de contrôle » a-t-il déclaré. Donald Trump a toujours qualifié la Chine d'ennemi économique des États-Unis. Il n'a cessé de le marteler pendant sa campagne. Il a cependant pris soin ce jeudi de souligner, je cite, l'immense respect qu'il porte au président Xi, un intermédiaire indispensable pour régler la question du nucléaire nord-coréen. Avec ces mesures douanières, la Maison-Blanche confirme en tous cas sa volonté d'adopter une politique protectionniste, d'ériger des barrières commerciales autour de son pays. « Mon maître mot en matière commerciale est la réciprocité », a déclaré le président. La Maison-Blanche estime que ces nouvelles taxes auront un impact réduit sur les consommateurs américains, mais les marchés eux craignent une guerre commerciale : le Dow Jones a enregistré une forte baisse.

MM : Le président péruvien démissionnaire sera-t-il quand même destitué ?

CP : C'est la question à laquelle doivent répondre les élus : accepter sa démission ou le destituer, c'est-à-dire le limoger, le renvoyer. Et ce serait perçu comme une sanction. Le Parlement du Pérou a commencé à débattre du sort du président. Pedro Pablo Kuczynski, qui est accusé d'être impliqué dans un vaste scandale de corruption.

MM : Démission ou destitution, dans les deux cas, la présidence devrait revenir au premier vice-président Martine Vizcarra.

CP : Et Martin Vizcarra, premier vice-président du Pérou, a confirmé qu'il est donc prêt et qu'il assumerait son rôle. Qui est Martin Vizcarra et comment peut-il surnager dans cette crise politique qui agite le Pérou. Son portrait par Romain Lemaresquier.

Mercredi soir Martin Vizcarra a laissé planer le doute pendant quelques heures, sur sa volonté d’assurer l’intérim. Mais finalement le premier vice-président de la République du Pérou et qui était jusqu’à présent ambassadeur du Pérou au Canada, a annoncé qu’il rentrait à Lima et qu’il se mettait à disposition de son pays. Martin Vizcarra a notamment occupé le poste de ministre des Transports avant d’être nommé ambassadeur au Canada. Cet ancien gouverneur de la région de Moquegua de 2011 à 2014, qui fête par ailleurs aujourd'hui ses cinquante-cinq ans, est une figure politique qui pourrait rassembler. Après l’annonce de la démission de Pedro Pablo Kuczynski, il s’est dit écœuré par la crise politique qui agite son pays, se désolidarisant ainsi de celui qui l’avait nommé ministre en juillet 2016. Présenté comme une personne pragmatique, simple et austère, il pourra jouer sur le fait qu’il n’a aucun lien avec les partis politiques traditionnels. Des partis dont les noms reviennent régulièrement dans des affaires de corruption. Martin Vizcarra devrait prêter serment prochainement devant le Congrès péruvien et devrait également aller au bout du mandat pour lequel Pedro Pablo Kuczynski avait été élu, c’est-à-dire qu’il resterait au pouvoir jusqu’en juillet 2021.

MM : Nicolas Sarkozy s'est exprimé pour la première fois après sa mise en examen qui a été décidée ce jeudi.

CP : L'ancien chef de l'État français est mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne électorale présidentielle de 2007. À la télévision, Nicolas Sarkozy ce soir, a affirmé son innocence dans ce dossier. Il explique également qu'aucun élément nouveau n'a été produit par les juges. Il critique des accusations de mafieux libyens et il veut faire triompher son honneur. Outre sa mise en examen, Nicolas Sarkozy n'a pas le droit de se rendre dans quatre pays, dont la Libye, ni de rencontrer neuf personnalités impliquées dans cette affaire judiciaire. Dont deux de ses proches, il s’agit Claude Guéant et Brice Hortefeux.

Et c’était une journée de grève en France. Selon le ministère de l'Intérieur, près de trois cent vingt-trois mille manifestants ont défilé en France pour manifester contre les réformes de la Fonction publique et du système ferroviaire. Les organisations syndicales, elles parlent d’une participation de cinq cent soixante-cinq mille personnes.

MM : Une explosion a eu lieu sur le site d'une usine de produits chimiques en République tchèque.

CP : Le pays fait d'ailleurs face à l'accident industriel le plus meurtrier depuis sa création en 1993. Les précisions d'Alexis Rosenzweig, notre correspondant à Prague.

Six morts et quatre blessés. Dont deux dans un état sérieux. C'est le dernier bilan de l'explosion ce matin dans l'enceinte de l'usine chimique de la localité de Kralupy-nad-Vltavou, une petite commune de Bohème, située à une trentaine de kilomètres au nord de Prague. L'usine Synthos produit, entre autres, des caoutchoucs synthétiques. Elle est propriété du groupe Uni Pétrole dont le porte-parole a assuré que la zone était désormais sous contrôle et sans risque de contamination ou de fuites de matières toxiques pour la population. D'après les premières informations disponibles, ce serait l'un des réservoirs de l'usine qui aurait explosé. Les causes de cette explosion ne sont pas encore connues. La police a commencé son enquête sur place en recueillant les premiers témoignages. Il s'agit en tout cas du plus grave accident industriel en République tchèque ces dernières années. En 2011, une explosion dans une autre usine chimique du pays avait fait quatre morts.

MM : À Bruxelles, la Première ministre britannique veut convaincre ses alliés européens de faire bloc avec le Royaume-Uni contre la Russie.

CP : Se présenter unis après l'empoisonnement de l'ancien agent double russe Sergei Skripal dans le sud de l'Angleterre. Une attaque dont Theresa May rend la Russie responsable. Pour démentir les accusations britanniques, et mettre en doute la crédibilité, la vraisemblance des accusations du gouvernement de Theresa May, l'ambassadeur russe à Londres a convoqué à la hâte une conférence de presse. Correspondance de Muriel Delcroix.

Londres et Moscou ont gelé toute communication, ce qui ne les empêche pas de s'échanger des noms d'oiseaux par la voix de leurs hauts diplomates respectifs. Ulcéré par Boris Johnson qui avait comparé Vladimir Poutine à Adolf Hitler la veille, l'ambassadeur russe à Londres a repris l'offensive et estimé qu'on ne pouvait pas faire confiance au Royaume-Uni, un pays connu pour ses « nombreuses violations des lois internationales ». Alexandre Iakovenko qui en a aussi profité pour régler ses comptes avec Boris Johnson: « Personne n'a le droit d'insulter notre pays, en le comparant à l'Allemagne nazie. Le peuple russe a vaincu le nazisme et perdu plus de vingt-cinq millions de citoyens. Moscou considère que ce genre de remarques, de la part du ministre des Affaires étrangères, sont totalement inacceptables et irresponsables ». Accusé par la presse de prendre à la légère l'empoisonnement de Sergei Skripal et de sa fille en suggérant de faire appel à Hercule Poirot pour mener l'enquête, l'ambassadeur russe s'est défendu en se plaignant de n'avoir aucune information face à une enquête classée secrète. Mais son refus de dire si la Russie accepterait les conclusions de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques sur l'attaque n'a rien fait pour calmer les soupçons.

CP : En effet, un juge britannique a autorisé des prélèvements de sang sur l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia pour les transmettre aux experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. Tous les deux, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia, restaient « dans un état critique, mais stable ». En revanche, le policier qui a aussi été contaminé par l'agent toxique alors qu'il leur portait secours, lui, a pu quitter l'hôpital.

MM : C'est une mauvaise surprise qu'ont découvert les scientifiques dans l'océan Pacifique.

CP : Des milliards de morceaux de plastique, quatre-vingt mille tonnes de déchets flottent et sur un espace bien plus important que prévu. Cette décharge océanique dans le Pacifique s'étend sur une surface de trois fois la France. Ces déchets s'agglutinent, se regroupent dans plusieurs zones des océans, sous l'effet des tourbillons géants formés par les courants marins. Et ils menacent la faune et la flore marine.

C'est la fin de ce Journal en français facile. Édition du jour réalisée par Jérémie Besset. Merci à lui et merci à vous Mehdi Meddeb.

MM : Merci Céline.

CP : Et je vous rappelle que vous pouvez lire et réécouter ce Journal en français facile sur le site www.savoirs.rfi.fr . Dans quelques secondes sur RFI vous avez rendez-vous avec Alain pilot. Émission à ne pas rater, c'est la dernière de la Bande passante. Restez à l'écoute de la radio du monde.



Voir le flux - 23/03/2018 09:35:04

Calomnie

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

 

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr



Voir le flux - 23/03/2018 09:00:06

Frère et sœur, interprété par Renan Luce et Olivia Ruiz (niveau B1 intermédiaire)

Partez à la découverte de l’univers joyeux et tendre du grand frère et de sa petite sœur. Débattre sur le thème de la famille et de l’amitié.
Paroles de clips (Chansons francophones)

Voir le flux - 22/03/2018 14:00:00

Frère et sœur, interprété par Renan Luce et Olivia Ruiz (niveau A1 débutant)

Partez à la découverte de l’univers joyeux et tendre du grand frère et de sa petite sœur. Présenter le grand frère idéal.
Cours pour les 3 à 12 ans (Enfants et pré-adolescents), Paroles de clips (Chansons francophones)

Voir le flux - 22/03/2018 14:00:00

Découvrir le pot aux roses

Pour faire venir le printemps qui tarde à s’insataller, la puce de cette semaine « découvre le pot aux roses » avec le lexicographe jean Pruvost et la classe de CE2 de madame Qi de l’école Chomel à Paris. Des secrets, des fleurs et de l’amour. Quoi de mieux pour réchauffer nos cœurs ?

Une chronique de la Danse des mots.



Voir le flux - 22/03/2018 13:37:45

Il s’appelait Sudan…

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 22/03/2018 11:02:13

Mouvement

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

 

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr



Voir le flux - 22/03/2018 09:00:06

Journal en français facile 21/03/2018 20h00 GMT

Transcription

Vous écoutez RFI et il est 20h TU 21h à Paris

Céline PELLARIN

Bonsoir à toutes et à tous. Merci d'être à l'écoute du journal en français facile. Et c'est Mehdi Meddeb qui est à mes côtés, ce soir. Bonsoir Mehdi.

Mehdi MEDDEB

Bonsoir Céline, bonsoir à tous.

CP

Un ancien président français mis en examen. Nicolas Sarkozy venait d’être interrogé deux jours par la justice française. Une garde à vue pour une enquête sur de l'argent qu'il aurait peut-être reçu de la Libye pendant qu'il faisait campagne en 2007.

MM

Nous irons également en Israël où une jeune Palestinienne de dix-sept ans est jugée par un tribunal militaire. Elle vient d'être condamnée pour avoir frappé des soldats. C'est Marie Normand qui va nous expliquer cette affaire dans quelques minutes.

CP

Goût de France, c'est le nom d'une opération culinaire pour faire connaitre la cuisine française à travers le monde. On ira faire un tour par le Mexique.

MM

L'actualité française marquée par cette mise en examen. La mise en examen de l'ancien chef de l'État Nicolas Sarkozy.

CP

Une mesure prise par les juges après une garde à vue de deux jours qui s'est donc terminé ce mercredi en début de soirée. Pendant presque deux jours, Nicolas Sarkozy à dû répondre aux questions de la justice.

MM

Des questions sur l'enquête sur des soupçons de financement de sa campagne pour la présidentielle de 2007 par la Libye.

CP

Ce que veulent savoir les juges c'est si Nicolas Sarkozy a reçu illégalement de l'argent de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pendant la période pré-électorale qui l'a ensuite porté au pouvoir en 2007. Julien Chavanne vous nous avez rejoint en studio. Quelles vont-être les conséquences de cette mise en examen pour Nicolas Sarkozy et pour sa famille politique ?

JC

Et bien d’abord pour Nicolas Sarkozy, C’est un coup dur, sa troisième mise en examen. L’ancien président est renvoyé à ses affaires, lui qui se glissait depuis quelques temps dans la peau du vieux sage à droite. Vous savez, on l’a vu à la télévision parler de ses passions de livres, de sports. On l’a vu dans ses bureaux recevoir tous les ténors de la droite. Et bien cette image reprend un coup. Il est rattrapé par le bruit de ses casseroles judiciaires. Quant à sa famille, évidemment pour l’opération reconquête de Laurent Wauquiez ça tombe plutôt mal. On a pu noter évidemment que sa famille l’a défendu. Critiquant l’acharnement de la justice. Mais certains l’ont fait un peu de loin. En ne voulant pas tomber dans la victimisation. Laurent Wauquiez lui-même le chef du parti Les Républicains s’est contenté d’un communiqué de son parti et de quelques tweets pour défendre l’ancien président une nouvelle fois mis en examen ce soir.

CP

Julien Chavanne du service politique de RFI, vous étiez en direct sur la radio du monde.

MM

On va parler à présent d'une adolescente qui est devenue une icône, un symbole de la cause palestinienne.

CP

Elle s'appelle Ahed Tamimi. Elle est dans une prison israélienne depuis plusieurs mois. Son crime: avoir été filmée en train de gifler et de donner des coups de pieds à des soldats israéliens qui étaient dans la cour de sa maison. La vidéo a été tournée avec un téléphone portable par un membre de sa famille le 15 décembre à Nabi Saleh, c’est en Cisjordanie occupée. Une vidéo devenue virale, c'est à dire qu'elle s'est propagée sur internet qu'elle a été très regardée dans le monde entier.

MM

Après plusieurs mois de détention, Ahed Tamimi est jugée en ce moment par un tribunal militaire israélien, à huis clos, malgré l'opposition de son avocate

CP

Un huis clos c'est quand la presse et le public sont interdit d'assister à un procès. Dans le cas d'Ahed c'est parce qu'elle est mineure, elle vient en effet d'avoir dix-sept ans. Un anniversaire qu'elle a passé en détention préventive. Marie Normand,  Ahed Tamimi vient d'être condamnée ce soir à huit mois de prison. C'est moins que prévu.

MN

Oui car un peu plus tôt aujourd’hui un accord a été trouvé avec le procureur. Ahed Tamimi  a accepté de plaider coupable contre une peine raccourcie, une peine de huit mois de prison seulement. Elle sera donc libérée cet été. Car la Cour prend en compte, Céline, le temps qu'elle a déjà passé en prison, c’est-à-dire en détention provisoire. Cette peine sera assortie enfin d'une amende de cinq mille shekels, ce qui équivaut un peu moins de mille deux cent euros. Un plaider coupable pour quatre seulement des douze charges retenues contre elle. Notamment agression, incitation et obstruction à la mission des soldats. C’est-à-dire qu’elle a fait obstacle à leur travail.

CP

Un tel accord n'était pas forcément attendu, Marie ?

MN

Non, car cela a été un procès très médiatisé, qui faisait figure d'exemple pour les Israéliens et qui a été aussi très suivi par les Palestiniens. Et par la communauté internationale. Plusieurs observateurs s'attendaient donc à un procès beaucoup plus long. Signe de la tension qui entoure cette affaire depuis des mois, l’Agence France Presse raconte qu’un militant a frappé l’un des procureurs à la tête alors qu’il quittait la salle d’audience. Il a été arrêté.

CP

Marie Normand, vous étiez en direct sur RFI, vous êtes du service international et vous étiez dans le journal en français facile.

MM

Kaboul, la capitale de l'Afghanistan a nouveau frappée par un attentat.

CP

Une attaque kamikaze, un homme s'est fait exploser devant l'université. Une violence marquée également par la date choisie par le terroriste. Ce mercredi 21 mars, on célèbre Norouz, le Nouvel An perse. Les autorités afghanes, ne donnent pas de chiffre du bilan humain mais ce sont plusieurs dizaines de personnes qui sont mortes. Et il y a parmi les victimes beaucoup de jeunes. Ces musulmans chiites étaient réunis pour faire la fête. C'est l'organisation Etat islamique, qui se revendique sunnite, qui a revendiqué cet attentat. Les précisions de notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali.

Aux abords de l’entrée principale de l’université de Kaboul, et bien de nombreuses personnes, les yeux rougis, la tête baissée hâtent le pas en direction de l’hôpital Istiqlal qui se trouve juste à côté. C’est là qu’ont été transportées les victimes de cet attentat meurtrier. La plupart des victimes sont chiites. Parmi elles des hommes des femmes et des enfants qui rentraient à pied chez elle après avoir participé à la cérémonie Tch?h?r Shanbe Sûri qui s’est tenu près de l’université de Kaboul. Près de l’hôpital Ali Abad. Cérémonie au cours de laquelle les fidèles élèvent un mât sacré, selon eux, et orné d’un drapeau vert en mémoire d’Ali le gendre du prophète musulman Mohamed. C’est à l’issue de ces célébrations que des dizaines de familles quittaient les lieux de ce quartier a minorité Hazarat, la minorité chiite du pays, qu’un kamikaze s’est fait exploser. De nombreux corps sans vie gisaient au sol, racontent des témoins de l’explosion, entendue dans tout le quartier. Le secteur est quadrillé par la police. « Nous ne sommes pas en sécurité dans notre pays » me disait un jeune de dix-neuf ans vivant dans ce quartier. A Kaboul la sécurité a pourtant été renforcée à l’occasion de Norouz, le Nouvel an persan, qui est considéré comme une célébration impie par les extrémistes religieux du pays.

MM

Hier sur RFI, on fêtait la Francophonie, la langue française, aujourd’hui c'est plutôt de bouche dont il est question pour clore ce journal.

CP

De la gastronomie française, de la cuisine. Parce que ce mercredi c'est la quatrième édition du Goût de France. Et on va vous faire saliver et vous ouvrir l'appétit on en est sûr, avec le mariage des cuisines française et mexicaine. Le Mexique célèbre la gastronomie française aujourd’hui. Ses chefs cuisiniers la mettront en valeur dans plusieurs restaurants du pays. Ce sera une nouvelle fois l'occasion pour les cuisiniers français et mexicains de se rencontrer dans leurs cuisines. Des savoir-faire que l'Unesco a déclarées patrimoine culturel immatériel de l'humanité. A Mexico c'est Patrick John Buffe qui s'est mis à table.

De Mexico à Veracruz et de Puerto Vallarta à Merida, vingt-huit restaurants mettront les petits plats dans les grands durant cette nouvelle édition du Goût de France. Les chefs de ces établissements offriront à leurs convives un menu gastronomique issu du mariage entre ces deux cuisines, comme le souligne Mélanie Belin, la directrice au Mexique de l'Agence de développement touristique Atout France: « L’idée est également de pouvoir voir comment les technique françaises ou les produits français peuvent être inclus dans des menus un peu plus fusion. Donc on a des chefs mexicains. On a des restaurants avec une tendance plutôt mexicaine qui participe a Goût de France parce que c’est l’occasion de créer ce lien et de faire un peu de fusion entre le Mexique et la France ». Et en matière de fusion, le jeune chef mexicain Indra Carrillo est un expert, lui qui tous les jours marie ces deux cuisines dans le restaurant qu'il vient d'ouvrir à Paris. Profitant de son passage à Mexico où il est venu lancer cet événement, RFI a demandé à cet ancien élève de Paul Bocuse d'évoquer une recette où se rencontrent la France et le Mexique : « On a fait récemment une poularde qui est tout simplement rôtie avec différentes variétés de betteraves. Une émulsion a la fleur d’hibiscus. Et un jus de viande qui était infusé avec du piment fumé ». De quoi vous mettre l'eau à la bouche !

CP

Et on espère que Patrick John Buffe a pu bénéficier d'une dégustation.

MM

Et après avoir salivé, on va s’envoler. Le vaisseau spatial russe avec à son bord deux astronautes, un cosmonaute a décollé ce soir du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, pour un vol de deux jours vers la Station spatiale internationale.

CP

La véritable vedette de ce voyage dans l'espace se nomme Telstar 18 : c'est le ballon officiel du Mondial-2018 de football, organisé du 14 juin au 15 juillet en Russie. Avant de fouler les pelouses, ce ballon va donc faire un petit tour dans l'espace.

Merci beaucoup à Carmen Petelot qui a réalisé ce journal en français facile.



Voir le flux - 21/03/2018 20:30:07