Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
41-50 sur 3425 résultats.

Coup de théâtre dans l’affaire Babtchenko

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 01/06/2018 11:02:20

Usager

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 01/06/2018 08:15:03

Journal en français facile 31/05/2018 20h00 GMT

Transcription

Nathanaël Vittrant : RFI il est 20h en temps universel, 22h à Paris. Soyez les bienvenus dans cette édition du Journal en français facile que j’ai le plaisir de présenter avec Sylvie Berruet, bonsoir Sylvie.

Sylvie Berruet : Bonsoir Nathanaël, bonsoir à tous.

NV : À la Une, Donald Trump se lance dans une guerre commerciale avec l’Union européenne, le Mexique et le Canada. Le président américain va imposer une augmentation des tarifs de douane sur les importations et d’aluminium. Les Européens comme d’ailleurs les Canadiens préviennent qu’ils ne se laisseront pas faire.

SB : Le journaliste russe qui avait simulé son assassinat en Ukraine s’est expliqué aux médias. Il assure qu’il n’avait pas le choix.

NV : L’extrême-droite et le Mouvement 5 Étoiles au bord du pouvoir en Italie. Giuseppe Conte est à nouveau chargé de former un gouvernement de coalition.

SB : Zinedine Zidane quitte le Real Madrid. À la surprise générale, l’entraîneur a décidé de tourner la page en pleine gloire.

------

SB : À partir de demain, les États-Unis vont surtaxer les importations d’acier et d’aluminium.

NV : Donald Trump avait déjà imposé une telle mesure pour la Chine notamment, mais ses alliés européens, mexicains et canadiens n’étaient jusque-là pas concernés. Cette fois c’est terminé, le président américain lance son pays dans une guerre commerciale avec ses partenaires. Mais ces derniers n’ont pas l’intention de se laisser faire, et ils préparent déjà la riposte. Aabla Jounaïdi.

Dès ce vendredi donc, l’acier et l’aluminium de l’UE, du Canada et du Mexique seront taxés respectivement de 25 % et 10 % à leur entrée sur le marché américain. Cela aura un impact sur les 5 milliards d’euros d’acier européen exporté chaque année vers les États-Unis. L’Union européenne qui n’était pas très optimiste a réagi très vite après l’annonce de Wilbur Ross. Washington doit s’attendre à des contre-mesures. Les 400 produits américains de la liste dite « moto-Bourbon » composée des motos, du Bourbon, du tabac et des blue-jeans pourront être soumis à des taxes à l’importation en Europe. Pour Bruxelles qui avait demandé l’exemption définitive des barrières douanières sur l’acier et l’aluminium, rien ne justifie la décision américaine, sûrement pas la « sécurité » invoquée par Washington. L’Union européenne annonce portera le différend devant l’organisation mondiale du commerce. Le risque, c’est que les États-Unis réagissent immédiatement derrière pour taxer d’autres produits, comme les voitures européennes, une option déjà étudiée par l’administration américaine. Quant au Mexique, il promet aussi des représailles ce jeudi. Avec le Canada, il est toujours en pleine renégociation de l’accord de libre-échange ALENA avec les États-Unis.

SB : Les dirigeants européens qui ont donc réagi dans la soirée.

NV : La chancelière allemande, Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont tous les deux qualifié ces taxes américaines d’illégales. Pour la dirigeante allemande, la meilleure réponse à apporter à l’« America First », « l’Amérique d’abord » que défend Donald Trump, c’est une Europe unie. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a en tout cas confirmé que la riposte s’organise.

« C’est un mauvais jour pour le commerce mondial. L’Union européenne ne peut pas rester sans réagir. Donc nous allons immédiatement porter ce conflit devant l’OMC et annoncer des contre-mesures. Ce que les États-Unis peuvent faire, nous sommes capables de faire exactement la même chose. Il est totalement inacceptable qu’un pays impose des mesures unilatérales quand il s’agit du commerce ».

NV : 24h après avoir ressuscité de manière spectaculaire, le journaliste russe Arkadi Babtchenko s’est expliqué à Kiev.

SB : En début de semaine tout le monde le pensait mort. Il faut dire que les autorités ukrainiennes l’avaient annoncé, que sa femme avait entendu des coups de feu et que des photos de son corps ensanglanté avaient été diffusées à la presse. Mais tout cela était faux.

NV : Le sang n’était pas le sien, mais du sang de cochon. Hier il était réapparu bien vivant lors d’une conférence de presse. Les services ukrainiens disent avoir simulé son assassinat pour arrêter un homme qui tentait lui réellement d’assassiner le journaliste. Les ONG de défense des droits de l’homme et de la presse et les médias qui ont ainsi été trompés n’ont pas vraiment apprécié. Mais pour Arkadi Babtchenko, c’était une question de vie ou de mort.

« Il n’y avait pas d’autre solution. À tous ceux qui disent que tout cela remet en question la crédibilité des journalistes, je réponds : qu’auriez-vous fait à ma place, si on vous avait dit qu’il y avait un contrat pour vous liquider ? Les journalistes disent que j’ai franchi une ligne rouge, mais ça n’est pas moi qui ai élaboré l’opération spéciale, ce n’est pas moi qui a décidé comment cela se déroulerait, ça n’est pas moi qui a réfléchi à la manière de conduire les opérations pour obtenir un maximum de preuves pour capturer le suspect, la main dans le sac. Si le SBU a considéré que c’était mieux ainsi, j’ai estimé qu’ils avaient raison et que ça n’était pas mon affaire. Mes amis, quand on viendra chez vous, qu’on vous montrera votre photo, la photo de votre tueur, et qu’on vous demandera : “tu veux échapper à la mort ou tu veux conserver ton éthique, ta pureté et l’esprit moral de la profession ?”, eh bien, je vous en prie, allez y conservez votre éthique professionnelle, mais moi j’ai préféré rester vivant ».

NV : Des propos diffusés par la télévision ukrainienne et traduits par Anastasia Becchio.

SB : L’actualité européenne c’est aussi l’Italie qui se cherche toujours un gouvernement.

NV : Les Italiens ont voté il y a deux mois, les deux vainqueurs l’extrême droite et les populistes du Mouvement 5 Étoiles tentent depuis de former une coalition. Il y a eu une première tentative avortée le week-end dernier, à cause de la personnalité trop anti-européenne du ministre de l’Économie qu’ils avaient choisi. En début de semaine, le président italien avait demandé à un économiste de former un gouvernement provisoire pour préparer de nouvelles élections. Mais finalement, les deux partis ont discuté aujourd’hui et se sont mis d’accord sur le nom d’un autre ministre de l’économie, plus acceptable pour le chef de l’État italien.

SB : En Espagne, c’est sans doute la fin pour le gouvernement de Mariano Rajoy...

NV : Oui le Premier ministre conservateur doit faire face demain à une motion de censure, c’est-à-dire que les députés vont voter pour le forcer à démissionner. Ces dernières semaines plusieurs cadres du parti populaire au pouvoir ont été condamnés dans le plus grand scandale de corruption de ces dernières années. C’est ce qui a poussé l’opposition socialiste à déposer cette motion de censure. Si Mariano Rajoy est contraint au départ, c’est très certainement le socialiste Pedro Sanchez qui deviendrait chef d’un nouveau gouvernement.

SB : En attendant demain, c’est un autre départ qui fait parler de lui en Espagne...

NV : Celui de Zinedine Zidane. L’entraîneur du Real Madrid qui en moins de 3 ans a remporté 9 neufs trophées dont trois ligues des champions avec le club annonce qu’il quitte son poste. Une annonce qui a surpris tout le monde. Correspondance à Madrid de Pierre Chaperon.

SB : Enfin on termine avec les adieux, cette fois définitifs, de Julien Benneteau à Roland Garros...

NV : Le tennisman français de 36 ans avait annoncé à la fin de l’année dernière que cette saison serait sa dernière. Il s’est incliné aujourd’hui au 2e tour de Roland Garros face à l’Argentin Juan Martin del Potro. C’était la 16e fois tout de même qu’il disputait le tournoi. Une belle émotion et surtout pas de regrets, d’autant que sa tournée d’adieux n’est pas finie, on l’écoute.

« Je savais que c’était mon dernier tournoi. J’ai essayé de repousser au maximum, de pouvoir jouer le mieux possible, et d’essayer d’être le plus performant possible. Aujourd’hui, je suis tombé sur un Del Potro très fort, très costaud, et il n’y a rien à dire par rapport à ça. Après, le tirage au sort a fait que j’avais un grand joueur au deuxième tour. Ça m’a permis de jouer sur ce magnifique court Philippe Chatrier et de sortir, voilà, devant 15 000 personnes avec tous mes amis, ma famille… Voilà, c’est… Je ne peux pas trop me plaindre. Je me suis donné les moyens pour pouvoir avoir ça, pour vivre ça. Voilà, je vais savourer un petit peu, me reposer un petit peu, profiter un petit peu, et puis de faire en sort que Wimbledon et l’US Open se passent bien et puis après, on passera définitivement à autre chose. »

NV : Des propos recueillis par Olivier Pron. C’est la fin de ce Journal en français facile, merci de l’avoir suivi. Merci Sylvie Berruet. Vous pouvez nous réécouter et réécouter le script de ce journal sur rfi.fr.



Voir le flux - 31/05/2018 20:30:06

Nature animée : Jojo Circus (niveau A1.1 grand débutant)

Dans son spectacle, Jojo le clown joue avec un lion, un tigre, un éléphant, un lapin et un oiseau.  Apprendre les présentations et les prépositions de lieu, pour les 4-7 ans. 
Tivi5monde (Programmes jeunesse), Cours pour les 3 à 12 ans (Enfants et pré-adolescents)

Voir le flux - 31/05/2018 15:00:00

À mon âge, interprété par Lou (niveau A2 élémentaire)

Un premier clip de Lou dans lequel les plus jeunes pourront se reconnaître et les autres retrouver leurs envies d’adolescent. Découvrir la vie, les envies et les rêves d’une jeune fille.
Cours pour les 13-17 ans (Adolescents), Paroles de clips (Chansons francophones)

Voir le flux - 31/05/2018 13:00:00

On s'en fout, interprété par John Mamann (niveau B1 intermédiaire)

John Mamann nous entraîne dans une ode à la positivité et au lâcher-prise. Imaginer des actions lors d’une journée spéciale.
Paroles de clips (Chansons francophones)

Voir le flux - 31/05/2018 13:00:00

Être un bouc émissaire

Aujourd’hui, la puce agrandit son bestiaire et saute sur le dos… d’un bouc ! Pas sur un simple bouc non. Sur un « bouc émissaire » ! Marie Dominique Porée qui vient de faire paraître aux éditions first « Vade retro satanas et 99 autres expressions religieuses » va nous aider à dompter ce pauvre animal, pour mieux comprendre le sens et l’origine de cette expression. Avec nous aussi, les CE1-CE2 de madame le Prince de l’école des épinettes à Paris. Des apprentis linguistes à l’imagination débordante !

Une chronique de la Danse des mots.



Voir le flux - 31/05/2018 09:50:18

Journal en français facile 30/05/2018 20h00 GMT

Transcription

Maxime Jaglin : 22 h à Paris, 20h en temps universel. Bienvenue dans cette nouvelle édition de votre Journal en français facile, pour le présenter à mes côtés ce soir Sylvie Berruet, bonsoir.

Sylvie Berruet : Bonsoir Maxime, bonsoir à tous.

MJ : À la Une ce soir une véritable surprise... On le croyait mort hier, mais le journaliste russe Arkadi Babtchenko est réapparu aujourd’hui en public. Son assassinat supposé avait été mis en scène, organisé par les autorités ukrainiennes.

SB : On se rendra aux États-Unis, où un haut dirigeant nord-coréen doit rencontrer ce soir le chef de la diplomatie américaine, car finalement le sommet entre Donald Trump et Kim Jong Hun se précise.

MJ : Dans l’actualité également une manifestation à Athènes. Après 8 ans de crise économique, les Grecs disent non à l’austérité.

SB : Et puis en France : Que deviennent les migrants évacués ce matin du plus grand campement de fortune de Paris. Reportage à la fin de ce journal.

-----

SB : L’histoire est à peine croyable : Arkadi Babtchenko est donc finalement en vie.

MJ : Les autorités ukrainiennes avaient annoncé hier qu’il avait été tué par balles dans la capitale Kiev. Mais surprise cet après-midi, ce journaliste russe très critique envers le président Vladimir Poutine, est réapparu, bien présent, et en pleine forme, devant les caméras. Moscou dénonce une « provocation antirusse ». Alors que s’est-il passé ? L’Ukraine explique avoir mis en scène, avoir organisé un meurtre, et ce afin d’empêcher que le journaliste ne soit assassiné par les services secrets russes. C’était donc un coup monté, une opération planifiée. Anastasia Becchio

Arkadi Babchenko est apparu devant des journalistes stupéfaits, médusés, qui après quelques exclamations d’étonnement ont commencé à l’applaudir. Depuis hier soir, et l’annonce de sa mort dans sa cage d’escalier, tous ses collègues et amis ont rendu de nombreux hommages à ce journaliste très critique de la politique du Kremlin notamment en Ukraine et en Syrie qui disait craindre pour sa vie. Le procureur général Youri Loutsenko a déclaré qu’il était avait été nécessaire de faire croire à sa mort pour que les organisateurs du complot pensent avoir réussi leur coup. Le chef de la sécurité d’État ukrainienne, Vassyl Grytsak a souligné que ses services avaient réussi à arrêter un ressortissant ukrainien qui aurait été recruté par les services russes. Il aurait reçu 40 000 dollars pour organiser le meurtre et trouver un homme de main. Arkadi Babtchenko a lui aussi expliqué qu’il n’y avait pas d’autre possibilité. Il a remercié les services ukrainiens de lui avoir sauvé la vie, mais il a d’abord présenté ses excuses à ses proches, ses collègues et en particulier à sa femme Olga qui a vécu un enfer, parce qu’elle n’avait pas été mise dans la confidence et a donc cru, comme tout le monde, à son assassinat.

SB : Le groupe État islamique revendique l’attaque terroriste hier à Liège en Belgique.

MJ : L’organisation terroriste l’a annoncé ce soir par son agence de propagande. Alors que la Belgique est en deuil au lendemain de cette fusillade qui a coûté la vie à 3 personnes. Des fleurs, des bougies, et un hommage silencieux ont été observés en mémoire des deux policières et de l’étudiante tuées par un homme radicalisé. Le terroriste présumé est également suspecté, soupçonné, d’avoir commis un autre meurtre la nuit précédente. L’affaire fait désormais l’objet d’une enquête séparée.

SB : Emmanuel Macron propose de reformer, de faire évoluer, l’Organisation mondiale du Commerce.

MJ : Le président français souhaite une discussion internationale très rapidement à ce sujet. Car les tensions commerciales se multiplient sur la planète, entre les États-Unis, la Chine et l’Europe notamment. Les taxes américaines sur les importations d’acier et d’aluminium devraient d’ailleurs être mises en place dans deux jours maintenant. « Ces menaces de guerre commerciale ne régleront rien » selon le président français.

SB : C’est un autre dossier brûlant aux États-Unis : le sommet prévu entre Donald Trump et Kim Jong Hun. Un sommet qui semblait bien compromis, menacé. Mais qui pourrait finalement avoir lieu, les préparatifs en tous cas se poursuivent. Le secrétaire d’État américain doit d’ailleurs rencontrer ce soir à New York le général Kim Yong Chol. Le bras droit du dirigeant nord-coréen vient d’arriver. C’est lui qui est en charge de préparer cette rencontre tant attendue. À Washington, Anne Corpet.

Kim Yong Chol, le vice-président du comité central du parti au pouvoir a déjà rencontré le secrétaire d’État américain à deux reprises à Pyongyang. C’est le plus haut responsable nord-coréen reçu aux États-Unis depuis dix-huit ans, et il est sous le coup de sanctions américaines... qui ont dû être levées pour l’occasion. On ignore le détail du programme de sa visite aux États-Unis. La question clé reste de savoir s’il apporte la garantie que le dirigeant nord-coréen est prêt à s’engager sur la voie d’une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible. Les Américains répètent que c’est la condition sine qua non à la tenue de la rencontre entre Kim Jong un et Donald Trump. Il y a une activité diplomatique frénétique depuis le début de la semaine autour de l’organisation du sommet. Outre la rencontre prévue ce soir entre Mike Pompéo et Kim Yong Chol, Américains et Nord-Coréens discutent depuis dimanche à Pan Mun Jon, le village frontière entre les deux Corées sur la question du nucléaire. Et une autre délégation américaine est à Singapour pour s’occuper avec les Nord-Coréens des aspects logistiques du sommet. Mais la date du 12 juin n’a toujours pas été officiellement confirmée. Elle devrait l’être dans la semaine a promis le président américain.

SB : La Grèce en a-t-elle fini avec l’austérité, la rigueur budgétaire ?

MJ : En tous cas le pays pourra retourner en août sur les marchés, c’est-à-dire qu’il va pouvoir retrouver son autonomie financière. Un peu d’oxygène, après des plans d’aide à répétition de la part de l’Union européenne et du Fond Monétaire international. Mis la Grèce n’est pas encore sauvée pour autant. Le pays est toujours très endetté et devra donc faire des économies. Les Grecs eux, n’en peuvent plus. 10 000 personnes ont donc manifesté aujourd’hui à Athènes. Reportage Charlotte Stievenard.

Sur la place Klathmonos à Athènes, une femme aux cheveux blancs contemple le cortège. Âgée de 65 ans, elle raconte qu’elle travaillait pour la compagnie aérienne nationale. Elle estime avoir perdu environ 35 pour cent de sa retraite : « Aujourd’hui je manifeste contre la politique du gouvernement qui a ravagé nos revenus, nos retraites, notre système de santé, notre système éducatif. Plus rien ne tient debout. » Pour elle la fin des mémorandums est loin. Comme l’explique Giorgos Stavrou, président de l’Union des retraités des compagnies aériennes, certaines mesures sont prévues pour après 2018 : « En 2019, le gouvernement va appliquer une loi qui va conduire à des coupes encore plus importantes dans les retraites, jusqu’à 30 pour cent, c’est à dire jusqu’à 450 euros en moins, alors que la retraite moyenne en Grèce est d’environ 700 euros. » Alexis Tsipras se félicite régulièrement de la fin des plans d’aide prévue pour août. Dans un discours devant l’assemblée générale de la fédération grecque des entreprises, le Premier ministre grec s’est voulu plus mesuré. Il a déclaré « la sortie [des mémorandums] ne changera pas notre vie quotidienne de façon spectaculaire et soudaine ».

SB : L’actualité en France. Les tentes et les abris de fortune s’étaient multipliés ces dernières semaines dans le nord de Paris. Le camp du Millénaire a été évacué ce matin par la police. Une évacuation annoncée et qui s’est déroulée dans le calme. Sur les 2 000 personnes qui étaient installées dans le camp, plus d’un millier de migrants a été pris en charge. Originaires majoritairement de la corne de l’Afrique, les personnes évacuées se trouvent désormais dans des gymnases de la région parisienne. Reportage, William de Lesseux.

Une centaine de lits de camp est disposée en ligne dans ce gymnase. Au milieu, des tables et des chaises en plastique. Un bâtiment reconverti en centre d’hébergement d’urgence jusqu’à nouvel ordre. Les migrants sont accueillis par un café... tout est provisoire ici encore. Les équipes de France Horizon s’occupent de l’accueil. Hubert Valade, le président de l’association. L’association est mandatée par l’État. Peu de temps avant une distribution de sandwich, les migrants doivent faire des démarches administratives. Sur place puis il faut reprendre le bus. Abubakar Atef vient du Soudan. Il est en France depuis deux semaines : « S’ils nous donnent un toit, et des papiers, ça devrait aller. Par contre, sans papier, je risque de me retrouver à la rue. Maintenant, ils nous emmènent à la préfecture, je ne sais pas ce qu’on va y faire. » La préfecture où beaucoup pourront déposer leur demande d’asile. Mais il faudra trois mois en moyenne aux services de l’État pour donner une réponse. Alors que le gymnase n’est prévu que pour quelques semaines.

MJ : C’est la fin de ce Journal en français facile, merci à vous de l’avoir suivi, merci Sylvie !

SB : Merci Maxime, bonne soirée !



Voir le flux - 30/05/2018 20:30:05

Le célèbre Jack Johnson réhabilité

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 30/05/2018 13:02:12

Demain, l'intelligence artificielle (niveau B1 intermédiaire)

Les ordinateurs sont de plus en plus intelligents et les robots aussi ! Bonne ou mauvaise nouvelle ? Imaginer le scénario d’un film futuriste.
Adomania Culture (Tour de France culturel), Cours pour les 13-17 ans (Adolescents)

Voir le flux - 30/05/2018 13:00:00