Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
21-30 sur 3425 résultats.

Burkina Faso : des écoles inclusives (niveaux A2 élémentaire, B1 intermédiaire, B2 avancé)

Bienvenue dans une école où les élèves entendants et malentendants apprennent ensemble. Donner des conseils pour interagir avec un élève malentendant (A2), imaginer une interview (B1), écrire une lettre au recteur de l’université (B2).
7 jours sur la planète (Actualité mondiale)

Voir le flux - 08/06/2018 13:00:00

Chongqing, la plus grande ville du monde (niveaux A2 élémentaire, B1 intermédiaire, B2 avancé)

Partir à la découverte de la plus grande ville du monde, Chongqing en Chine. Présenter le symbole architectural d'une ville (A2), discuter d'un projet immobilier (B1), discuter de relations internationales (B2).
7 jours sur la planète (Actualité mondiale), Français des relations internationales (Diplomates, journalistes...)

Voir le flux - 08/06/2018 12:00:00

« Jurassic World », les dinosaures sont de retour

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 08/06/2018 08:05:21

Taxi

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 08/06/2018 08:00:07

Journal en français facile 07/06/2018 20h00 GMT

Transcription

Hugo Lanoë : 22h à Paris à l’écoute d’RFI, 20h en temps universel. Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue dans votre Journal en français facile que j’ai le plaisir de présenter ce soir avec Zéphyrin Kouadio, bonsoir Zéphyrin !

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Hugo, bonsoir à tous !

HL : Au sommaire de cette édition : à 5 jours d’un sommet historique entre le président américain et le leader nord-coréen, Donald Trump reçoit aujourd’hui le Premier ministre japonais. Le locataire de la maison blanche se dit optimiste sur sa rencontre avec Kim Jong un. C’est ce que nous expliquera dans un instant notre correspondante à Washington.

ZK : Nous resterons ensuite aux États-Unis avec cette vidéo choquante qui fait le tour des médias américains. On y voit un homme calme se faire frapper par plusieurs policiers, avant d’être menotté.

HL : Nous parlerons également de la crise diplomatique entre le Qatar et 4 autres pays arabes avant d’aller en France où les téléphones portables sont désormais interdits à l’école et au collège.

-----

ZK : Avant de se rendre demain au Québec pour le sommet économique du G7, Donald Trump reçoit en ce moment le Premier ministre japonais à la Maison-Blanche.

HL : Oui Zéphyrin, mais avant de parler de la guerre commerciale qui secoue les relations entre les États-Unis et ses partenaires, les deux hommes préparent la rencontre historique prévue le 12 juin à Singapour entre le 45e président américain et le dirigeant nord-coréen Kim Jong un. Pour en parler, on retrouve tout de suite Anne Corpet notre correspondante à Washington. Anne bonsoir, à maintenant 5 jours du sommet de Singapour, Donald Trump se montre optimiste sur l’issue de cette rencontre.

Oui Hugo, au point que le président américain s’est dit prêt à inviter Kim Jong Un à la Maison-Blanche si le sommet se déroule bien. Donald Trump veut y croire : « notre rencontre sera un grand succès » a-t-il déclaré « nous avons le potentiel de faire quelque chose d’incroyable pour le monde. » Mais l’hôte de la maison blanche a prévenu : si les discussions ne se déroulent pas comme espéré, il pourrait tout aussi bien quitter la table des négociations. Le président américain s’est engagé à aborder devant Kim Jong un la question des Japonais enlevés par la Corée du Nord dans les années 70 et 80. « J’en suis ravi c’est une de nos plus hautes priorités » a réagi Shinzo Abe. Le Premier ministre japonais espère aussi que la question des missiles à courte moyenne portée des Nord-Coréens sera réglée. « Le sommet de Singapour est une étape cruciale. Donald Trump vous êtes en train de faire l’histoire » a-t-il lancé, un brin flatteur, à l’adresse du président. Le secrétaire d’État américain a lui aussi fait part de ses espoirs ce jeudi : « Kim Jong un m’a dit personnellement qu’il était prêt à dénucléariser » a déclaré Mike Pompéo sans donner plus de détails, avant de préciser « Les États-Unis veulent des avancées concrètes pas de vaines paroles. Donald Trump n’acceptera pas un mauvais accord ». Anne Corpet Washington RFI.

HL : Merci Anne Corpet en direct de Washington pour RFI. Et nous l’apprenons à l’instant, la Corée du Nord confirme aux États-Unis qu’elle compte dénucléariser la péninsule coréenne. Et puis le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo annonce qu’il va rencontrer ses homologues, ses semblables Sud-Coréens, japonais et chinois après la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong un.

ZK : À la veille du sommet du G7, les États-Unis apparaissent de plus en plus isolés.

HL : La preuve en est : le président français, actuellement en déplacement au Canada, va organiser dans les prochaines heures une réunion avec les chefs de gouvernements européens... juste avant le début du G7... le but : unir les forces face à Donald Trump qui a décidé de taxer les importations américaines d’acier et d’aluminium en provenance de l’Union européenne pour combler le déficit commercial de Washington.

ZK : On reste outre-Atlantique Hugo, avec cette vidéo choquante qui fait le tour des médias américains.

HL : Brutalité policière et violence gratuite, ce pourrait être le titre de cette vidéo qui met en image des forces de l’ordre en train de battre un homme, noir, qui ne montre apparemment aucune agressivité. Les images ont été diffusées par la police elle-même, à Mesa, dans l’Arizona. Murielle Paradon.

Sur les images de la vidéo, on peut voir un homme noir, identifié comme Robert Johnson, 33 ans. Il téléphone sur une coursive d’immeuble, lorsque des policiers en uniforme arrivent. Au bout de quelques minutes, après un échange qu’on ne peut entendre, car la vidéo est muette, 4 policiers foncent sur l’homme qui a l’air pourtant très calme. Ils le frappent, surtout au visage, avant de le mettre à terre et de l’emmener, aidés par 2 autres collègues. Selon le chef de la police de Mesa, en Arizona, ses hommes ont été appelés pour un différend personnel et il explique le geste des policiers. Ramon Battista « Les choses qu’il a dites, appuyé contre le mur ont poussé les officiers à lui demander de s’asseoir, mais comme il ne s’est pas assis, ils ont employé la force ». Le chef de la police se dit toutefois déçu par ce qu’il a vu sur la vidéo. Les 4 policiers ont été suspendus le temps d’une enquête. Ramon Battista promet également de donner des instructions pour qu’on ne frappe plus au visage des personnes qui ne sont pas agressives. La police de Mesa dans l’Arizona a déjà été mise en cause l’an dernier. Lorsqu’une vidéo très choquante avait montré un policier tuant un homme a terre dans un couloir d’hôtel.

ZK : Murielle Paradon. Une lueur d’espoir au Burundi dans la grave crise que traverse pays depuis 3 ans.

HL : Pierre Nkurunziza a surpris tout le monde aujourd’hui. Le président burundais a annoncé qu’il ne serait pas candidat à l’élection présidentielle de 2020. Et pourtant... la récente révision de la constitution nous laissait penser le contraire. Elle lui permettait notamment de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034.

ZK : Direction le Yémen. Enlisé, embourbé depuis près de 4 ans dans guerre civile. Et la situation humanitaire, actuellement catastrophique, ne risque pas de s’arranger.

HL : Pour preuve : le comité international de la croix rouge a décidé aujourd’hui de transférer hors du Yémen 71 de ses collaborateurs.... soit plus de la moitié de son personnel. En cause : la situation sécuritaire. Le personnel humanitaire subit des menaces. Conséquence : moins de soins chirurgicaux et moins d’assistance alimentaire... alors que certaines régions du Yémen sont au bord de la famine et victimes d’une épidémie de choléra.

ZK : Autre trouble qui bouleverse le golfe Hugo : la crise diplomatique qui oppose le Qatar à quatre autres pays arabes.

HL : Parmi lesquels : l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte qui ont suspendu leurs relations avec le Qatar. Cette crise, qui entre dans sa deuxième année, fragilise le Conseil de Coopération du Golfe, l’instance régionale qui réunit les 6 Monarchies pétrolières de la péninsule. Mais l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis ont tenu mercredi soir à Jeddah la première réunion de leur tout nouveau « Conseil de Coordination ». Un rapprochement entre les 2 plus grandes économies arabes, mais pas seulement, Nicolas Falez.

Mohammed Ben Salman, Prince héritier d’Arabie Saoudite, et Mohammed ben Zayed, Prince héritier d’Abou Dhabi, deux dirigeants réunis sur les bords de la mer Rouge pour intensifier les relations déjà étroites entre leurs deux pays. Le « Conseil de coordination saoudien-émirati » voit donc le jour pour des projets dans les domaines de l’économie, de la défense ou encore de l’éducation. Le communiqué officiel mentionne un fonds commun dédié à l’énergie nucléaire, des investissements conjoints dans le pétrole et l’agriculture ou encore une initiative pour la sécurité alimentaire. En revanche, aucun détail sur les aspects militaires et sécuritaires de cette alliance. Or l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis sont aujourd’hui les deux principaux belligérants au sein de la coalition arabe qui se bat au Yémen. Ce sont aussi les principaux acteurs du boycott du Qatar qui dure depuis plus d’un an pour punir l’émirat qui n’a pas voulu s’aligner sur les positions de ses voisins, dans les différentes crises régionales. Ce tout nouveau Conseil de coordination apparaît au moment où la crise avec le Qatar affaiblit le CCG, le Conseil de Coopération du Golfe et il illustre une fois de plus la convergence de vue entre le Saoudien Mohammed ben Salman (qui est aussi ministre de la Défense) et l’Émirien Mohammed ben Zayed (également Commandant suprême adjoint des forces armées de son pays, le second étant souvent décrit comme le mentor du premier. Mohammed ben Salman et Mohammed ben Zayed, deux princes héritiers qui ont pour ambition de peser sur le destin de leur région.

ZK : Nicolas Falez. C’est une information que nous avons apprise il y a moins d’une heure : un réfugié irakien membre présumé du Groupe État islamique a été arrêté en France.

HL : L’homme a été mis en examen le 9 mars à Paris pour assassinats en relation avec une entreprise terroriste et crimes de guerre. Il a ensuite été écroué, c’est-à-dire, placé en détention.

ZK : L’actualité en France c’est aussi cette nouvelle interdiction adoptée par l’Assemblée Nationale : il n’y aura plus de téléphones portables dans les cours de récréation.

HL : Et cette question Zéphyrin. Qu’est-ce qui va changer concrètement ? Éléments de réponses avec Elian Delacôte.

La mesure sera effective dès la rentrée prochaine. Fini les récrés passées accrochées à son téléphone ; que ce soit dehors ou en cours, les portables seront bannis des établissements scolaires. Les députés LREM, MoDem et UDI ont voté pour, les autres groupes qui dénonçaient un texte inutile se sont abstenus ou ont voté contre. Dans les faits, la moitié des écoles et collèges interdisent déjà l’utilisation du téléphone dans l’enceinte de leurs établissements, ce texte de loi vient donc compléter une mesure déjà existante. Rester à donner une assise légale à cette interdiction, car jusqu’à présent le personnel encadrant ne pouvait légalement pas confisquer les portables ou tout autre objet numérique. C’est désormais possible, un amendement a été adopté dans ce sens. En revanche, le chapitre sur l’extension de l’interdiction des objets connectés aux professeurs a lui été retiré du texte de loi. Reste que cette loi n’est pas très contraignante ; si le règlement intérieur d’un établissement autorise expressément l’utilisation des portables ; la loi ne s’appliquera pas.

HL : Elian Delacôte. C’est la fin ce Journal en français facile, merci Zéphyrin.

ZK : Merci Hugo !



Voir le flux - 07/06/2018 20:30:07

Secouriste

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 07/06/2018 07:45:03

Journal en français facile 06/06/2018 20h00 GMT

Transcription

Nathanaël Vittrant : RFI il est 20h en temps universel, 22h à Paris. Soyez les bienvenus dans cette édition du Journal en français facile, à mes côtés pour le présenter : Zephyrin Kouadio, bonsoir Zephyrin.

Zephyrin Kouadio : Bonsoir Nathanaël, bonsoir à tous.

NV : À la Une, polémique en Israël après l’annulation du match de préparation à la coupe du monde qui devait opposer l’équipe nationale à celle d’Argentine. Pour les Palestiniens c’est au contraire une victoire, reportage à suivre.

ZK : Le Premier ministre israélien était lui à Londres, mais pour évoquer le dossier iranien.

NV : Aux États-Unis on votait mardi aux primaires, pour désigner les candidats avant les élections de mi-mandat. Des élections qui pourraient permettre aux démocrates de reprendre la majorité.

ZK : Donald Trump qui rencontrera Kim Jong Un le 12 juin, la rencontre aura lieu dans un hôtel très luxueux.

NV : Et puis le deuxième volet de Jurassic World sort en salles ce mercredi. Présentation en fin de journal.

-----

ZK : On commence par l’Argentine qui ne disputera pas finalement son dernier match de préparation de la coupe du monde face à Israël.

NV : Lionel Messi et ses coéquipiers ne feront pas le déplacement comme c’était prévu. Les deux équipes devaient se rencontrer samedi à Jérusalem, rien que le choix de la ville faisait polémique puisque Jérusalem est revendiquée à la fois par Israël et par les Palestiniens. Les Palestiniens ont fait pression pour que l’Argentine annule cette rencontre. Ce qu’ils ont obtenu, une victoire pour eux. Reportage à Ramallah de Guilhem Delteil.

Devant la représentation diplomatique de l’Argentine à Ramallah, le président de la fédération palestinienne de football avait fait venir une fanfare et des enfants brandissant des pancartes remerciant le pays d’avoir annulé cette rencontre. Aux yeux de ce responsable palestinien, la décision israélienne de disputer ce match à Jérusalem, et non à Haïfa comme prévu initialement, dans le contexte actuel, était extrêmement politique. « Déplacer ce match de Haïfa à Jérusalem et dire que c’est à l’occasion du 51e anniversaire de la libération de Jérusalem, la nouvelle résolution de ce gouverneur militaire du monde fou, Trump, c’est une rupture, un défi, une provocation pour tout le monde. » Jibril Rajoub rappelle que selon les accords d’Oslo, le statut de Jérusalem est comme ouest, doit encore être négocié. Et pour lui, cette décision rappelle à Israël le droit international. « Ce qui s’est passé hier est un carton rouge de tout le monde aux Israéliens pour qu’ils comprennent qu’ils ont le droit de jouer au football à l’intérieur de leurs frontières internationalement reconnues. » Une première victoire alors que la fédération palestinienne de football a échoué à ce que la FIFA exclue les clubs des colonies israéliennes du championnat national.

NV : De son côté la fédération israélienne de football va porter plainte devant la FIFA contre la fédération palestinienne s’estimant victime de « terrorisme footballistique ».

ZK : Benjamin Netanyahu était lui à Londres aujourd’hui pour y rencontrer Theresa May.

NV : Le Premier ministre israélien n’était pas venu parler football avec la cheffe du gouvernement britannique. Mais comme il l’avait fait la veille et l’avant-veille à Paris et Berlin, il a cherché à convaincre ses alliés européens de ne pas sauver l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien. Un accord auquel Israël s’est toujours opposé et qui est aujourd’hui menacé par le retrait des États-Unis.

ZK : Le dossier iranien, comme celui de l’environnement ou celui des échanges commerciaux au programme du G7 qui démarre demain.

NV : Et ce sera au Canada. Julien Trudeau le Premier ministre canadien accueille le sommet entre les 7 plus grandes puissances économiques du monde. Les discussions s’annoncent difficiles puisque Donald Trump s’est lancé récemment dans une guerre commerciale avec ses alliés.

ZK : C’est une rencontre très attendue : celle qui doit réunir Donald Trump et Kim Jong Un le 12 juin prochain à Singapour...

NV : Le président américain avait annulé une première fois avant de finalement confirmer la tenue de ce sommet historique. On en connaissait la date, l’heure, mais pas le lieu exact. Un porte-parole de Maison-Blanche l’a annoncé mardi soir : la rencontre aura lieu dans le complexe hôtelier de luxe Capella, situé sur l’île de Sentosa. C’est l’une des 63 îles de l’archipel de Singapour. C’est l’île de la jet-set. Juliette Gheerbrant

À Singapour c’est à Sentosa qu’il faut être vu : villa de luxe, yachts, plages magnifiques, parcours de golf réputés, tout y est. Sur 500 hectares de superficie, c’est une destination touristique très prisée avec casino et parc à thème des studios Universal. Madonna et Lady gaga ont d’ailleurs séjourné à l’hôtel Capella, qui accueillera le sommet. L’île a toutefois un passé beaucoup moins glamour. Elle s’appelait à l’origine Pulau Blakang Mati, en malais l’île de la mort par derrière, en traître, car les pirates y régnaient en maîtres jusqu’au début du 20e siècle. Plus récemment pendant la Seconde Guerre mondiale elle a été le théâtre d’un massacre et hébergé un camp de prisonniers. C’est dans les années 70 qu’elle a été rebaptisée Sentosa, « paix et tranquillité » en français, ce qui est de meilleur augure. L’île présente par ailleurs un avantage en termes de sécurité, elle est vraiment toute proche de la terre ferme, du centre de Singapour, et il sera facile d’y contrôler les déplacements, elle est reliée à la terre par un tunnel, un pont piétonnier et un téléphérique. Et la sécurité sera évidemment une priorité. L’espace aérien de Singapour sera restreint pendant le sommet.

NV : Un mot rapide sur l’Italie où les députés ont voté la confiance au gouvernement de Giuseppe Conte, coalition inédite entre l’extrême droite et le mouvement 5 étoiles, parti anti austérité et europhobe.

ZK : Moins d’une semaine après son accession au pouvoir le nouveau premier ministre espagnol a nommé son gouvernement.

NV : Le socialiste Pedro Sanchez a profité de la chute de Mariano Rajoy dont le parti populaire est embourbé dans un vaste scandale de corruption pour former une coalition hétéroclite. C’est assez rare pour le souligner, son gouvernement n’est pas paritaire, mais il compte 11 ministres femmes pour 6 hommes. Pedro Sanchez s’entoure aussi de figures pros européennes comme l’ancien président du parlement européen Joseph Borrell aux Affaires étrangères et la directrice du budget de l’UE Nadia Calvinio à l’Économique. Enfin le premier astronaute espagnol Pedor Duque devient ministre des Sciences.

ZK : Ils ont disparu il y a 66 millions d’années, mais ils ont fait leur retour au cinéma il y a 25 ans.

NV : On parle bien sûr des dinosaures. Le film de Steven Spielberg Jurassic Park leur avait redonné vie. Il y avait eu une suite moderne, Jurassic World en 2015, le deuxième volet sort sur les écrans français ce mercredi. Le réalisateur américain s’était inspiré d’un roman de Michael Crichton dans lequel des scientifiques recréaient des animaux préhistoriques à partir de leur ADN fossilisé. Jurassic World, fallen kingdom, c’est le nom de cette suite, exploite un filon très rentable. Sophie Torlotin

Les dinosaures recréés par l’homme risquent une seconde extinction... Parqués sur une île au large du Costa Rica, ils risquent d’être engloutis par l’éruption imminente d’un volcan. Owen et Claire, le couple vedette du volet précédent, vont tout faire pour les sauver. Certes, le scénario multiplie les situations attendues, les dialogues téléphonés et les scènes d’action pour plaire à un jeune public. Les deux acteurs principaux, Chris Pratt et Bryce Dallas Howard, ne brillent pas par la finesse de leur jeu. Mais le film remplit sa mission de blockbuster pétaradant. Le réalisateur, l’Espagnol Juan Antonio Bayona a voulu rendre le film plus effrayant que les précédents. Pour les effets spéciaux, il combine images de synthèse et animatronique, des dinosaures animés à distance. Résultat : des séquences très crédibles, qui impressionneront les plus jeunes. Il y a trois ans, Jurassic World avait rapporté à Universal plus d’un milliard et 600 millions de dollars, dix fois plus que ce qu’il avait coûté... La reprise de la saga prouve bien que Hollywood préfère consacrer des budgets à l’exploitation de franchises, plus qu’à la prise de risques artistique.

NV : On ne connaît pas encore tous les demi-finalistes de Roland Garros, la pluie a interrompu en fin de journée les matchs encore en cours. Rafael Nadal est rentré aux vestiaires après avoir perdu le premier set 6-4, mais il menait 5-3 dans le deuxième set face à l’Argentin Diego Schwartzman. Match interrompu aussi avant même la conclusion du premier set entre Juan Martin Del Potro et le Croate Marin Cilic. C’est la fin de ce Journal en français facile, merci Zephyrin Kouadio et merci à vous de l’avoir suivi il est 22h10 ici à Paris.



Voir le flux - 06/06/2018 20:45:03

Se faire sonner les cloches

Aujourd’hui, la puce à l’oreille va vous « sonner les cloches » avec Marie-Dominique Porée et les CE1-CE2 De l’école des épinettes à Paris. Carillonnez jeunesse !

Une chronique de la Danse des mots.



Voir le flux - 06/06/2018 12:24:40

Amiral

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Canal + en mauvaise position ! Dans un article consacré aux déboires de l’homme d’affaire Vincent Bolloré, on nous apprend que la chaîne Canal + qui lui appartient est en mauvaise posture : la perte des droits de rediffusion de nombreux matches de football, et l’arrêt de l’émission Les Guignols qui avaient assuré son originalité la font sérieusement décliner. Voici le navire amiral des possessions médiatiques de Bolloré a pris un coup dans l’aile. Le navire amiral : c’est ainsi qu’on désigne l’élément porteur d’un groupe, et l’image s’entend notamment dans ce contexte : elle est très médiatique, et on l’utilise essentiellement pour une escouade de médias : certains ont plus de succès que d’autres, et permettent de tirer l’ensemble : leur succès rejaillit sur les autres. Leurs gains permettent quelques risques et même parfois un peu d’insouciance par rapport à l’audimat, au nombre d’auditeurs et de spectateurs qui sont concernés.

L’expression ne cache pas son origine nautique. Du temps que la navigation était une pratique plus longue et bien plus dangereuse et intrépide qu’aujourd’hui, les bateaux partaient souvent à plusieurs pour des expéditions lointaines. Et le capitaine de « aventure devait nécessairement être sur l’un d’eux, qui par conséquent se retrouvait dans une position de commandement : Le premier à cingler vers l’inconnu, à tracer sa route, à décider de l’itinéraire à prendre. Et évidemment l’odyssée de Christophe Colomb n’est pas pour rien dans ce sens : elle sert de référence sous-entendue : on sait que Colomb partit à la tête de trois vaisseaux, la Pinta, le Nina, et la Santa Maria. Et sur les trois caravelles, puisque c’est ainsi qu’on nomme ces bateaux, l’une a la préséance, la Santa Maria. Son nom d’ailleurs très sacralisé par rapport aux deux autres – la Nina est la petite, et la Pinta, la peinte, la maquillée – c’est féminin, mais humain, trop humain ! - atteste bien de sa fonction !

Pourquoi amiral ? Le mot vient de l’arabe et se rattache à l’émir, le chef. Et ce n’est qu’en passant dans les langues romanes européennes qu’il se spécialise dans le vocabulaire maritime, avec parfois un superlatif très latinisant, calqué sur généralissime : amiralissime. 

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 06/06/2018 07:45:03