Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
21-30 sur 4710 résultats.

Le procès Papon

Maurice Papon est un haut fonctionnaire qui a été poursuivi en justice pour son rôle de collaborateur avec les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Son procès a permis de revenir sur les faits de déportations durant la guerre 39-45.


Voir le flux - 08/07/2019 13:26:42

Zlec

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La zlec est-elle bien partie ? On peut le souhaiter, tout en remarquant la profonde originalité du mot : la zlec, un acronyme peu banal par son apparence et sa prononciation. La zlec, c’est en effet la zone de libre-échange continentale africain. Et un acronyme c’est une suite d’initiales qui se prononce comme un mot. Mais la plupart du temps, le sigle, le nouveau mot fait de ces lettres successives s’y prête ! Il se prononce facilement. Parfois il est même conçu au départ pour être prononcé, avec même une idée derrière la tête : le Pacs, le pacte civil de solidarité évoque évidemment la paix.

Mais le zlec… voilà qui témoigne d’une intrépidité phonologique qu’on peut saluer. On jurerait une officine d’espions balkaniques datant de l’époque soviétique dans quelque roman dont le héros est un agent secret séducteur…

Et bien le zlec, ce n’est pas ça du tout ! C’est une zone de libre-échange.

Mais les expressions qui évoquent les zones se prêtent aisément à l’acronyme, même si en général, on met une voyelle après le « z » pour accommoder plus facilement la sonorité !

Mais le « z » est incroyablement prolixe, et on se souvient facilement des zup, des zac, des zep, des zad…

La zup est certainement la plus ancienne, née au début des années 60 : zone à urbaniser en priorité. On est dans cette période assez faste de l’après-guerre, connue sous le nom des trente glorieuses : une belle croissance économique et du travail pour presque tout le monde. Ce qui a comme conséquence un gros exode rural : on se masse en ville, ou autour des villes quand il n’y a plus de place à l’intérieur de la cité. L’immigration des travailleurs est importante aussi : des hommes, laissant souvent derrière eux femme et famille, viennent travailler en France. Où vivent-ils ? Souvent entassés dans des logements insalubres, des bidonvilles. Pour les remplacer, pour gagner en confort et en dignité, on envisage des espaces à aménager, et la construction d’habitations aux loyers peu chers. Les zup vont naître : un progrès évident sur les bidonvilles ! Mais à terme des problèmes vont se faire jour, avec des cités sans beauté, et sans mixité sociale. On améliore les zup en créant les zac, les zones d’aménagement concerté. L’habitat devient plus familial, les enfants, puis les adolescents vont à l’école, mais là encore tout n’est pas rose. Et voilà les zep qui entrent en lice, les zones d’éducation prioritaire dont la vocation est de lutter contre l’échec scolaire.

Et puis on a d’autres terrains dont la destination est en train de changer, et qui sont qualifiés administrativement de zad : zone à aménagement différé. On appelle ainsi des espaces qui doivent être rénovés, ou qu’on destine à un usage particulier (un barrage, un aéroport…) Et cette disposition est destinée au départ à empêcher la spéculation sur des sols dont la valeur peut augmenter si l’on sait qu’ils vont être métamorphosés.

Mais ces projets ne plaisent pas à tout le monde, et suscitent des oppositions très fortes et parfois victorieuses. C’est ce qui s’est produit précisément à Notre-Dame-des-Landes, et les militants qui se sont insurgés ont requalifié ces lieux en gardant le sigle, mais en détournant son contenu : zad : zone à défendre. Ainsi sont nés les zadistes qui ont beaucoup fait parler d’eux ces derniers temps, et qui parfois, dans ces lieux qu’ils ont investis, ont tenté un nouvel « aménagement » de l’espace : une agriculture raisonnée, un peu d’artisanat, un habitat léger qui privilégie les matériaux naturels, mais aussi bien d’autres initiatives spontanées, improvisées, souvent éphémères et libertaires dans ce qui s’est parfois appelé « zone d’anarchie démentielle… »

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)



Voir le flux - 08/07/2019 08:30:11

Journal en français facile 07/07/2019 20h00 GMT

Transcription

François Bernard : Merci d’écouter Radio France Internationale en direct de Paris où il est maintenant 22 heures à Paris. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre Journal en français facile que je vous présente en compagnie de Marie Casadebaig. Bonsoir Marie.

Marie Casadebaig : Bonsoir à tous.

FB : À la une : le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite aux législatives, après la victoire sans appel de la droite.

MC : Le pape François appelle à l’organisation de « corridors humanitaires » pour venir en aide aux migrants « les plus nécessiteux ».

FB : Et avec Yvan Amar pour le mot de la semaine : Une expression d’origine latine, Nec Plus Ultra.

------

FB : Les conservateurs grecs ont battu, comme prévu par les sondages, la formation de gauche du Premier ministre sortant Alexis Tsipras.

MC : Kyriakos Mitsotakis, le chef de Nouvelle Démocratie, sera le futur Premier ministre puisque sa formation a recueilli 40 % des suffrages contre 28,5 % pour Alexis Tsipras.

FB : Les conservateurs auraient ainsi 158 des 300 sièges de députés, Syriza 86. On va le rejoindre Anastasia Becchio, notre envoyée spéciale à Athènes. Bonsoir Anastasia. Vous êtes avec les militants de Syriza sur une place du centre-ville ?   

Le chapiteau rouge qui est installé sur la place Syntagma en plein cœur d’Athènes s’anime ce soir. Après être allés accueillir et applaudir le Premier ministre au centre de congrès, qui se trouve tout près de là - où il a fait un discours devant la presse - ses partisans, des jeunes essentiellement, se réunissent maintenant ici. Alors on s’étreint, on se réconforte ; la déception est là bien sûr, mais le résultat de ce soir était attendu après l’échec de Syriza aux élections européennes. Ce soir le parti de la gauche radicale a fait mieux que fin mai : près de 10 points de plus qu’au scrutin européen ce qui donne de l’espoir aux militants du parti. Ils espèrent maintenant pouvoir peser dans l’opposition. Sans attendre la proclamation des résultats officiels, Alexis Tispras a appelé Kyriakos Mitsotakis pour le féliciter. Il s’est ensuite adressé à la presse, un discours d’une dizaine de minutes. « Aujourd’hui c’est la tête haute que nous acceptons le verdict populaire », a dit Alexis Tsipras. Il a ensuite tiré un bilan de son action : pour amener la Grèce là où elle en est aujourd’hui, nous avons dû prendre des décisions difficiles, qui ont eu un coût politique élevé. Demain à la mi-journée Alexis Tsipras confiera les rênes du pays au chef de la nouvelle démocratie.

FB : Anastasia Becchio, notre envoyée spéciale à Athènes, merci.

MC : L’actualité en Europe c’est aussi la première banque allemande Deutsche Bank qui annonce le plus grand plan de restructuration de son histoire avec la suppression de 18.000 emplois.

FB : Deutsche Ban tente de sortir des difficultés dans lesquelles elle s’enfonce depuis plusieurs années. Le pape François a réagi au récent bombardement en Libye d’un centre de détention de migrants.

MC : Il a appelé à l’organisation de « corridors humanitaires » pour venir en aide aux migrants « les plus nécessiteux ».

FB : Écoutons le pape François.

Même si c’est arrivé il y a quelques jours, je vous invite à prier pour les pauvres personnes sans défense tuées ou blessées mardi dans l’attaque aérienne qui a touché un centre de détention de migrants en Libye. La communauté internationale ne peut tolérer des faits aussi graves. Je prie pour les victimes. Je souhaite que soient organisés de manière étendue et concertée les corridors humanitaires pour les migrants les plus dans le besoin. Et je pense aussi ici à toutes les victimes des massacres perpétrés récemment en Afghanistan, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Prions pour eux.

FB : Des affrontements entre manifestants et policiers anti-émeutes ont éclaté ce dimanche à Mongkonk, un quartier nord de Hong Kong.

MC : Une nouvelle manifestation de grande ampleur s’est déroulée aujourd’hui encore dans le territoire chinois.

FB : Les manifestants se sont défendus en utilisant des parapluies contre la charge de la police, qui a eu lieu après un face-à-face tendu d’une vingtaine de minutes sur une grande avenue de la ville.

MC : Au Népal, les célébrations du 84e anniversaire du Dalaï-Lama ont été annulées sur décision du gouvernement.

FB : Une alerte au tsunami a été déclenchée dimanche à la suite d’un fort séisme, de magnitude 6,9 au large de la partie orientale de l’Indonésie.

MC : L’agence indonésienne de géophysique a averti les populations des zones côtières de la région du risque d’un raz-de-marée.

FB : Avant de parler sport, nous retrouvons Yvan Amar pour le mot de la semaine. En fait il y a trois mots. C’est une expression latine Nec Plus Ultra. Si vous ne savez pas ce que c’est, écoutez bien.

Djamel Belmadi, le fennec plus ultra de l’Algérie ? Excellent calembour pour présenter ce joueur, qui a connu une belle heure de gloire comme footballeur, et qui est actuellement responsable de l’équipe algérienne. Pourquoi fennec ? On sait que c’est la mascotte représentative de l’équipe que ce petit mammifère qu’on appelle aussi le renard du désert. Mais surtout pourquoi fennec plus ultra ? C’est un jeu de mots avec l’expression latine nec plus ultra. Assez courante, mais pourtant appartenant à une langue surveillée, un peu chic : le nec plus ultra, c’est ce qu’il y a de mieux ! Littéralement il signifie qu’il n’y a rien au-delà. On reconnaît le mot ultra qui existe en français et qui est de la famille de outre : il s’agit de ce qu’on ne peut pas surpasser, dépasser. Cela renvoie donc à une idée de limite supérieure : rien n’est supérieur. Si l’on remplace la référence latine par une référence anglo-saxonne, ça nous donne le top du top, donc la crème de la crème, le degré ultime. C’est une habitude anglaise qui a fait entrer l’expression en français, mais son origine est non seulement latine, mais mythologique : on dit que c’est la formule qui avait été gravée sur les colonnes d’Hercule. Et ces colonnes d’Hercule sont le nom qu’on donnait dans l’Antiquité au détroit de Gibraltar : ce lieu où la Méditerranée communique avec l’océan Atlantique. Et dans l’univers antique, cela représentait comme une fin du monde : rien de plus à l’ouest, sinon l’immensité de l’océan. Comme on ne connaissait pas l’Atlantique, ça apparaissait comme la limite du monde. Une belle image du bout du monde qui est passée dans notre langue avec cette idée d’excellence suprême.

FB : Sport, mondial féminin de football. Les États-Unis ont remporté le quatrième titre de leur histoire, ce dimanche à Lyon, en battant les Pays-Bas en finale (2-0).

MC : Les buts ont été inscrits peu après l’heure de jeu, d’abord par un penalty de Megan Rapinoe puis par une frappe croisée à l’entrée de la surface de Rose Lavelle.

FB : Megan Rapinoe, capitaine, a été désignée Soulier d’or, meilleure buteuse, du Mondial.

Celle-là, cette médaille, elle est vraiment très particulière, plus que toutes les autres qu’on a déjà gagnée. Ça a été un cycle long et difficile, un tournoi difficile, on va passer du bon temps une fois à la maison. Mais cette victoire est tellement représentative de la force de cette équipe, de la façon dont on s’est battu, mais non on n’est jamais rassasié. C’était ma troisième finale, j’ai envie d’en jouer une quatrième la prochaine fois. J’adore regarder les autres équipes et voir à quel point elles ont progressé, à quel point elles nous poussent à bout, mais cette couronne elle est à nous et il faudra se donner du mal pour venir la chercher.

FB : Megan Rapinoe, capitaine de l’équipe des USA au micro de Laura Martel

MC : À la CAN, l’exploit de Madagascar qui s’impose aux tirs au but face à la RDC et accède aux quarts de finale. En ce moment l’Algérie affronte la Guinée.

FB : La formation Jumbo du maillot jaune, le Néerlandais Mike Teunissen, a remporté dimanche la 2e étape du Tour de France.

MC : Un contre-la-montre par équipes de 27,6 kilomètres à Bruxelles

FB : Teunissen, vainqueur du sprint de la première étape samedi, a conforté sa position en tête du Tour.

MC : Et le tennis, à Wimbledon 

FB : On ne joue pas le dimanche Grande-Bretagne. À demain 



Voir le flux - 07/07/2019 21:00:07

Journal en français facile 07/07/2019 20h00 GMT

Transcription

François Bernard : Merci d’écouter Radio France Internationale en direct de Paris où il est maintenant 22 heures à Paris. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre Journal en français facile que je vous présente en compagnie de Marie Casadebaig. Bonsoir Marie.

Marie Casadebaig : Bonsoir à tous.

FB : À la une : le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite aux législatives, après la victoire sans appel de la droite.

MC : Le pape François appelle à l’organisation de « corridors humanitaires » pour venir en aide aux migrants « les plus nécessiteux ».

FB : Et avec Yvan Amar pour le mot de la semaine : Une expression d’origine latine, Nec Plus Ultra.

------

FB : Les conservateurs grecs ont battu, comme prévu par les sondages, la formation de gauche du Premier ministre sortant Alexis Tsipras.

MC : Kyriakos Mitsotakis, le chef de Nouvelle Démocratie, sera le futur Premier ministre puisque sa formation a recueilli 40 % des suffrages contre 28,5 % pour Alexis Tsipras.

FB : Les conservateurs auraient ainsi 158 des 300 sièges de députés, Syriza 86. On va le rejoindre Anastasia Becchio, notre envoyée spéciale à Athènes. Bonsoir Anastasia. Vous êtes avec les militants de Syriza sur une place du centre-ville ?   

Le chapiteau rouge qui est installé sur la place Syntagma en plein cœur d’Athènes s’anime ce soir. Après être allés accueillir et applaudir le Premier ministre au centre de congrès, qui se trouve tout près de là - où il a fait un discours devant la presse - ses partisans, des jeunes essentiellement, se réunissent maintenant ici. Alors on s’étreint, on se réconforte ; la déception est là bien sûr, mais le résultat de ce soir était attendu après l’échec de Syriza aux élections européennes. Ce soir le parti de la gauche radicale a fait mieux que fin mai : près de 10 points de plus qu’au scrutin européen ce qui donne de l’espoir aux militants du parti. Ils espèrent maintenant pouvoir peser dans l’opposition. Sans attendre la proclamation des résultats officiels, Alexis Tispras a appelé Kyriakos Mitsotakis pour le féliciter. Il s’est ensuite adressé à la presse, un discours d’une dizaine de minutes. « Aujourd’hui c’est la tête haute que nous acceptons le verdict populaire », a dit Alexis Tsipras. Il a ensuite tiré un bilan de son action : pour amener la Grèce là où elle en est aujourd’hui, nous avons dû prendre des décisions difficiles, qui ont eu un coût politique élevé. Demain à la mi-journée Alexis Tsipras confiera les rênes du pays au chef de la nouvelle démocratie.

FB : Anastasia Becchio, notre envoyée spéciale à Athènes, merci.

MC : L’actualité en Europe c’est aussi la première banque allemande Deutsche Bank qui annonce le plus grand plan de restructuration de son histoire avec la suppression de 18.000 emplois.

FB : Deutsche Ban tente de sortir des difficultés dans lesquelles elle s’enfonce depuis plusieurs années. Le pape François a réagi au récent bombardement en Libye d’un centre de détention de migrants.

MC : Il a appelé à l’organisation de « corridors humanitaires » pour venir en aide aux migrants « les plus nécessiteux ».

FB : Écoutons le pape François.

Même si c’est arrivé il y a quelques jours, je vous invite à prier pour les pauvres personnes sans défense tuées ou blessées mardi dans l’attaque aérienne qui a touché un centre de détention de migrants en Libye. La communauté internationale ne peut tolérer des faits aussi graves. Je prie pour les victimes. Je souhaite que soient organisés de manière étendue et concertée les corridors humanitaires pour les migrants les plus dans le besoin. Et je pense aussi ici à toutes les victimes des massacres perpétrés récemment en Afghanistan, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Prions pour eux.

FB : Des affrontements entre manifestants et policiers anti-émeutes ont éclaté ce dimanche à Mongkonk, un quartier nord de Hong Kong.

MC : Une nouvelle manifestation de grande ampleur s’est déroulée aujourd’hui encore dans le territoire chinois.

FB : Les manifestants se sont défendus en utilisant des parapluies contre la charge de la police, qui a eu lieu après un face-à-face tendu d’une vingtaine de minutes sur une grande avenue de la ville.

MC : Au Népal, les célébrations du 84e anniversaire du Dalaï-Lama ont été annulées sur décision du gouvernement.

FB : Une alerte au tsunami a été déclenchée dimanche à la suite d’un fort séisme, de magnitude 6,9 au large de la partie orientale de l’Indonésie.

MC : L’agence indonésienne de géophysique a averti les populations des zones côtières de la région du risque d’un raz-de-marée.

FB : Avant de parler sport, nous retrouvons Yvan Amar pour le mot de la semaine. En fait il y a trois mots. C’est une expression latine Nec Plus Ultra. Si vous ne savez pas ce que c’est, écoutez bien.

Djamel Belmadi, le fennec plus ultra de l’Algérie ? Excellent calembour pour présenter ce joueur, qui a connu une belle heure de gloire comme footballeur, et qui est actuellement responsable de l’équipe algérienne. Pourquoi fennec ? On sait que c’est la mascotte représentative de l’équipe que ce petit mammifère qu’on appelle aussi le renard du désert. Mais surtout pourquoi fennec plus ultra ? C’est un jeu de mots avec l’expression latine nec plus ultra. Assez courante, mais pourtant appartenant à une langue surveillée, un peu chic : le nec plus ultra, c’est ce qu’il y a de mieux ! Littéralement il signifie qu’il n’y a rien au-delà. On reconnaît le mot ultra qui existe en français et qui est de la famille de outre : il s’agit de ce qu’on ne peut pas surpasser, dépasser. Cela renvoie donc à une idée de limite supérieure : rien n’est supérieur. Si l’on remplace la référence latine par une référence anglo-saxonne, ça nous donne le top du top, donc la crème de la crème, le degré ultime. C’est une habitude anglaise qui a fait entrer l’expression en français, mais son origine est non seulement latine, mais mythologique : on dit que c’est la formule qui avait été gravée sur les colonnes d’Hercule. Et ces colonnes d’Hercule sont le nom qu’on donnait dans l’Antiquité au détroit de Gibraltar : ce lieu où la Méditerranée communique avec l’océan Atlantique. Et dans l’univers antique, cela représentait comme une fin du monde : rien de plus à l’ouest, sinon l’immensité de l’océan. Comme on ne connaissait pas l’Atlantique, ça apparaissait comme la limite du monde. Une belle image du bout du monde qui est passée dans notre langue avec cette idée d’excellence suprême.

FB : Sport, mondial féminin de football. Les États-Unis ont remporté le quatrième titre de leur histoire, ce dimanche à Lyon, en battant les Pays-Bas en finale (2-0).

MC : Les buts ont été inscrits peu après l’heure de jeu, d’abord par un penalty de Megan Rapinoe puis par une frappe croisée à l’entrée de la surface de Rose Lavelle.

FB : Megan Rapinoe, capitaine, a été désignée Soulier d’or, meilleure buteuse, du Mondial.

Celle-là, cette médaille, elle est vraiment très particulière, plus que toutes les autres qu’on a déjà gagnée. Ça a été un cycle long et difficile, un tournoi difficile, on va passer du bon temps une fois à la maison. Mais cette victoire est tellement représentative de la force de cette équipe, de la façon dont on s’est battu, mais non on n’est jamais rassasié. C’était ma troisième finale, j’ai envie d’en jouer une quatrième la prochaine fois. J’adore regarder les autres équipes et voir à quel point elles ont progressé, à quel point elles nous poussent à bout, mais cette couronne elle est à nous et il faudra se donner du mal pour venir la chercher.

FB : Megan Rapinoe, capitaine de l’équipe des USA au micro de Laura Martel

MC : À la CAN, l’exploit de Madagascar qui s’impose aux tirs au but face à la RDC et accède aux quarts de finale. En ce moment l’Algérie affronte la Guinée.

FB : La formation Jumbo du maillot jaune, le Néerlandais Mike Teunissen, a remporté dimanche la 2e étape du Tour de France.

MC : Un contre-la-montre par équipes de 27,6 kilomètres à Bruxelles

FB : Teunissen, vainqueur du sprint de la première étape samedi, a conforté sa position en tête du Tour.

MC : Et le tennis, à Wimbledon 

FB : On ne joue pas le dimanche Grande-Bretagne. À demain 



Voir le flux - 07/07/2019 21:00:07

Journal en français facile 06/07/2019 20h00 GMT

Transcription

François Bernard : Merci d’écouteur Radio France Internationale en direct de Paris où il est maintenant 22 heures à Paris. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre Journal en français facile que je vous présente en compagnie de Marie Casadebaig. Bonsoir Marie.

Marie Casadebaig : Bonsoir à tous.

FB : À la une : élections législatives anticipées en Grèce. Le parti Syriza du Premier ministre AlexisTsipras donné perdant face aux conservateurs de Nouvelle Démocratie. 

MC : Au Kazakhstan, l’opposition est à nouveau descendue dans la rue pour manifester contre le gouvernement.

FB : Et avec Yvan Amar pour le mot de la semaine : cantine.

-----

FB : En Grèce, les conservateurs de Nouvelle Démocratie sont donnés favoris des élections législatives anticipées de ce dimanche.

MC : Le scrutin n’était normalement prévu qu’en octobre, mais Alexis Tsipras a tiré les conclusions de la défaite de sa formation face à la droite aux élections européennes de la fin mai en convoquant des élections anticipées.

FB : La Nouvelle Démocratie de Kyri-akos Mitso-takis est donnée en tête dans tous les sondages, parfois avec neuf points d’avance sur Syriza, comme lors des européennes. On ignore par contre quel sera le niveau de l’abstention nous dit notre envoyée spéciale en Grèce, Anastasia Becchio.

Dans les ruelles qui mènent à l’Acropole, les touristes sont nombreux. C’est la haute saison à Athènes et dans les îles grecques… Et cela risque d’avoir des conséquences sur le scrutin législatif. Les observateurs redoutent un fort taux d’abstention, comme l’explique Maria Karaklioumi, analyste politique pour l’institut Raas. « Plus de 350 000 personnes travaillent comme saisonniers dans le tourisme. Ces personnes, jeunes souvent, ne pourront pas revenir à Athènes voter parce qu’elles sont parties à Mykonos ou Santorin pour la saison. Nous sommes inquiets du taux d’abstention parce que cette élection se déroule en plein été ». Les derniers sondages donnaient une avance confortable à la nouvelle démocratie. « Les jeux sont faits, je n’irai pas voter », lance Grigoris Feskis, un retraité, électeur de Syriza. « Les gens sont comme des moutons, ils votent tous la même chose. Syriza, ils sont bien, mais malheureusement en 4 ans, ils n’ont pas eu le temps de faire grand-chose, parce que le PASOK et la nouvelle démocratie ont tout détruit ». Un faible taux de participation jouera en faveur de la nouvelle démocratie pronostique Maria Karaklioumi. « En général, en Grèce, quand les électeurs s’abstiennent c’est plutôt bon pour le parti qui arrive en tête. Pour ce qui est du deuxième parti, ses électeurs se disent : “on va perdre de toute façon, donc ça ne fait rien si je ne vais pas voter”. Selon les derniers sondages, la nouvelle démocratie est créditée d’une avance de 10 à 15 points sur Syriza.

FB : En Allemagne, plus de 30 000 personnes ont manifesté dans une centaine de villes pour réclamer une prise en charge des migrants sauvés par les ONG en Méditerranée.

MC : Au moment où l’on signale l’arrivée près de l’île de Lampedusa de deux bateaux transportant des migrants recueillit au large de la Libye.

FB : Un nouveau bras de fer s’annonce donc entre des navires humanitaires et le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini.

MC : Au Kazakhstan, l’opposition est à nouveau descendue dans la rue pour manifester contre le gouvernement.

FB : L’élection présidentielle anticipée de début juin a vu la victoire du successeur désigné du dirigeant Nazarbaïev.

MC : Une élection fortement contestée par une partie de la population.

FB : Avant la manifestation de ce samedi, trois mères de famille en première ligne de la contestation sociale de ces derniers mois ont été emprisonnées.

MC : Nous avons joint à Almaty un opposant qui n’a pas pu aller à la manifestation.

FB : Des agents de la police étaient postés devant sa maison et l’auraient arrêté tout de suite, s’il sortait.

L’internet est bloqué donc on n’a pas d’accès aux informations sur les manifestations. Mais ce que j’ai déjà vu c’est qu’il y avait beaucoup de manifestants, au moins dans deux villes, à Almaty et notre capital Astana. La police a déjà arrêté des douzaines de personnes. Voilà ce que nous savons jusqu’à présent. Mais je pense qu’il y aura des centaines voire des milliers d’arrestations. Les autorités avaient aussi pris des mesures afin d’intimider les gens. Des douzaines de personnes ont été arrêtées, nous n’avons pas de chiffre exact. Certaines d’entre elles ont été incarcérées. Les autorités voulaient ainsi faire peur au pays. Mais nous continuons à protester pour obtenir nos objectifs à savoir le changement du gouvernement et le changement du régime présidentiel vers un régime parlementaire.

FB : Propos recueillis par Achim Lippold. Aux États-Unis maintenant, le week-end dernier, une vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux américains.

MC : On y voit une jeune fille lécher une glace puis la remettre dans le congélateur du magasin.

FB : Aujourd’hui l’histoire est devenue beaucoup plus sérieuse. La jeune fille recherchée par la police risquerait jusqu’à 20 ans de prison. Le récit d’Oriane Verdier.

Sur Twitter la vidéo a été partagée plus de 11 millions de fois. Le temps de 9 secondes, la jeune fille visiblement dans un magasin. Elle sort un gros pot de glace d’un rayon réfrigéré, l’ouvre et y pose sa langue « Vas-y lèche, remet le à sa place » dirige le metteur en scène et caméraman. La jeune fille et son complice semblent s’amuser, mais cela fait beaucoup moins rire la marque de glace Blue Bell. L’enseigne texane a rapidement publié un communiqué. « L’altération alimentaire n’est pas une blague. La sûreté de nos produits est notre principale priorité. »  Après plusieurs jours d’enquête, la police a localisé le supermarché dans lequel a été tournée la vidéo : la petite ville texane de Lufkin. Des caméras de surveillance pourraient avoir permis de reconnaître la jeune fille. Celle que l’on appelle maintenant la lécheuse de Lufkin encourrait une peine de 2 à 20 ans de prison pour avoir altéré un produit de consommation.

FB : Avant de parler sport, nous retrouvons Yvan Amar pour le mot de la semaine. Et ce mot, c’est cantine.

Une cantine chic qui ouvre à Abidjan. C’est ainsi qu’on appelle le restaurant Migration, sur Rfi, qui fait partie de l’ensemble le Panaf, et qui accueille le public, en même temps qu’on le présente comme un lieu de formation, et d’exposition. Pourquoi parler de cantine chic ? Pour montrer qu’il y a un effet. Ce n’est pas juste un restaurant comme les autres : on en parle, et son ouverture est un geste politique. Mais une cantine, ça évoque d’abord un lieu plutôt populaire : c’est dans une collectivité l’endroit où l’on va manger : on pense d’abord aux cantines d’écoles. Dans l’argot scolaire (et pas uniquement d’ailleurs) on entend souvent parler familièrement de cantoche. Mais des cantines, on en a aussi dans les entreprises. D’ailleurs bien souvent depuis quelques années, on trouve que ça fait un peu trop populaire, et on préfère parler de restaurant d’entreprise. N’empêche, entre nous, on dit quand même qu’on va à la cantine. Et de façon un peu snob, à propos d’un restaurant où l’on a ses habitudes, où l’on va souvent, on peut dire “C’est ma cantine !”. Le mot vient d’abord d’un langage militaire : une cantine est d’abord un grand coffre, où l’on pouvait entasser ce quoi nourrir et désaltérer les soldats en campagne. C’est pourquoi on parlait de la cantinière, pour désigner la femme qui suivait l’armée et s’occupait de faire manger les troupes. Et ce mot de cantine on l’utilise encore à propos d’un grand coffre, en général en métal, où l’on entasse ses affaires quand on part pour longtemps loin de chez soi. Plus grande et plus lourde qu’une valise, c’est une sorte de malle. Quant au verbe cantiner, il appartient beaucoup plus au langage de la prison. Il s’agit de ce que les détenus peuvent s’acheter, en plus de l’ordinaire… s’ils ont de quoi se le payer.

FB : Du sport, du football avec les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui se poursuivent. Cet après-midi les Nigérians se sont imposés face au Cameroun 3 buts à 2.

MC : En ce moment Égypte affronte l’Afrique du Sud Stade international du Caire. Coupe du monde féminine de football : La Suède termine avec une médaille de bronze. Les Scandinaves ont battues l’Angleterre 2 buts à 1.

FB : Demain, à 17h, ce sera la grande finale de ce mondial : États-Unis-Pays-Bas. Megan Rapinoe, capitaine de l’équipe des USA, a dénoncé un “manque de respect” de la FIFA pour le football féminin.

MC : Elle regrette que la finale du Mondial ait lieu le même jour, dimanche, que celles de la Copa America et de la Gold Cup, deux compétitions masculines.

FB : Les basketteuses françaises se sont qualifiées pour la finale de l’Euro pour la quatrième fois d’affilée en éliminant la Grande-Bretagne 63 à 56, samedi à Belgrade.

MC : Le 106e Tour de France a démarré aujourd’hui et le premier maillot jaune de cette édition 2019 est Néerlandais.

FB : Il s’appelle Mike Teunissen et il a remporté au sprint la première étape à Bruxelles.

MC : Tennis à Wimbledon, avec deux Français qui tentaient de rejoindre les huitièmes de finale, Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille.

FB : Tous les deux battus par L’Espagnol Rafael Nadal pour Tsonga et par Roger Federer pour Lucas Pouille.



Voir le flux - 06/07/2019 20:30:11

Journal en français facile 05/07/2019 20h00 GMT

Transcription

Philippe Lecaplain : RFI, il est 22 h à Paris. L’heure du Journal en français facile. Avec Marie Casadebaig, voici l’essentiel de l’actualité du monde.

Marie Casadebaig : Et tout d’abord les titres de cette édition.

PL : Au soudan, un accord politique entre la junte et l’opposition.
En Tunisie, le gouvernement interdit le port du Niqab dans les établissements publics.
En France, la condamnation du polémiste Dieudonné à deux ans de prison ferme pour abus de biens sociaux et fraudes fiscales.

-----

MC : En ce moment, les Vénézuéliens participent à la fête nationale, mais pas d’union ni de communion fraternelle et citoyenne. En effet, les deux camps qui s’opposent depuis plusieurs mois participent, chacun de leur côté, a une manifestation.

PL : Juste avant cela, Michelle Bachelet, la Haute-commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, a rendu public son rapport sur la situation des droits de l’Homme. Un rapport accablant pour le gouvernement de Nicolas Maduro et aussitôt dénoncé par Caracas qui estime que ce texte est truffé d’erreurs et d’imprécisions. Ce rapport fait état notamment de 7000 exécutions et d’une répression systématique des opposants. Et parmi les principaux acteurs de cette répression, Romain Lemaresquier, il y a les FAES, les forces d’actions spéciales.

Cette force spéciale a été créée en 2017 par Nicolas Maduro, au départ pour combattre le crime organisé. Les FAES seraient responsables de très nombreuses exécutions extrajudiciaires selon le rapport de l’ONU qui fait état d’un usage excessif de la force de manière délibérée dans le but d’instiller la peur et décourager les éventuels manifestants. Les personnes interrogées lors de la mission de Michelle Bachelet au Venezuela décrivent cette unité comme « un escadron de la mort », « un groupe d’extermination ». Selon l’ONG vénézuélienne Provea, entre 2017 et 2018 plus de 3600 personnes ont été assassinées, 28 % de ces morts sont attribuées aux FAES. Les techniques employées par ces hommes sont détaillées dans ce rapport exhaustif. Ils se déplacent dans des véhicules noirs et non-immatriculés, sont toujours masqués. Lorsqu’ils arrivent dans un périmètre, ils bloquent les entrées et les sorties pour que personne ne sache ce qu’il s’y passe. Des hommes qui n’hésitent pas à abattre leur victime à côté d’autre membre de leur famille. Selon l’ONU, les FAES sont également devenues maîtres en matière de manipulation de scènes de crimes. Le Haut-commissariat aux droits de l’Homme réclame des enquêtes et des garanties pour que de tels actes ne soient plus perpétrés. Enfin dans ses recommandations, Michelle Bachelet appelle à la dissolution pure et simple de ces forces d’actions spéciales.

MC : Concernant la Libye, Le Conseil de sécurité de l’ONU réclame un cessez-le-feu alors que vient de tomber ce bilan donné par l’OMS.

PL : Ce sont près de 1 000 personnes qui ont été tuées et plus de 5 000 blessées dans les combats depuis le début -  il y a trois mois - d’une offensive du maréchal Khalifa Haftar contre la capitale Tripoli. Par ailleurs, le bilan du raid de mardi dernier contre un centre de migrants près de Tripoli s’est alourdi à 53 morts, selon l’Organisation mondiale de la santé.

MC : Une page se tourne au Soudan.

PL : Des scènes de liesse à Khartoum et Omdourman ont accueilli l’annonce d’un accord politique entre la junte soudanaise et l’opposition. Après deux jours de discussions, le Conseil militaire de transition au pouvoir depuis la chute du président Omar el Béchir en avril, et l’opposition se sont entendus afin de partager le pouvoir durant une période de transition d’environ trois ans devant mener à des élections nationales.

MC : L’Égypte veut se doter d’un gazoduc géant la reliant à Chypre.

PL : Le président Abdel Fattah al-Sissi a approuvé la construction du premier pipeline sous-marin transportant du gaz naturel. Le gaz naturel est devenu un enjeu majeur pour la région de Méditerranée orientale, mais aussi une source de tensions, Anieshka Koumor.

Les découvertes récentes de quatre gisements en Méditerranée orientale ont entraîné une pluie d’accords signés entre l’Égypte et trois pays de la région : Chypre, la Grèce et Israël. Résultat : depuis l’an dernier, l’Égypte n’importe plus de gaz naturel liquéfié. Devenu auto-suffisant, le pays entend devenir une nouvelle puissance exportatrice. Et c’est dans cette perspective que Le Caire a décidé de faire venir du gaz, afin de le liquéfier dans ses usines du nord du pays, puis de le réexpédier vers l’Europe. C’est dans le cadre de cette stratégie qu’en septembre 2018, un accord avait été signé avec Chypre pour la construction d’un gazoduc sous-marin de plusieurs centaines de kilomètres. Ce pipeline devrait transporter du gaz chypriote vers l’Égypte, puis faire le chemin inverse après sa transformation. Cet accord n’est pas sans susciter des tensions avec la Turquie. Ankara qui occupe la partie nord de Chypre depuis 45 ans entretient des relations tendues avec l’Égypte du président al-Sissi.

MC : Pas de Niqab dans les établissements publics en Tunisie.

PL : Le Premier ministre Youssef Chahed explique que le voile intégral couvrant le visage à l’exception des yeux pose des « problèmes de sécurité ». Cette décision fait suite aux trois attentats suicide commis en une semaine à Tunis qui ont été revendiqués par le groupe État islamique.

MC : Au procès des suicides à France Télécom, des peines lourdes viennent d’être requises contre l’entreprise et l’ancien PDG Didier Lombard.

PL : 1 an de prison et 15 000 euros d’amende. Il faut maintenant que les juges prononcent la peine qui leur paraient la plus juste pour que justice soit faire.

MC : Dieudonné condamné à deux ans fermes pour abus de biens sociaux, fraudes fiscales et blanchiment.

PL : Le polémiste est reconnu coupable d’avoir détourné plus d’un million d’euros de recettes de ses spectacles. Il est aussi condamné à 200 000 euros d’amende. Dieudonné au casier judiciaire déjà chargé pour des propos antisémites n’est pas venu écouter le jugement du tribunal correctionnel de Paris.

MC : Un nouvel espoir pour les tétraplégiques, ces personnes paralysées des 4 membres. Une nouvelle technique a été développée et les résultats sont prometteurs.

PL : Elle permet de récupérer un usage des bras. Ces recherches viennent d’être publiées dans la prestigieuse revue médicale the Lancet. Simon Rozé.

Ils sont 16 et tous ont subi un accident qui les a rendus tétraplégiques. Une lésion de la moelle épinière qui paralyse tout ce qui se trouve en dessous, en l’occurrence les 4 membres. Plusieurs recherches ont été menées pour essayer de rendre l’usage de leurs membres aux personnes paralysées, mais si l’on en croit l’équipe australienne à l’origine de cette nouvelle technique, peu sont aussi prometteuses. Elle consiste à aller chercher des nerfs qui sont attachés à des muscles toujours fonctionnels, ceux qui se trouvent donc au-dessus de la lésion. L’équipe a ensuite rattaché ces nerfs aux muscles paralysés pour les ranimer en quelque sorte. Les chercheurs se sont concentrés sur les bras avec pour objectif de restaurer l’extension du coude et la capacité de serrer la main pour attraper des objets. Deux ans après l’opération, après une rééducation intense. Les résultats sont probants. Sur les 16 patients concernés. 13 d’entre eux étaient capables de tendre leurs bras, et d’utiliser leurs mains. Ils peuvent même se brosser les dents ! Il reste cependant des progrès à faire. Cette technique ne permet pas de retrouver une mobilité équivalente à avant la blessure et il faut également comprendre pourquoi le taux de réussite n’est pas de 100 %.

MC : Les ratés du bac dont les résultats ont été donnés aujourd’hui prennent une tournure politique.

PL : PS et PCF reprochent au ministre de l’Éducation sa gestion de la grève des correcteurs. Il ajoute « de la confusion à la tension » disent les communistes tandis que les socialistes déplorent que « pour la première fois depuis bien longtemps, le baccalauréat ne se déroule pas dans le climat de sérénité nécessaire à ce type d’épreuve ». Pour contraindre le gouvernement à rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac qu’ils dénoncent, des professeurs ont refusé de saisir les notes des candidats, mais aussi, pour certains, de rendre les copies.

MC : L’attribution des Jeux olympiques 2016 au Brésil aurait-elle été arrangée à coup de pots-de-vin ?

PL : En tous les cas, devant la justice de son pays, l’ancien gouverneur de Rio affirme avoir soudoyé des membres du comité international olympique, dont deux légendes du sport : l’athlète ukrainien Sergueï Bubka et le nageur russe Alexander Popov. Oriane Verdier nous en dit plus.

Sergio Cabral est connu comme le chef d’orchestre d’un imposant réseau de détournements de fonds de tous les travaux publics. Y compris ceux de la rénovation du stade Maracana pour la coupe du Monde de football 2014. Cette fois, devant la justice brésilienne il raconte point par point sa collaboration avec l’ancien président du Comité olympique brésilien Carlos Nuzman. Une scène filmée et révélée par la chaîne brésilienne Globo. « Nuzman se tourne vers moi et me dit “Écoute Sergio je t’informe que le président de la fédération internationale d’Athlétisme, Lamine Diack est ouvert aux pots-de-vin. Sa tradition généralement, c’est de garantir 5-6 votes pour un million et demi de dollars. On peut arriver à 9 votes, mais il faut rajouter 500 mille dollars.” Moi j’ai dit d’accord tu peux les lui garantir. »Parmi ces votes figureraient celui du champion olympique de saut à la perche Sergueï Bubka et celui du nageur russe Alexander Popov. De son côté Lamine Diack lui aussi déjà visé par la justice. En France, il est au cœur d’une enquête en France qui vise le président du comité olympique japonais pour corruption active dans l’obtention des JO 2020. Il est également soupçonné de corruption pour couvrir le dopage d’athlètes russes.

MC : En foot, le mercato c’est à dire les changements de joueurs dans les clubs.

PL : C’est désormais officiel. Samir Nasri s’engage pour un an avec le club d’Anderlecht qui se trouve en Belgique. Le Français de 32 ans était sans club depuis son départ de West Ham en Premier League. Par ailleurs, le Barça nourrit « un intérêt » pour Antoine Griezmann. C’est que l’annonce le président du club espagnol.

MC : Les Terres et mers australes françaises classées au patrimoine de l’UNESCO.

PL : Ce site préservé de près de 673 000 km², essentiellement marin, est riche de Paysages volcaniques ainsi que de colonies d’oiseaux et de mammifères marins parmi les plus importantes au monde.



Voir le flux - 05/07/2019 20:45:03

Rahul Gandhi démissionne

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 05/07/2019 11:52:37

Fiches pédagogiques du fdlm#424 – juillet-août 2019

– Fiche 1 : Exploitation de l’article des pages 10-11 : «Versailles : vitrine d’une certaine France» | Télécharger | – Fiche 2 : Exploitation de l’article des pages 36-37 : «Cherchez l’erreur» | Télécharger | – Fiche 3 : Exploitation (fiche pédagogique et solutions, reportage audio et transcription) du dossier des pages 52 à 61 :... Lire la suite

Cet article Fiches pédagogiques du fdlm#424 – juillet-août 2019 est apparu en premier sur FDLM : Le français dans le monde.



Voir le flux - 05/07/2019 09:55:16

Références de la rubrique «À voir» du fdlm#424 (pages 70-71)

Cliquez sur le nom du film ou du documentaire pour accéder à sa bande-annonce ou à un extrait. Festival du film francophone d’Angoulême Un été à la Goulette Minuscule 2 Être et avoir Le Temps des gitans Sergio Leone, une Amérique de légende Marche ou crève

Cet article Références de la rubrique «À voir» du fdlm#424 (pages 70-71) est apparu en premier sur FDLM : Le français dans le monde.



Voir le flux - 05/07/2019 09:54:26

Références de la rubrique «À écouter» du fdlm#424 (pages 64-65)

Cliquez sur le nom des artistes ou des chansons pour accéder aux vidéos.   FOCUS Joseph Chedid Clarika COUP DE CŒUR Édith Piaf Léo Ferré Yves Montand Charles Trénet Notre-Dame de Paris   EN BREF Ces gens-là (Zaz) Bazbaz Tété Sofia Pamart Christophe Carlos Santana  

Cet article Références de la rubrique «À écouter» du fdlm#424 (pages 64-65) est apparu en premier sur FDLM : Le français dans le monde.



Voir le flux - 05/07/2019 09:54:11