Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
11-20 sur 2354 résultats.

Les zombies sont orphelins

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 19/07/2017 12:31:08

Gospel

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le gospel à l’honneur sur RFI : Elikia M'Bokolo, RFI et l'UNESCO proposent une série de 32 vidéos consacrée à L'Histoire générale de l'Afrique qui reprennent entre autres, les liens entre musique et histoire, tout en rejoignant ces deux thématiques dans l’Amérique noire : le gospel est bien présent dans cette rétrospective. Mais le gospel qu’est-ce que c’est ? Quand on utilise ce mot en français, on pense uniquement à la musique. En effet, le mot désigne des chants religieux des noirs américains. Bien entendu le mot est emprunté à l’anglais. Pourtant on ne l’utilise pas exactement de la même façon dans les deux langues : en anglais on parle souvent de gospel songs. Gospel tout court est presque senti comme une abréviation ! Mais il a un sens bien plus large dans sa langue d’origine : le gospel, c’est l’évangile. Et étymologiquement, le mot reprend bien les sens d’origine du mot grec d’où nous vient notre évangile en français : l’évangile, c’est la bonne nouvelle. En grec, « eu » signifie bon, et le reste du mot « angile » qui s’apparente à l’ange, c’est la nouvelle, le message. L’évangile est donc la bonne nouvelle, celle qui raconte la vie du Christ, et d’abord sa naissance : pour les chrétiens, l’arrivée du Messie. Gospel signifie la même chose : good spell, le bon message ! Alors on a pu croire qu’il fallait entendre le mot comme God spell, le message de Dieu. Linguistiquement, c’est faux, mais bien sûr, on est face à un genre de calembour, de jeu de mots religieux, qui a rendu l’apparence du mot encore plus divine ! Revenons à notre histoire de la musique : depuis le 19e siècle les noirs, en esclavage, puis libres, mais dans une situation d’oppression et de misère terrible la plupart du temps, chantaient des gospel hymns, puis des gospel songs. Et le mot s’est notamment entendu pour désigner un style spécial, popularisé par le compositeur Thomas Dorsey, et relativement tard : dans les années 1930, avec des voix magnifiques et bien particulières pour le rendre célèbre : Mahalia Jackson, Rosetta Tharpe, et plus tard Aretha Franklin par exemple. En France, on a bien sûr jamais traduit ces réalités qui sont restées américaines, même si leur succès a traversé l’océan. Donc on utilise le terme anglais de même qu’on parle de spirituals, de spiritual songs, ou même de Negro spirituals. Ce dernier terme est bien moins employé, peut-être parce que le terme negro est trop souvent lié à une idéologie raciste. À l’origine l’expression Negro spirituals était purement descriptive, et tout à fait neutre : les chants spirituels des noirs, le pendant religieux des blues qui ont constitué la préhistoire et la première histoire du jazz.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 19/07/2017 08:30:43

Journal en français facile 18/07/2017 20h00 GMT

Transcription

Bonjour à tous et bienvenue dans votre journal en français facile, présenté aujourd'hui avec Céline Pellarin,

Bonjour Céline

Céline Pellarin : Bonjour Marie, bonjour à tous

Marie Casadebaig : à la UNE, l'inquiétude des organisations humanitaires pour les civils de Raqa en Syrie. La ville est bombardée par les forces soutenues par les Etats-Unis.

CP: L'emprisonnement de six militants des droits de l'homme en Turquie, dont la directrice d'Amnesty International. Ils sont accusés d'appartenir à un groupe terroriste

MC: Dans ce journal, nous dresserons un bilan de la visite du premier israélien en Hongrie et puis nous verrons que les partis politiques traditionnels français ont des problèmes d'argent après les dernières élections

----------

CP: En Syrie, les Forces démocratiques syriennes, soutenues par Washington, gagnent du terrain à Raqa, la capitale autoproclamée du Groupe Etat Islamique dans le pays.

MC: Mais la ville est sous les bombardements intensifs de la coalition internationale. La situation des civils et des déplacés inquiète les organisations humanitaires. Selon Sohaïb Al Hassakaoui, militant de l’opposition syrienne, les civils de Raqa servent de bouclier humain aux djihadistes, c'est-à-dire que les djihadistes se servent de leur présence.

« L’artillerie continue de cibler les zones d’habitations à Raqa. Sur le front ouest de la ville, les FDS ont gagné du terrain. Les forces démocratiques syriennes contrôlent désormais d’importants territoires. Et cela grâce au soutien de la coalition internationale. A l’est et à l’ouest de Raqa, la coalition a mené 17 raids aériens. Il y a toujours des frappes au moment où je vous parle. Lundi, nous avons comptabilisé la mort de 19 civils. Nous avons leur nom.  J’ai également en ma possession une photo qui montre un bombardement au phosphore blanc. Les djihadistes du groupe Etat Islamique sont pris au piège. Ils ne peuvent plus quitter Raqa. Deux possibilités s’offrent à eux soit ils se rendent, ou bien ils seront éliminés. » 

MC: La directrice de l'organisation Amnesty International en Turquie été placée en prison, aujourd'hui par un tribunal d'Istanbul. Cinq autres militants des droits de l'homme, dont deux étrangers, ont été incarcérés également en attendant leur procès.

CP: Les six sont accusés d'appartenir à une organisation terroriste. Les précisions de Toudor Tépénéag

« "L'incarcération des six défenseurs des droits de l'Homme est un effroyable affront à la justice" a dénoncé Amnesty International, dans un communiqué qui a suivi le placement en détention de sa directrice pour la Turquie, Idil Eser, ainsi que de cinq autres militants, parmi lesquels figurent un Suédois et un Allemand. D'ailleurs, Berlin a qualifié d'injustifiée la détention par Ankara d'un membre allemand d'Amnesty, alors qu'à Stockholm, le ministère des Affaires Etrangères a déclaré qu'il était préoccupé par l'arrestation du ressortissant suédois et qu'il cherchait à connaitre les accusations portées à son encontre. Et c'est là que le bât blesse, car selon Amnesty les 10 activistes interpellés ne faisaient que participer à un atelier de routine sur la sécurité informatique et la gestion de données, alors que pour les autorités turques il s'agirait d'activités s'inscrivant dans la continuité du putsch du 15 juillet 2016. C'est du moins ce qu'avait déclaré le président Recep Tayyip Erdogan lui-même,  dès la semaine dernière. Amnesty international est clairement dans la ligne de mire  des autorités turques, le mois dernier c'est Taner Kilich, le président de l'organisation de défense des droits l'homme, qui a été arrêté, accusé d'être un partisan du prédicateur Fethullah Gülen, bête noire du président turc Recep Tayyip Erdogan. »

CP: La Turquie où de très fortes pluies sont tombées sur Istanbul aujourd'hui. Le détroit du Bosphore dû être coupé à la circulation maritime, ce matin, pendant plusieurs heures. Les transports terrestres étaient aussi perturbés. La pluie avait cessé dans l'après-midi mais elle devait reprendre dans la soirée.

MC: Donald Trump ne touchera pas aux accords sur le nucléaire iranien. La porte-parole de la diplomatie américaine l'a précisé aujourd'hui, tout en annonçant de nouvelles sanctions contre des personnalités et des entités iraniennes. Dix-huit en tout, accusés d'être lié au programme de missiles balistiques et au corps des gardiens de la révolution, le corps d'élite du régime. Téhéran a condamné ces nouvelles sanctions

CP: L'Obamacare, la loi de santé de Barak Obama, elle non plus ne sera pas modifiée. Donald Trump voulait le faire, il l'avait même promis lors de sa campagne, mais il n'a pas assez de soutiens au sein de son parti, Les Républicains, très divisé sur le sujet.

MC: Dans l'Ouest du Canada, près de 40 000 personnes ont dû quitter leurs maisons à cause des incendies en Colombie-Britannique. Dans cette province, les pompiers n'arrivent pas à arrêter l'avancée des flammes, à cause du vent de la sècheresse, de manque de pluie.

CP: Même chose dans l'Ouest des Etats-Unis où les états de l'Oregon, de la Californie et du Nevada ont été placés en alerte rouge. Les autorités conseillent à 800 000 personnes de quitter les lieux.

MC: Au Venezuela, les autorités maintiennent leur projet de révision de la constitution, malgré les menaces de mesures économiques américaine et le vote symbolique de l'opposition dimanche dernier. La chef de la diplomatie vénézuélienne prévient que rien ne pourra arrêter ce projet.

CP: Le bilan de la visite de Benjamin Nétanyahu en Hongrie.

MC: Le premier ministre a gagné un nouvel allié, un nouvel ami en Europe Centrale, alors qu'il est de plus en plus  critiqué au sein de l'Union Européenne pour sa politique envers les palestiniens. Viktor Orban, le premier ministre hongrois, lui a éloigné les critiques d'antisémitisme, alors qu'on lui reprochait une politique contre les juifs. A Budapest, Florence Labruyère

« Le gouvernement hongrois mène une politique de tolérance zéro » envers l’antisémitisme. Avec ces mots Viktor Orban tient à écarter toute ambiguité. Et il a même ajouté « le gouvernement hongrois a commis une erreur, même un crime, lorsqu’il a fait le choix de ne pas défendre ses compatriotes juifs, mais de collaborer avec les nazis. » Des propos rassurants, destinés à son propre électorat. Car Viktor Orban est déjà en campagne électorale. Les élections sont dans moins d’un an. Pour les gagner, il a besoin d’une partie des voix de l’extrême-droite. D’où un double discours. D’un côté Viktor Orban flirte avec l’antisémitisme. De l’autre il parle à son électorat conservateur et condamne fermement tout racisme. Pour Viktor Orban, La visite de Benyamin Netanhyahu est une aubaine. Netanyahu a réfuté les critiques qui accusent Budapest d’antisémitisme. « La Hongrie est en première ligne des Etats qui luttent contre l’antisionisme » a affirmé le premier ministre israélien. Florence Labruyère, Budapest RFI »

CP: Un palestinien a été abattu par des soldats israéliens aujourd'hui, à Beit Einoun, près de Hébron en Cisjordanie. L'homme, au volant de sa voiture, a tenté de foncer sur un groupe de militaires. 2 soldats israéliens ont été blessés.

MC: En Allemagne, au moins 547 enfants ont été agressés alors qu'ils faisaient partie de la chorale de la cathédrale de Ratisbonne. Des agressions parfois sexuelles. Le rapport final d'une enquête a été rendu public aujourd'hui. Les faits remontent entre 1945 et le début des années 90. Ils sont trop anciens pour qu'il y ait des procès. Les 49 auteurs présumés, nommés dans le rapport, ne pourront donc pas être poursuivis. Il y a parmi eux des professeurs et des religieux.

CP : François Léotard, l'ancien ministre français de la défense, a été mis en examen dans l'affaire Karachi. L'ancien 1e ministre Edouard Balladur est aussi inculpé dans cette affaire. La justice s'intéresse au financement de sa campagne électorale de 1995. Elle aurait été financée grâce à de l’argent perçue sur la conclusion de contrats d'armement entre le Pakistan et l'Arabie Saoudite.

MC: En France, le parti Socialiste et les républicains vont devoir faire des économies, après leur échec à la présidentielle et aux législatives. Les finances des partis traditionnels ont souffert. Moins de voix et moins d'élus, ça veut dire moins d'argent versé par l'état aux formations politiques. Les explications de Julien Chavanne.

« C’est la double peine : à la défaite dans les urnes s’ajoute la sanction dans les comptes en banque. Avec dix fois moins d’élus à l’Assemblée, le Parti socialiste ne touchera plus que 7 millions d’euros par an contre 25 millions ces 5 dernières années. Du coup, le PS doit se serrer la ceinture. Une partie des 200 postes de permanents est menacée. Surtout, le siège au parti pourrait être mis en vente. L’hôtel particulier dans le très chic 7ème arrondissement est estimé à environ 50 millions d’euros. La question sera tranchée à la rentrée. Seule éclaircie au tableau : le PS n’a pas dette. Contrairement aux Républicains. Le parti de droite est endetté à hauteur de 55 millions d'euros depuis l’affaire des fausses factures de Bygmalion. La perte de 5 millions d’euros de dotations publiques par an suite aux législatives ne va pas arranger la situation. Rue de Vaugirard aussi, le nombre des permanents devrait être réduit à environ 80 personnes. Le siège du parti dans le 15ème arrondissement pourrait être vendu avec à la clé 40 millions d’euros. Le dossier attendra l'élection du prochain président du parti en décembre. »

MC: L'australien Michael Matthews a remporté la 16e étape du tour de France à Romans sur Isère, dans les Sud-Est du pays. 2e succès depuis le départ pour le coureur qui a gagné après un final très tendu. Le maillot jaune, lui, ne quitte pas les épaules du britannique Chris Froome. Demain, le tour affrontera deux cols de montagne hors catégorie, entre La Mure et Serres chevalier.

 



Voir le flux - 18/07/2017 20:45:03

Low cost

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Est-ce que Boost est sur les rails ? Mieux que ça : Boost est presque dans les airs. Boost, ce nom très anglais (mais on sait que le vocabulaire de l’aviation a bien souvent l’accent anglais) désigne une filiale low cost d’Air France. Mais qu’est-ce que c’est que ça, une filiale low cost ? Mot à mot, l’expression anglaise signifie bas coût, et il faut comprendre ce coût comme venant de verbe coûter bien sûr : il n’est pas question de coup bas, donné au-dessous de la ceinture. L’expression peut donc être traduite par économique, ou à bas prix. Mais ces mots sont en usage dans des contextes très divers. Alors que low cost, en français, est plus précis et ne s’emploie que dans ces circonstances où les prix sont cassés. Si cette saison les pommes de terre ne sont pas chères du tout parce que la récolte a été bonne, on peut s’en féliciter, mais on ne parlera pas de low cost : on parlera de pommes de terre pas chères !

L’expression low cost s’emploie dans des domaines très divers, mais si on la retrouve constamment à propos d’Air France, cela se comprend facilement : elle est surtout apparue en France à propos du transport aérien : des compagnies se sont montées qui proposaient une politique inverse de celles des compagnies traditionnelles, un peu comme l’avaient fait les systèmes de charters au début des années 70. Un minimum de services et plus de luxe du tout, pour baisser autant qu’on peut le prix du billet. On s’est donc mis à parler des compagnies low cost, des billets, des vols low cost, alors que parfois, on entendait des expressions comme vol à bas coût, pour concurrencer l’expression anglaise. Cette façon de s’exprimer gagne du terrain et on parle maintenant de low cost dans des activités très divers : habillement, bricolage, ameublement, coiffure, maison, voiture. Il s’agit donc de la façon dont les services sont proposés, dont les produits sont exposés ou délivrés.. Et cette idée de faible coût rejoint une autre expression anglaise qui hante les discours commerciaux : le hard discount, qu’on traduit parfois par maxi discompte.

La traduction de hard par maxi est acceptable : hard signifie fort, dur ; c’est un intensif. Le préfixe maxi qui évoque une origine latine encore décelable est moins imagé, mais fréquent dans les inventions récentes, en s’opposant à mini. Pourtant cette opposition n’est pas à mettre sur le même plan que l’opposition symétrique de hard et de soft : Il ne s’agit pas de maximum et de minimum, pas de dur et de doux, de lourd et de léger.

Quant au discount, c’est encore un ping-pong linguistique comme ceux auxquels nous sommes habitués : discount vient bien sûr de décompte ! Le calque est évident, et le mot a été emprunté sans complexe par la langue anglaise qui l’a orthographié et prononcé à sa façon. On le lui reprend aujourd’hui, soit à titre d’anglicisme, en conservant les caractéristiques du mot anglais, soit en lui redonnant sa forme originale. En tout cas, le sens ne pose pas de problème : un décompte est une remise, une réduction sur le prix.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 18/07/2017 10:13:47

Expression à deviner n°141

Indice : Sésame. Réponse n°140 : Rester bouche bée. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 18/07/2017 08:44:45

Journal en français facile 17/07/2017 20h00 GMT

Transcription

Bienvenue dans votre journal en français facile, présenté avec Céline Pellarin. Bonjour Céline

Céline Pellarin : Bonjour Marie, bonjour à tous

Marie Casadebaig : A la UNE, le troisième anniversaire de l'explosion du vol MH17. Il avait quitté Amsterdam pour Kuala Lumpur mais avait été touché par un missile au-dessus de l'Est de l'Ukraine. Nous ferons le point sur l'enquête dans ce journal

Céline Pellarin: De nouvelles personnalités syriennes vont être sanctionnées pour avoir participé à la fabrication d'armes chimiques ou pour en avoir utilisé contre la population. L'Union Européenne les a ajoutées à sa liste déjà longue

MC: Emmanuel Macron demande aux collectivités locales de faire des économies mais annonce aussi quelques mesures pour leur développement

CP: Et puis la mort d'un spécialiste des films de zombies. Georges Romero a inspiré beaucoup de réalisateurs

MC: Il y a trois ans, exactement, le vol MH17 s'écrasait dans l'Est de l'Ukraine, en guerre, faisant 298 morts. Il était parti d'Amsterdam, avant d'être touché par un missile. Aujourd'hui, près de 2 000 personnes, des proches des victimes, se sont retrouvés à l'aéroport de la ville pour découvrir un monument du souvenir.

CP: Du côté de l'enquête, aucun auteur présumé n'a été arrêté. Mais on connaît les circonstances du drame, Anastasia Becchio

« Les recherches de l’équipe d’investigation conjointe se concentrent sur l’identification des responsables du drame, mais le processus traine en longueur. L’enquête officielle conduite par les Pays Bas et à laquelle participent l’Australie, la Belgique, la Malaisie et l’Ukraine, a conclu que le Boeing 777 avait été touché par un missile sol-air de type BUK acheminé de Russie. Il a été tiré d’une zone de combats contrôlée par les pro-russes. Le lendemain du crash, le système de lancement avait été vu à Lougansk, avec un missile en moins. Il avait ensuite été rapatrié en Russie. Reste à déterminer qui a lancé le projectile et quelles sont les personnes qui en ont donné l’ordre. Au début du mois, les autorités néerlandaises ont annoncé que les auteurs présumés seraient jugés aux Pays-Bas, mais aucune identité n'a jusque-là été dévoilée. La perspective d’un procès semble donc bien lointaine. De son côté, le site d’investigation Bellingcat, avance les noms d’une 20aine de militaires russes de la 53ème brigade antiaérienne stationnée à Koursk, qui seraient impliqués dans la destruction du vol MH17. Une enquête, très documentée, que la Russie rejette en bloc. De son côté, le président ukrainien affirme que Moscou devra répondre de ses actes : "c'était un crime éhonté écrit Petro Porochenko, qui aurait pu être évité s'il n'y avait pas eu d'agression russe, d'équipement russe et de missile russe »

MC: Le Cameroun a ouvert une enquête après le naufrage, hier, d'un bateau militaire entre Douala et la péninsule de Bakassi. Le navire a coulé, surement à cause de la mauvaise météo. 34 soldats sont toujours portés disparus. Seuls trois ont pu être secourus.

CP : Au Mali, en revanche les huit militaires qui avaient disparu, le 9 juillet, dans le Nord du Mali après une attaque djihadiste ont été retrouvés mais morts. Ils auraient été capturés puis tués par balle.

MC: L'Union Européenne a ajouté seize noms à sa liste des personnes ou organisations, développant ou utilisant des armes chimiques en Syrie. Il s'agit de huit militaires haut placés et de huit scientifiques, qui vont être sanctionnés. Les précisions de Toufik Benaïchouche

« Cette décision porte à 255 le nombre total des personnes soumises à une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'UE et à un gel de leurs avoirs pour être tenus responsables de l'utilisation d'armes chimiques à l'encontre de la population civile en Syrie. Auparavant, 67 "entités" syriennes sont déjà ciblées par un gel des avoirs. Ils sont  responsables d'attaques chimiques en Syrie. Le 30 juin, les experts onusiens de l'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques avaient  confirmé dans un rapport d'enquête que du gaz sarin avait bien été utilisé lors d'un bombardement sur la localité syrienne de Khan Cheikhoun le 4 avril dernier. Cette attaque, qui avait fait 87 morts, dont de nombreux enfants, a été attribuée par les Occidentaux au régime de Bachar Al-Assad. Ce dernier, soutenu par son allié russe, a démenti en être à l'origine. Ces mesures, qui ont été prolongées le 29 mai dernier, doivent rester en vigueur jusqu'au 1er juin 2018. »

CP: A Raqa, le fief syrien de l'Etat islamique, sa capitale en Syrie, les combats d'aujourd'hui ont été les plus importants depuis une semaine. Les forces soutenues par Washington ont repris un nouveau quartier, celui de Yarmouk. Cela fait huit mois maintenant que les FDS tentent de reprendre la ville. Ils y sont finalement entrés il y a dix jours.

MC: A Jérusalem, des musulmans ont refusé de se rendre sur l'esplanade des mosquées, en signe de protestation. Israël a décidé de mettre, à l'entrée de ce lieu saint, des détecteurs de métaux, des appareils qui signalent si quelqu'un porte une pièce métallique. La décision a été prise après l'attaque qui a provoqué la mort, vendredi, de deux policiers israéliens. Or l'esplanade des mosquées se trouve à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville.

CP : L'opposition au Venezuela appelle à une grève générale jeudi, au lendemain d'un vote symbolique. L'opposition a demandé dimanche aux vénézuéliens s'ils étaient d'accord avec le président Nicolas Maduro pour réécrire la constitution. Plus de sept millions de personnes ont participé et la grande majorité a exprimé son désaccord avec la politique du chef de l'état. La présidence américaine salue ce soir ce vote symbolique.

MC: Le gouvernement et le président Emmanuel Macron ont réuni aujourd'hui des élus locaux au Sénat pour leurs présenter leurs projets pour les collectivités locales c'est-à-dire les régions, les départements ou encore les communes.

CP: Les collectivités vont devoir faire plus d'économies que prévues, 13 milliards d'euros sur 5 ans. Pierre Firtion, le chef de l'état a fait aussi quelques annonces plus positives.

« Pour lutter contre la fracture territoriale, le chef de l'Etat a détaillé cet après-midi toute une série de mesures, comme le doublement des maisons de santé et la fin des fermetures de classe primaire en milieu rural, l'internet haut ou très haut débit sur l'ensemble du territoire d'ici fin 2020 et non 2022 comme annoncé initialement, ainsi que la création d'une agence nationale de la cohésion des territoires. Des mesures bien accueillis par les sénateurs et les représentants des collectivités. Ces derniers ont en revanche beaucoup moins goûté le projet du président de réduire le nombre d'élus locaux. Sur l'aspect budgétaire, là aussi la pilule a du mal à passer. Les collectivités territoriales devront faire 13 milliards d'économies sur 5 ans, soit 3 milliards de plus qu'annoncée durant la campagne électorale. Le président maintient ainsi son objectif de suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages. Or cet impôt est la principale source de revenus des communes. Pour compenser, une part d'impôt national pourrait être attribuée auxdites communes. Pas de quoi néanmoins rassurer des élus locaux, qui n'avaient eu de cesse de dénoncer la baisse des dotations sous le précédent quinquennat. Pierre Firtion, au palais du Luxembourg, RFI. »

MC; La deuxième étape des négociations sur le Brexit a commencé aujourd'hui à Bruxelles. Elle va durer quatre jours. L'Union Européenne et le Royaume-Uni vont entrer dans le vif du sujet, aborder les changements concrets de la sortie du pays de l'organisation. Et notamment ce que ça va coûter à Londres.

CP: Une légende du cinéma d'horreur est décédé. George Romero avait 77 ans.

MC: Le réalisateur américain a laissé derrière lui une quinzaine de films, qui ont marqué de nombreux autres auteurs de cinéma, comme La Nuit des Morts vivants. Il avait relancé le mythe haïtien du zombie en 1968, le mort vivant. Son portrait par Nathan Chaudet

« Pendant plus de 50 ans, caché derrière ses énormes lunettes, George Romero a posé son regard sur la société américaine à travers ses films d'horreur.  Racisme, surconsommation, impérialisme américain : pour lui chaque film était l’occasion d’être subversif et d’aborder une mutation, un travers de cette société, aussi pourrie que la chair de ses morts vivants. A 28 ans à peine il réalise  La nuit des morts vivants, qui connaitra un immense succès. A partir de là, il ne se séparera jamais vraiment de ces zombies qu'il a ancré dans la culture populaire. Au total il a écrit ou réalisé une dizaine de films sur ces monstres qui se mettent à attaquer les vivants pour les dévorer. Pas tous des chefs d’œuvres mais Romero restera à jamais un des maitres de l’horreur avec Dario Argento ou John Carpenter. Un génie de cette époque ou les effets spéciaux n’existaient pas. Ou il fallait créer de toute pièce le monstre. L'homme a influencé un nombre immense de cinéastes. Depuis 15 ans des films comme Shawn of the dead ou des séries comme The Walking Dead font vivre son héritage et réinvente sans cesse la figure du zombie. Si Romero est mort, son cinéma lui est bien vivant. »

MC: Les cyclistes du Tour de France se sont reposés. Demain, ils reprendront la route pour la 16e étape de la compétition entre Le Puy-en Velay à Romans sur Isère, dans le Sud-Est du pays. Les 165 km seront plus favorables aux sprinteurs avant d'attaquer les montagnes des Alpes. Le britannique Chris Froome portera une nouvelle fois, le maillot jaune.

 



Voir le flux - 17/07/2017 20:45:03

Journal en français facile 17/07/2017 20h00 GMT

Transcription

Bienvenue dans votre journal en français facile, présenté avec Céline Pellarin. Bonjour Céline

Céline Pellarin : Bonjour Marie, bonjour à tous

Marie Casadebaig : A la UNE, le troisième anniversaire de l'explosion du vol MH17. Il avait quitté Amsterdam pour Kuala Lumpur mais avait été touché par un missile au-dessus de l'Est de l'Ukraine. Nous ferons le point sur l'enquête dans ce journal

Céline Pellarin: De nouvelles personnalités syriennes vont être sanctionnées pour avoir participé à la fabrication d'armes chimiques ou pour en avoir utilisé contre la population. L'Union Européenne les a ajoutées à sa liste déjà longue

MC: Emmanuel Macron demande aux collectivités locales de faire des économies mais annonce aussi quelques mesures pour leur développement

CP: Et puis la mort d'un spécialiste des films de zombies. Georges Romero a inspiré beaucoup de réalisateurs

MC: Il y a trois ans, exactement, le vol MH17 s'écrasait dans l'Est de l'Ukraine, en guerre, faisant 298 morts. Il était parti d'Amsterdam, avant d'être touché par un missile. Aujourd'hui, près de 2 000 personnes, des proches des victimes, se sont retrouvés à l'aéroport de la ville pour découvrir un monument du souvenir.

CP: Du côté de l'enquête, aucun auteur présumé n'a été arrêté. Mais on connaît les circonstances du drame, Anastasia Becchio

« Les recherches de l’équipe d’investigation conjointe se concentrent sur l’identification des responsables du drame, mais le processus traine en longueur. L’enquête officielle conduite par les Pays Bas et à laquelle participent l’Australie, la Belgique, la Malaisie et l’Ukraine, a conclu que le Boeing 777 avait été touché par un missile sol-air de type BUK acheminé de Russie. Il a été tiré d’une zone de combats contrôlée par les pro-russes. Le lendemain du crash, le système de lancement avait été vu à Lougansk, avec un missile en moins. Il avait ensuite été rapatrié en Russie. Reste à déterminer qui a lancé le projectile et quelles sont les personnes qui en ont donné l’ordre. Au début du mois, les autorités néerlandaises ont annoncé que les auteurs présumés seraient jugés aux Pays-Bas, mais aucune identité n'a jusque-là été dévoilée. La perspective d’un procès semble donc bien lointaine. De son côté, le site d’investigation Bellingcat, avance les noms d’une 20aine de militaires russes de la 53ème brigade antiaérienne stationnée à Koursk, qui seraient impliqués dans la destruction du vol MH17. Une enquête, très documentée, que la Russie rejette en bloc. De son côté, le président ukrainien affirme que Moscou devra répondre de ses actes : "c'était un crime éhonté écrit Petro Porochenko, qui aurait pu être évité s'il n'y avait pas eu d'agression russe, d'équipement russe et de missile russe »

MC: Le Cameroun a ouvert une enquête après le naufrage, hier, d'un bateau militaire entre Douala et la péninsule de Bakassi. Le navire a coulé, surement à cause de la mauvaise météo. 34 soldats sont toujours portés disparus. Seuls trois ont pu être secourus.

CP : Au Mali, en revanche les huit militaires qui avaient disparu, le 9 juillet, dans le Nord du Mali après une attaque djihadiste ont été retrouvés mais morts. Ils auraient été capturés puis tués par balle.

MC: L'Union Européenne a ajouté seize noms à sa liste des personnes ou organisations, développant ou utilisant des armes chimiques en Syrie. Il s'agit de huit militaires haut placés et de huit scientifiques, qui vont être sanctionnés. Les précisions de Toufik Benaïchouche

« Cette décision porte à 255 le nombre total des personnes soumises à une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'UE et à un gel de leurs avoirs pour être tenus responsables de l'utilisation d'armes chimiques à l'encontre de la population civile en Syrie. Auparavant, 67 "entités" syriennes sont déjà ciblées par un gel des avoirs. Ils sont  responsables d'attaques chimiques en Syrie. Le 30 juin, les experts onusiens de l'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques avaient  confirmé dans un rapport d'enquête que du gaz sarin avait bien été utilisé lors d'un bombardement sur la localité syrienne de Khan Cheikhoun le 4 avril dernier. Cette attaque, qui avait fait 87 morts, dont de nombreux enfants, a été attribuée par les Occidentaux au régime de Bachar Al-Assad. Ce dernier, soutenu par son allié russe, a démenti en être à l'origine. Ces mesures, qui ont été prolongées le 29 mai dernier, doivent rester en vigueur jusqu'au 1er juin 2018. »

CP: A Raqa, le fief syrien de l'Etat islamique, sa capitale en Syrie, les combats d'aujourd'hui ont été les plus importants depuis une semaine. Les forces soutenues par Washington ont repris un nouveau quartier, celui de Yarmouk. Cela fait huit mois maintenant que les FDS tentent de reprendre la ville. Ils y sont finalement entrés il y a dix jours.

MC: A Jérusalem, des musulmans ont refusé de se rendre sur l'esplanade des mosquées, en signe de protestation. Israël a décidé de mettre, à l'entrée de ce lieu saint, des détecteurs de métaux, des appareils qui signalent si quelqu'un porte une pièce métallique. La décision a été prise après l'attaque qui a provoqué la mort, vendredi, de deux policiers israéliens. Or l'esplanade des mosquées se trouve à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville.

CP : L'opposition au Venezuela appelle à une grève générale jeudi, au lendemain d'un vote symbolique. L'opposition a demandé dimanche aux vénézuéliens s'ils étaient d'accord avec le président Nicolas Maduro pour réécrire la constitution. Plus de sept millions de personnes ont participé et la grande majorité a exprimé son désaccord avec la politique du chef de l'état. La présidence américaine salue ce soir ce vote symbolique.

MC: Le gouvernement et le président Emmanuel Macron ont réuni aujourd'hui des élus locaux au Sénat pour leurs présenter leurs projets pour les collectivités locales c'est-à-dire les régions, les départements ou encore les communes.

CP: Les collectivités vont devoir faire plus d'économies que prévues, 13 milliards d'euros sur 5 ans. Pierre Firtion, le chef de l'état a fait aussi quelques annonces plus positives.

« Pour lutter contre la fracture territoriale, le chef de l'Etat a détaillé cet après-midi toute une série de mesures, comme le doublement des maisons de santé et la fin des fermetures de classe primaire en milieu rural, l'internet haut ou très haut débit sur l'ensemble du territoire d'ici fin 2020 et non 2022 comme annoncé initialement, ainsi que la création d'une agence nationale de la cohésion des territoires. Des mesures bien accueillis par les sénateurs et les représentants des collectivités. Ces derniers ont en revanche beaucoup moins goûté le projet du président de réduire le nombre d'élus locaux. Sur l'aspect budgétaire, là aussi la pilule a du mal à passer. Les collectivités territoriales devront faire 13 milliards d'économies sur 5 ans, soit 3 milliards de plus qu'annoncée durant la campagne électorale. Le président maintient ainsi son objectif de suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages. Or cet impôt est la principale source de revenus des communes. Pour compenser, une part d'impôt national pourrait être attribuée auxdites communes. Pas de quoi néanmoins rassurer des élus locaux, qui n'avaient eu de cesse de dénoncer la baisse des dotations sous le précédent quinquennat. Pierre Firtion, au palais du Luxembourg, RFI. »

MC; La deuxième étape des négociations sur le Brexit a commencé aujourd'hui à Bruxelles. Elle va durer quatre jours. L'Union Européenne et le Royaume-Uni vont entrer dans le vif du sujet, aborder les changements concrets de la sortie du pays de l'organisation. Et notamment ce que ça va coûter à Londres.

CP: Une légende du cinéma d'horreur est décédé. George Romero avait 77 ans.

MC: Le réalisateur américain a laissé derrière lui une quinzaine de films, qui ont marqué de nombreux autres auteurs de cinéma, comme La Nuit des Morts vivants. Il avait relancé le mythe haïtien du zombie en 1968, le mort vivant. Son portrait par Nathan Chaudet

« Pendant plus de 50 ans, caché derrière ses énormes lunettes, George Romero a posé son regard sur la société américaine à travers ses films d'horreur.  Racisme, surconsommation, impérialisme américain : pour lui chaque film était l’occasion d’être subversif et d’aborder une mutation, un travers de cette société, aussi pourrie que la chair de ses morts vivants. A 28 ans à peine il réalise  La nuit des morts vivants, qui connaitra un immense succès. A partir de là, il ne se séparera jamais vraiment de ces zombies qu'il a ancré dans la culture populaire. Au total il a écrit ou réalisé une dizaine de films sur ces monstres qui se mettent à attaquer les vivants pour les dévorer. Pas tous des chefs d’œuvres mais Romero restera à jamais un des maitres de l’horreur avec Dario Argento ou John Carpenter. Un génie de cette époque ou les effets spéciaux n’existaient pas. Ou il fallait créer de toute pièce le monstre. L'homme a influencé un nombre immense de cinéastes. Depuis 15 ans des films comme Shawn of the dead ou des séries comme The Walking Dead font vivre son héritage et réinvente sans cesse la figure du zombie. Si Romero est mort, son cinéma lui est bien vivant. »

MC: Les cyclistes du Tour de France se sont reposés. Demain, ils reprendront la route pour la 16e étape de la compétition entre Le Puy-en Velay à Romans sur Isère, dans le Sud-Est du pays. Les 165 km seront plus favorables aux sprinteurs avant d'attaquer les montagnes des Alpes. Le britannique Chris Froome portera une nouvelle fois, le maillot jaune.

 



Voir le flux - 17/07/2017 20:45:03

Vel d'Hiv

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

On a commémoré hier la tristement fameuse rafle du Vel d’Hiv. Anniversaire terrible de ce qui a été le geste le plus honteusement célèbre de la police française pendant la Deuxième Guerre mondiale. C’est en effet à la mi- juillet 42 que la police française, et pas la police allemande ni la Gestapo, parquait au Vel d’Hiv, des milliers de personnes raflées dans les rues de Paris ou à leur domicile, et qui dans leur immense majorité ont été déportées dans les camps d’extermination puis assassinées dès leur arrivée. La plus grande partie des raflés du Vel d’Hiv étaient juifs et cette manifestation a marqué un pas important dans la politique antisémite des nazis en Europe occidentale.

Des rafles il y en avait eu auparavant ; il y en a eu d’autres depuis, mais on peut bien sûr interroger le mot. Son sens policier date de la moitié du dix-neuvième siècle. C’est donc vraiment un mot de la police moderne… Et il désigne une vague de contrôles, faits plus ou moins au hasard, dans un milieu où l’on s’attend à trouver un grand nombre de personnes qui ne sont pas « en règle » et donc qu’on pourra déférer à l’autorité compétente.

Mais l’expression qui reste dans les mémoires, c’est également celle du Vel d’Hiv. On entend bien qu’il s’agit d’une abréviation : Vel d’Hiv pour vélodrome d’hiver. Mais cette abréviation montre à quel point le lieu était populaire. Situé dans le 15e arrondissement de Paris, à proximité des usines Citroën, dans un quartier qui était moins chic qu’il ne l’est devenu. Le Vel d’Hiv est donc un genre de stade, dédié aux courses cyclistes sur piste. Il date du début du siècle et dans l’entre-deux-guerres, ce sport était infiniment populaire, et rassemblait un public enthousiaste et surtout ouvrier. Et il représente une bonne image de la classe ouvrière qui s’amuse, se détend après le turbin comme on dit dans les chansons de l’époque. L’abréviation est bien le signe de cette appartenance, de ce parler parisien, sympathique : on pense au « Front Pop » , aux « Cong’ paye » . Et ce Vel d’Hiv, a continué d’ailleurs de fonctionner bien après la guerre. Et il s’y est tenu des courses mémorables, comme celle des 6 jours où des « pistards » comme on disait, organisés par équipe, couraient six jours durant, devant des spectateurs qui venaient saucissonner en les acclamant. On élisait même la reine des six jours, chanteuse ou musicienne populaire, qui animait la compétition : Édith Piaf ou Yvette Horner ont fait partie de ces équipes.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 17/07/2017 10:34:20

Boulet

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Donald Trump Junior, un boulet pour son père ; c’est avec cette formule familière et parlante que RFI nous présente le fils du président américain. En effet il devient un allié et un parent embarrassant, puisqu’il a rencontré une avocate russe pendant la campagne présidentielle pour obtenir des informations compromettantes sur la candidate démocrate, Hillary Clinton. Ce qui relance bien sûr toute l’affaire concernant l’implication russe dans la campagne présidentielle !

Pourquoi un boulet ? Parce qu’il est lourd à traîner : c’est la première image qui vient à l’esprit. Le boulet, cette boule de métal, évoque d’abord celui qu’on attache au pied du bagnard. Relié à une chaîne qui elle-même s’attache à la cheville du bagnard, elle l’empêche de s’enfuir. En tout cas elle l’empêche de courir, d’être libre de ses mouvements et d’une certaine façon le cloue au sol, le rive au sol. Et le sens figuré du mot dérive de là : au départ, un boulet, c’est un peu celui qui limite votre liberté, ou qui empêche votre légèreté ! Son fils malade, c’est un boulet. Son mari jaloux, c’est un boulet. Il vous plombe comme on dit en utilisant une autre image : le plomb est le symbole du métal pesant et bas. Et on imagine facilement le boulet en plomb, à moins qu’il ne soit en fonte ! Le plomb c’est aussi le métal qu’on oppose à l’or, et dans une hiérarchie symbolique, liée à l’alchimie, le plomb représente la réalité la plus immédiate, et qui a le moins de valeur, qu’on essaiera de transformer : la fameuse pierre philosophale est bien celle qui transmute le plomb en or, et on y voit bien sûr un sens symbolique ! Revenons à notre boulet : son écho a évolué : la lourdeur évoque l’entrave, mais aussi la bêtise de celui l’incarne. Le boulet c’est celui dont l’esprit est lourd ou borné : le contraire de la finesse, de la rapidité : le boulet n’est pas spirituel.

Mais le mot a gardé un sens propre, lié à des réalités d’aujourd’hui ou d’hier : le boulet était le projectile qu’on mettait dans un canon, même si les armes se sont sophistiquées, et qu’on parlerait plus aujourd’hui d’obus, dans des canons plus modernes et plus dangereux.

Mais on garde encore le souvenir de ces canons d’antan avec l’expression courante, tirer à boulets rouges. C'est-à-dire raconter tout le mal qu’on pense de quelqu’un, l’agresser verbalement, en médire ou le calomnier. Dans cette formule, rouge peut avoir l’air d’être un intensif : tirer encore plus fort. Mais l’allusion à la couleur se souvient d’une pratique guerrière qui consistait à chauffer au rouge les boulets, pour qu’en plus des dégâts que leur impact occasionnait, ils puissent mettre le feu à la cible visée.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  



Voir le flux - 17/07/2017 10:27:01

Journal en français facile 16/07/2017 20h00 GMT

Transcription

François Bernard :

Radio France Internationale en direct de Paris où il est 22 heures

Bonsoir

Bienvenue à l'écoute du Journal en Français Facile en compagnie de Zéphyrin Kouadio ce soir encore, bonsoir Zéphyrin 

Zéphyrin Kouadio :

Bonsoir François, bonsoir à tous

FB /

Dans l'actualité de ce dimanche 16  juillet

Le président français Emmanuel Macron a rappelé toute la responsabilité de la France dans la rafle du Vel d'Hiv, qui a visé des milliers de juifs en 1942.

ZK /

Un événement dont il  a commémoré avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 75e anniversaire, à Paris.

FB /

Au Venezuela,  le vote de l'opposition à la Constituante du président  Maduro a commencé.

ZK /

Et puis le mot de la semaine avec Yvan Amar en fin de journal, le mot "bunkerisé"

FB /

 « C'est bien la France qui organisa la rafle».. Ce sont les mots d'Emmanuel Macron.

ZK /

Il a prononcé un discours à l'occasion de la journée de commémoration des 75 ans de la rafle du Vel d'hiv.  Il y a 75 ans, 13152 juifs  dont des milliers d'enfants ont été arrêtés puis déportés sur ordre des nazis, mais avec la complicité du régime de Vichy.

FB /

Une cérémonie d'hommage aux victimes et aux survivants. Le premier ministre israélien en était l'invité d'honneur. C'est d'ailleurs la première fois qu'un premier ministre israélien assiste aux commémorations de la Rafle du Vel d'hiv.

Avec ce discours, le président de la République Emmanuel Macron suit la ligne tracée par Jacques Chirac, Johanna Hébert...

Avant l'année 1995 et ce discours, devenu historique de Jacques Chirac, la France n'avait jamais reconnu sa responsabilité dans la déportation des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Jacques Chirac, alors président de la République, dit des mots forts...comme «la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'Etat français »Après lui Nicolas Sarkozy et François Hollande suivent cette ligne. Emmanuel Macron fait donc de même avec ce discours de commémoration des 75 ans de la Rafle du Vel d'hiv. Dans lequel il a d'ailleurs rendu hommage à Jacques Chirac. Et il va même plus loin. Son discours est clair... Il dit que « Pas un seul allemand n'a participé à la rafle »... la France est donc entièrement coupable. Emmanuel Macron égratigne au passage Marine Le Pen qui, pendant la campagne présidentielle a fait polémique en niant la responsabilité de la France... Et puis, le président de la République a parlé de l'antisémitisme et du racisme d'aujourd'hui... Qui existent toujours, mais sous une autre forme... Notamment avec les réseaux sociaux où la parole se libère. Et pour le président de la République, la nouvelle forme de l'antisémitisme a un nom : l'antisionisme. Ce courant de pensée, hostile à l'extension de l'Etat d'Israël, deviendrait aujourd'hui un paravent à la haine contre les juifs.

FB /

Johanna Hébert

Emmanuel Macron s'est une nouvelle fois dit prêt,  à soutenir toute initiative diplomatique visant à raviver le processus de paix israélo-palestinien.

ZK /

Retour sur la "réunion de travail" à l'Elysée entre les dirigeants français et israelien cet après midi avec Toufik Benaichouche

 L'entretien entre les 2 personnalités a duré beaucoup plus longtemps que prévu. C'est dire l'amitié et la franchise qui lient les 2 hommes. Des convergences, il y en a ; 3 votre combat contre l'islamisme radical est le nôtre" a souligné Benyamin Nethanyaou. Emmanuel Macron pour sa part a rappelé le soutien et l'attachement indéfectible que la France portait à la sécurité d'Israël. Le président français a également assuré le 1er ministre israélien que Paris sera d'une vigilance extrême sur l'application de l'accord sur le nucléaire iranien. Un cauchemar pour Benyamin Nethanyaou qui redoute que Téhéran ne se dote de l'arme nucléaire. Emmanuel Macron a également affirmé partager les inquiétudes d'Israël sur l'armement du Hezbollah libanais. Mais il y a aussi des points de divergences. Pas question, pour le président français, de remettre en cause les conditions d'une reprise des négociations de paix entre israéliens et palestiniens. Comprenez : il faut stopper la colonisation des terres palestiniennes par Israël. En revanche pas un mot sur une éventuelle conférence de paix. Enfin Benyamin Nethanyou a salué le fait qu'Emmanuel Macron condamne évidemment l'antisémitisme, mais aussi l'antisionisme.

FB /

Toufik Benaichouche

Israël a rouvert dimanche l'esplanade des Mosquées à Jérusalem fermée après une attaque meurtrière contre des policiers, il y a deux jours.

ZK /

Mais des fidèles musulmans ont refusé d'y entrer en raison des nouvelles mesures de sécurité incluant détecteurs de métaux et caméras.

 

Les Vénézuéliens ont commencé à voter à l'occasion d'une consultation populaire  organisée par l'opposition.

 

ZK /

Un scrutin symbolique, qui n'aura aucune valeur légale,  sur le projet de Constituante du président Nicolas Maduro, après trois mois de manifestations violentes.

FB /

Ecoutez ce qu'en pense quelques Venezueliens rencontréà Caracas par Andreina Flores

FEMME 1: “Le processus a été normal, on le voit tranquille, on le voit très bien. C’est à dire,  il n’y a pas d’agitation. Ce que tu regardes ici c’est la joie du peuple, le peuple qui manifeste dans la rue pour que cette situation finisse. On n’en peut plus.

HOMME: “Nous rejetons ce régime violateur des droits de l´homme qui a violé aussi systématiquement notre Constitution et qui s’est mis a l’écart de l’état de droit. Je crois que aujourd’hui c’est le début du chemin pour changer le Venezuela, et ce ne sera pas les institutions qui le feront mais la plupart du peuple vénézuélien.”

FEMME 2: “Le rejet est imminent. On a une constitution qu l’on va défendre et on ne va pas permettre qu’ils nous imposent une nouvelle constitution pour leur donner tout le pouvoir. Ils l’ont eu pendant 18 ans et ils nous ont ruiné”

FB /

En Turquie, Les autorités ont interpellé la rédactrice en chef d'un journal qui a

estimé dans un éditorial que le gouvernement exagérait l'importance du putsch manqué du 15 juillet 2016. Elle s'appelle Yeliz Koray a été arrêtée samedi soir à son domicile.

ZK /

Dans son éditorial, elle dénonce les purges massives qui ont touché des pans entiers de la société turque. Près de 160 journalistes, ont été emprisonnés.

FB /

"La Turquie est aujourd'hui la plus grande prison du monde pour les professionnels des médias",  déplore l'association Reporters sans frontières dans un communiqué.

ZK /

La justice iranienne a annoncé la condamnation à dix ans de prison d'un ressortissant américain accusé d' "infiltration " .

FB /

Les Etats-Unis réclament à l'Iran la "libération immédiate" de tous les Américains détenus" par la République islamique après cette condamnation.

ZK /

En Iran toujours, où le pouvoir judiciaire a annoncé l'arrestation pour délits financiers du frère et conseiller spécial du président iranien, Hassan Rohani.

FB /

Sport cyclisme Tour de France

La  15e étape est arrivée au Puy-en-Velay sur les plateaux du Massif Central après  189,5 kilomètres de course

C'est   le Néerlandais Bauke Mollema s'impose. 

Christopher Froome conserve le maillot jaune

La 16e étape emmènera les coureurs du Puy-en-Velay à Romans-sur-Isère pour 165 km de course

Il est 22 heures et 8 minutes à Paris, l'heure de retrouver le professeur Amar pour les explications sur le mot de la semaine. 

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro va-t-il être « bunkérisé » par la consultation que l’opposition a organisée aujourd’hui ? C’était une crainte des observateurs, et c’est ainsi que RFI titrait dans les informations de la journée. Un référendum est en effet proposé et il tente de faire réagir les citoyens du pays à la convocation d’une assemblée constituante que la pouvoir a prévue dans quelques semaines. Mais pourquoi est-ce que ça « bunkériserait » Maduro ? Parce que ça risque de l’isoler encore davantage, de le couper d’une bonne partie du pays. Le succès de ce référendum pourrait enfermer le président. Est-ce qu’alors on a l’idée qu’il est emprisonné ? Un peu, mais pas uniquement : s’il est bunkérisé, c’est qu’il s’agit d’un emprisonnement volontaire : il se réfugie dans son pouvoir, entre ses partisans. Parce qu’il veut se protéger. Mais ce n’est qu’à moitié volontaire, car il ne peut faire autrement, et son espace de volonté se réduit car il devient de plus en plus impopulaire.

Pourquoi ce mot bunkérisé ? Il faut le comprendre comme cloîtré dans son bunker. Et un bunker est un mot d’origine allemande qui a d’abord désigné un petit abri fortifié. Il est utilisé dès la première guerre mondiale, mais surtout pendant la seconde : les Allemands avaient construits des abris de ce genre sur les côtes françaises de la Manche et de l’Atlantique pour contrer un débarquement des Alliés – ce qui n’a pas empêché d’ailleurs le Débarquement de réussir. Mais ce mot évoque aussi la construction fortifiée où s’était réfugié Hitler à l’extrême fin de la guerre : L’Allemagne est envahie de toute part, le régime Nazi s’effondre et Hitler tient comme il le peut, dans cet espace ridiculement réduit où il est acculé, jusqu’à ce qu’il se suicide en mai 1945. Et on a bien cette image d’un président coincé et aux abois quand on parle de Maduro « bunkérisé ».



Voir le flux - 16/07/2017 20:15:03