Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
11-20 sur 2581 résultats.

Journal en français facile 21/09/2017 20h00 GMT

transcription

20 heures en TU

22 heures à Paris.

 

Gilles Moreau : bonsoir à tous !  Voici votre journal en français facile présenté avec Céline Pellarin, bonsoir !

GM : Dans l'actualité, Donald Trump annonce de nouvelles sanctions américaines contre la Corée du nord, des sanctions économiques, après la récente série de tirs de missiles et d'essais nucléaires.

CP: Maria continue d'avancer dans les Caraïbes. Après avoir très durement frappé Porto Rico, l'ouragan devrait épargner la République dominicaine.

GM : En France, la mort de la milliardaire Liliane Bettencourt. Héritière du groupe L'Oréal, elle disparait à l'âge de 94 ans,  laissant une fortune estimée à près de 40 milliards de dollars.

CP : Florian Philippot quitte le Front national, dont il était le numéro 2. Il claque la porte du parti après avoir été sanctionné par Marine Le Pen.

GM : Les opposants à la réforme du Code du travail ont à nouveau manifesté, mais ils étaient moins nombreux que lors de la première journée d'action.

CP : Donald Trump a ordonné de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord,  des sanctions pour contraindre ce pays à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique.

GM : Le président des Etats-Unis a signé un décret en ce sens. Il l'a annoncé à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies. On écoute Donald Trump :

« Comme je l'ai dit dans mon discours devant l'Assemblée générale de l'ONU, le développement d'armes nucléaires et de missiles par la Corée du nord est une grande menace pour la paix et la sécurité de notre monde. Et il est inacceptable  que quiconque soutienne financièrement ce régime voyou et criminel. Un décret va tarir les sources financières qui alimentent les efforts nord-coréens pour produire les armes les plus meurtrières de l'histoire de l'humanité. Le décret demande aux autorités du Trésor américain de viser toute personne ou entreprise qui fait des affaires avec la Corée du nord dans les secteur des biens, des services ou de la technologie. Et je suis très fier de vous dire que la Banque centrale de chine a demandé à toutes les banques du vaste système financier chinois d'interrompre tout commerce avec la Corée du nord. »

GM : La Banque centrale chinoise aurait ordonné à ses banques de suspendre leurs échanges avec Pyongyang, ce qui n’a pas été confirmé de source officielle chinoise.

 Au Mexique, l’espoir de retrouver des survivants dans les décombres s'amenuise d'heure en heure. Mais de nombreux secouristes continuent de redoubler d'efforts. Le dernier bilan du séisme qui a frappé la région de Mexico mardi est de 233 morts.

CP :    L'ouragan Maria continue sa progression dans les Caraïbes avec, dans chaque île parcourue, des victimes et des dégâts spectaculaires.

GM : Maria s'est dirigée vers la République dominicaine, qu'il devrait épargner, après avoir très durement frappé Porto Rico.  Le territoire américain de Porto Rico a été littéralement  "anéanti", n'a pas hésité à dire Donald Trump. Difficile à vérifier… Une chose est sûre : toute l’île est privée d'électricité et les dégâts sont considérables.

Anne Corpet :

« Porto Rico a été complètement anéanti. Le réseau électrique de l'île est complètement détruit a constaté le président américain ce jeudi matin. Le gouverneur de Porto Rico a précisé qu'il faudrait des mois avant de rétablir complètement le courant, et que 70 % de la population était aussi privée d'eau potable. Mais il est encore trop tôt pour établir un bilan précis des dégâts causés par l'ouragan Maria comme l'explique Carlos Mercader, porte-parole du gouverneur :

« C'est très difficile depuis 24 heures de déterminer ce qui est arrivé à la population parce qu'il  n'y a aucun moyen de communication et parce que les routes sont coupées, obstruées par les débris. Aujourd'hui nous essayons d'évaluer les dégâts. »

Et les autorités locales appellent à la plus grande prudence : des glissements de terrain et des inondations sont toujours possibles. « Il y a toujours un danger de mort  » a déclaré le gouverneur. »

CP :   Au Kénya, la nouvelle élection présidentielle a été repoussée au jeudi 26 octobre.  Annonce de la Commission électorale au lendemain de la publication du jugement détaillé de la Cour suprême. La Cour suprême qui a invalidé le 1er septembre la réélection du président sortant Kényata. La Commission électorale fait valoir que " ce jugement affecte les opérations de vote, en particulier la technologie qui doit être déployée" (ce qui expliquerait donc ce report).

GM : L’Irak annonce avoir lancé ce matin une offensive majeure pour reprendre l'un des tout derniers fiefs du groupe Etat Islamique dans le pays. Il s'agit de la localité de Hawidja, à 230 km au nord de Bagdad.

Les précisions de Nicolas Falez :        

« C'est une ville arabe sunnite du nord de l'Irak : Hawija, environ 70 000 habitants, est tombée aux mains du groupe Etat islamique en juin 2014, lors d'une poussée spectaculaire qui avait permis aux jihadistes d'établir leur califat auto-proclamé à cheval sur la Syrie et l'Irak.Trois ans plus tard, l'organisation Etat islamique n'occupe plus que des réduits assiégés. Hawija est l'un d'entre-eux. L'armée irakienne appuyée par la coalition internationale a lancé ce matin l'assaut sur la ville, quelques jours seulement  après le début d'une autre opération cette fois dans l'ouest où les jihadistes contrôlent encore quelques petite localités proches de la frontière syrienne.Le lancement de l'opération pour la reconquête d’ Hawija intervient dans un contexte particulier, celui du referendum d'indépendance que les Kurdes du nord de l'Irak organisent lundi prochain : un sujet de vive tension entre le Kurdistan irakien et le pouvoir central de Bagdad qui ne veut pas entendre parler de modification des frontières actuelles.Tout cela résume la situation de l'Irak d'aujourd'hui : le risque d'une résurgence des tensions entre communautés au moment où le pays s'apprête à rétablir sa souveraineté sur un territoire débarrassé du groupe Etat Islamique. »

 

CP : En France,  la mort de la milliardaire Liliane Bettencourt.

GM : Héritière du groupe L'Oréal, elle est décédée la nuit dernière, chez elle à Paris, à l'âge de 94 ans. Liliane Bettencourt était la femme la plus riche du monde. Elle occupait la 14 ème place des personnes les plus fortunées,  à la tête d'une fortune estimée à près de 40 milliards de dollars par le magazine Forbes. Malade et très âgée, elle avait choisi de se retirer de la scène publique en 2012.

CP : Les opposants à la réforme du Code du travail étaient appelés à faire grève et à manifester aujourd'hui,  notamment par la CGT.

GM : Des dizaines de milliers d'entre eux sont descendus dans la rue. Une mobilisation en retrait cependant par rapport à celle de la première journée d'action, le 12 septembre, alors que les perturbations ont été quasi-inexistantes, notamment dans les transports.Le prochain rendez-vous des opposants sera plus politique que social : Jean Luc Mélenchon et son parti la France Insoumise lanceront samedi leur mobilisation contre cette réforme.

                                                                       

CP : Le Front national continue sans Florian Philipot. Son numéro deux a claqué la porte du parti après avoir été sanctionné. Il avait été privé hier d'une partie de ses attributions par la présidente Marine Le Pen. Ce départ fracassant du vice-président révèle au grand jour la grave crise que traverse le parti d'extrême droite, depuis sa défaite aux élections de cette année..

GM : Emmanuel Macron était aujourd'hui à Marseille où il a visité le futur site olympique.  Avec Paris, Marseille est l'autre ville organisatrice des Jeux de 2024. Elle accueillera les épreuves de voile et plusieurs matches de football.

Reportage à Marseille de Stéphane Burgatt :

« Un bain de foule chahuté pour le président qui a fait coïncider sa visite avec un jour de manifestation contre sa réforme du travail. Emmanuel Macron pris à partie quant à l'organisation de ces jeux :

« Madame, madame ! Les Jeux olympiques c’est for-mi-da-ble ! Il y a des gens qui râlent tout le temps pour tout. Donc râlez mais moi je suis content, fier et la France gagnera ! »

Mais un peu plus tôt dans la journée,  c'est dans un certain calme que s'est déroulée la visite du futur site olympique.  Au pied de la corniche, dans un décor de carte postale, entre les villas de luxe et les iles marseillaises, pour accueillir les épreuves de voile, avec un public placé au plus près comme le détaille, sur  plans, l'adjoint au nautisme Didier Réault :

« Vous avez bien sûr cette tribune qui se situe juste là-bas, où passent les voitures, c’est-à-dire que le premier spectateur sera à 100 mètres du premier bateau. Voilà, on ne peut pas faire plus près ».

Bref un terrain de jeu parfait, selon l'ancien kayakiste et président du comité d'organisation des jeux, Tony Estanguet :

« C’est un bassin qui est magnifique pour les spectateurs, qui a accueilli déjà beaucoup de régates internationales reconnues mondialement. Marseille, ce n’est pas que le foot, il y en a pour tous. »

Mais une ville de football quand même,  qui accueillera 7 matchs olympiques au stade Vélodrome. »

 

                           

GM : Le Français David Lappartient est le nouveau président de l'Union cycliste internationale. Il veut tout mettre en œuvre contre les moteurs cachés dans les vélos, puisque après le dopage,  c'est la nouvelle forme prise par la triche dans le cyclisme.

C’est la fin de votre journal en français facile, bonsoir à tous, bonsoir Céline !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Voir le flux - 21/09/2017 20:30:05

Zina (ici ou là-bas), interprété par Chimène Badi et Julie Zenatti (niveaux B1 intermédiaire, C1 expérimenté)

Célébrer la tolérance, la diversité et l'appartenance à une double culture. Écrire une lettre (B1), s’interroger sur l’importance des cultures et langues d’origines (C1).
Paroles de clip (Chansons francophones)

Voir le flux - 21/09/2017 13:00:00

Toys ‘R’ Us: le géant du jouet en faillite

Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.


Voir le flux - 21/09/2017 12:23:54

Épater la galerie

La puce « épate la galerie » ce mercredi en compagnie d’Hélène de Champchesnel. Cette historienne, maître de conférence à l’école sciences politiques et directrice éditoriale du site historien-conseil, a récemment fait paraître aux éditions First : « faire la tournée des grands ducs et 99 autres expressions héritées de l’histoire de France ». Pour illustrer l’expression, Lucie Bouteloup a tendu son micro à une classe de CE1 de l’école Chomel à Paris. Des apprentis linguistes aux propositions épatantes !

Une chronique de la Danse des mots.

En savoir plus :
www.historien-conseil.fr 



Voir le flux - 21/09/2017 11:48:10

Balai

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

 

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/



Voir le flux - 21/09/2017 09:15:03

Expression à deviner n° 205

Indice : Avec précaution. Réponse n° ?204 : Mettre la pain au panier. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 21/09/2017 06:07:27

Journal en français facile 20/09/2017 20h00 GMT

transcription

22 h à Paris

20 h en TU

Gilles Moreau : voici votre journal en français facile, présenté avec Céline Pellarin, bonsoir !

 

GM : dans l'actualité, la recherche d'éventuels survivants dans les décombres au Mexique. Le tremblement de terre a fait au moins 225 morts, mardi, dans la région de Mexico.

CP : L'ouragan Maria continue de dévaster une partie des Caraïbes. Au moins 6 morts à la Dominique.  L'île américaine de Porto Rico est, elle aussi, très durement touchée.

GM : A l'Assemblée générale de l'ONU, l'accord nucléaire iranien est au cœur des débats. Attaqué par Donald Trump, le président Hassan Rohani a répondu sur un ton très ferme.

CP : Le bras de fer continue entre le gouvernement espagnol et les autorités catalanes. Des milliers de personnes ont manifesté à Barcelone après l'arrestation d'une douzaine de membres du gouvernement catalan.

GM : La mort d'un grand nom de la boxe : l'Américain Jake LaMotta.  Il était "Raging Bull" au cinéma.

 

 

CP :   Au Mexique, les secouristes multiplient les efforts dans les décombres des immeubles détruits par le tremblement qui a fait au moins 225 morts dans la région de Mexico.

GM : On déplore parmi ces victimes une vingtaine d'enfants ensevelis sous leur école. On reste sans nouvelles d'une trentaine d'autres. Ils font partie des éventuels survivants très activement recherchés à l'heure qu'il est.

Jelena Tomic :

« Après une nuit sans sommeil, des centaines de soldats, pompiers et secouristes épaulés par des volontaires continuent leur recherche effrénée de survivants. Au moins 40 personnes ont pu être retrouvées saines et sauves dans deux bâtiments écroulés de la capitale.En tout, ce sont pas moins d'une quarantaine d'immeubles qui se sont effondrés à Mexico, de nombreux autres ont subi d'importants dégâts, empêchant des milliers de familles de retourner chez elles, par peur des répliques. Ces dernières ont passé la nuit dans la rue, sous des tentes ou dans des abris de fortune. Les structures de quelque 600 constructions seront inspectées. La situation reste particulièrement inquiétante aux abords de l'école primaire et secondaire Enrique Rebsamen dans l'extrême sud de la capitale, où des parents angoissés attendent des nouvelles de leurs enfants, portés disparus. On estime entre 30 et 40 le nombre d'élèves toujours ensevelis sous les décombres. Des dégâts importants ont également été signalés dans l'Etat de Morelos, plus proche de l'épicentre, situé au sud de la capitale. En attendant, l'électricité a été rétablie dans environ 85% de la capitale. Situé à la jonction de 5 plaques tectoniques, le Mexique est l'un des pays du monde à la plus forte activité sismique. »

 

CP : L'ouragan Maria continue d'avancer à travers les Caraïbes, laissant derrière lui mort et désolation.

GM : c’est la Dominique qui, jusqu'à présent, a été la plus durement frappée.  Au moins 7 morts sur cette île où les communications restent très difficiles. La situation est très critique aussi à Porto Rico. La dévastation est "pratiquement absolue", selon la maire de la capitale San Juan. Quant au gouverneur de Porto Rico, il a demandé au président Donald Trump de déclarer l'état de catastrophe sur l'île (Porto Rico est un territoire associé aux Etats-Unis).

Dans les Antilles françaises, c'est l'heure du bilan. Les dégâts paraissent plus limités, mais il y a deux morts et deux disparus en Guadeloupe.

 

CP : A l'Assemblée générale de l'ONU, l'accord nucléaire iranien est resté aujourd'hui au cœur des débats après la violente intervention de Donald Trump contre l'Iran.

GM : l'Iran qualifié d'"Etat voyou" et de "dictature corrompue". On attendait la réponse de son homologue. Hassan Rohani a pris à son tour la parole à la tribune de l'Assemblée, pour affirmer que son pays respectait  l'accord de 2015, mais qu'il réagirait avec "détermination" s'il venait à être dénoncé. "Il serait dommage que l'accord soit détruit par des nouveaux voyous en politique internationale", a estimé le président iranien, en visant assez clairement  Donald Trump.

 

CP : En marge de cette Assemblée générale de l'ONU, une cinquantaine de pays font la promotion d'un monde sans arme nucléaire. Brésil en tête, ces pays ont lancé aujourd'hui la signature d'un traité interdisant ces armes. Il est approuvé par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, pour qui le traité  marque "une étape importante vers l'objectif universel d'un monde sans armes nucléaires"....

Envoyé spécial de RFI à New York, Achim Lippold :

" C’est sous les applaudissements de la salle qu’Antonio Guterres a ouvert la cérémonie de signature. Le président brésilien a été le premier à parapher le texte, adopté en juillet dernier par 122 pays. Le secrétaire général de l’ONU a félicité les signataires : 
« Le traité est un pas important vers l’objectif universel d’un monde sans armes nucléaires. Et j’espère que ce traité va accélérer les efforts pour y arriver ». 

Ce document est aussi résultat d’une grande mobilisation de la société civile comme l’a rappelé Béatrice Fihn, directrice de l’ONG « ICAN » qui s’est fortement engagée en faveur de ce traité :  « Ce traité représente la détermination des survivants des bombardements nucléaires d’Hiroshima, de Nagasaki et des essais nucléaires à travers le monde. Et il met en place une obligation légale pour les dommages causés par ces tests »

Aucune des neuf puissances nucléaires ne s’est ralliée à cette initiative. Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian explique pourquoi : « Parce ce qu'une telle démarche ne peut qu'affaiblir le traité de non-prolifération nucléaire. La politique de l'incantation confine à l'irresponsabilité »

Même le Japon, le seul pays au monde à avoir subi une attaque nucléaire en 1945, a boycotté ce traité."

 

CP : L'opposition a manifesté aujourd'hui au Togo. Ils étaient plusieurs milliers, notamment dans les deux principales villes, Lomé et Sokodé. L 'opposition réclame le départ du président Faure Gnassingbé et le retour à la constitution de 1992. Elle a boycotté le vote au parlement du projet de révision constitutionnelle, prévoyant de limiter à deux le nombre de mandats présidentiels, mais de manière non rétroactive, c’est-à-dire que la limitation ne vaut pas pour le passé.

                                                       

GM : Un nouveau cap a été franchi dans le bras de fer qui oppose Madrid aux autorités indépendantistes de Catalogne… des autorités bien décidées à maintenir coûte que coûte le référendum d'autodétermination du 1er octobre interdit par le gouvernement espagnol. Aujourd'hui, la Garde civile, la police intervenant sur ordre de ce gouvernement, a arrêté une douzaine de hauts responsables du gouvernement catalan. Des perquisitions ont eu lieu et du matériel électoral saisi.

Les Catalans n'ont pas tardé à réagir, Toudor Tépénéag :

« Des milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Barcelone, certaines criaient " les forces d'occupation dehors ! ", d'autres portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire " nous voterons pour être libres ". Des bousculades ont eu lieu entre policiers et manifestants, certains parmi ces derniers ont encerclé et tapé sur un véhicule de la garde civile. Le gouvernement de Madrid a suspendu  l'autonomie de la Catalogne et applique, de facto, un état d'urgence, a déclaré le président catalan Carles Puigdemont, accusant les autorités espagnoles d'être "totalitaires" et de violer "les droits fondamentaux".

Le gouvernement catalan a confirmé l'arrestation de treize de ses membres, dont le secrétaire général de la vice-présidence, Josep Maria Jove,  bras droit du vice-président Oriol Junqueras. Et Jordi Sanchez, le président d'un des principaux mouvements indépendantistes, a appelé ses partisans à "résister pacifiquement, en sortant dans la rue, pour défendre les institutions catalanes". Même le Barça, le fameux club de foot catalan FC Barcelone, est intervenu dans le débat,  condamnant  tout action susceptible d'empêcher le plein exercice de la démocratie, de la liberté d'expression et du droit à décider".

CP : La mort d'un grand nom de la boxe : l'Américain Jake LaMotta, décédé chez lui à New York, à l'âge de 95 ans.

GM : Ancien champion du monde des poids moyens, il avait décroché sa ceinture en battant Marcel Cerdan en 1949. Il était surnommé  "Raging Bull". C’est aussi le titre du fameux film de Martin Scorsese dans lequel  Robert De Niro interprète Jake Lamotta.

Son portrait avec Christophe Jousset :

« Pour ce rôle-là, Robert de Niro avait gagné un Oscar dans ce film noir et blanc de 1980, l'une des plus grandes réussites de l'histoire du cinéma quand il s'intéresse au sport.  Scorsese était parvenu à restituer la férocité de la boxe que proposait Jake LaMotta, capable d'encaisser des coups très violents et de lancer des contres extrêmement agressifs. Le New-yorkais était surnommé « le Taureau du Bronx ». Premier coup d'éclat en 1943, il inflige à Sugar Ray Robinson sa première défaite chez les professionnels. Ce sera son seul succès en six face-à-face contre lui. Mais c'est en 1949 qu'il livre à Detroit ce qui est généralement considéré comme l'un des matches du siècle : il sort de sept mois de suspension pour s'être couché lors d'un combat. Il rencontre Marcel Cerdan qui remet en jeu son titre de champion du monde des poids moyens.  LaMotta l'emporte. La revanche n'aura jamais lieu : le Français se tue dans un accident d'avion. En 106 combats, il totalise 83 victoires dont 30 avant la limite. Il n'a jamais été mis KO. L'après-carrière sera moins glorieux : un divorce, un peu de prison , une reconversion en gérant de boîte de nuit… Jake LaMotta fera aussi une apparition dans quelques scènes de « Raging Bull », le film qui raconte sa vie. Une vie qui s'est terminée dans une maison de retraite. Le Taureau a succombé à une pneumonie. »

GM : c’est la fin de votre journal en français facile, bonsoir à tous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Voir le flux - 20/09/2017 20:30:04

La Callas

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

 

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/



Voir le flux - 20/09/2017 08:30:04

Expression à deviner n° 204

Indice : Indélicatesse. Réponse n° ?203 : C'est La Croix et la bannière. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 20/09/2017 06:30:12

Expression à deviner n° 204

Indice : Indélicatesse. Réponse n° ?203 : C'est La Croix et la bannière. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 20/09/2017 06:30:01