Tout le fil

Paramètres de recherche

Niveau

A1 A2 B1 B2 C1 C2

Support

Audio Vidéo Texte Iconographie

Compétence

CO EO CE EE
91-100 sur 2581 résultats.

Bombe H

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

L’hypothèse que la Corée du Nord possède et maitrise la technologie nécessaire à la fabrication d’une bombe H fait peur et à juste titre. En effet, il s’agirait d’un saut qualitatif dans l’arsenal nord-coréen : les précédents essais ne faisaient pas état d’une bombe H. Hors c’est justement le mot qu’on a entendu pour cette dernière expérimentation. Ce qui peut étonner, car l’expression fait un peu désuète ! Le nom comme la lettre ne s’entendaient plus tellement ces derniers temps, alors qu’ils ont cristallisé des peurs terribles à la fin du 20ème siècle. Après la Seconde Guerre Mondiale, après Hiroshima et Nagasaki, on a peur de « la » bombe. C’est ainsi qu’on nomme le péril nucléaire, à l’époque presque uniquement associé à la peur de la guerre et d’un usage militaire de ces technologies. Ce n’est que plus tard qu’on se souciera des utilisations civiles et énergétiques du nucléaire. Et ce dernier mot l’emportera : on se méfie du nucléaire, on ne parle plus de l’atomique ! Mais dans les années 50, 60, 70, on a peur de la bombe atomique. Et plus encore de la bombe H que de la bombe A. Ces deux expressions donnent a priori l’impression de formules techniques. Elles le sont probablement au départ, mais elles ont été si popularisées que tout le monde en a parlé, et qu’elles sont absolument passées dans l’usage courant, sans aucun sous-entendu technologique : on savait simplement que la bombe H était plus puissante que la A. Ce qui est vrai : la bombe H, ainsi nommée car c’est une bombe à hydrogène, apparait au début des années 50, et c’est à partir ce moment que, rétrospectivement, on appellera bombes A celles qui frappèrent le Japon en 1945 et qui sont d’une bien moindre puissance. Et bombe A fait bien sûr penser à bombe atomique. Alors c’est l’adjectif dont on se sert à ce moment-là, et qui concentrent des effets de sens à la fois inquiétants et fascinants. Evidemment, ça fait peur. En même temps, ça évoque une avancée scientifique sans précédent, et la puissance de l’engin est sentie comme l’image de la puissance de l’esprit scientifique qui l’a créé. Atomique est comme un intensif d’explosif. Une idée explosive, un personnage explosif, un livre explosif… tous ces usages sont loin d’être négatifs. Pour atomique c’est un peu la même chose ! Lorsque les techniques des énergies liées à la fission de l’atome se sont déplacées du militaire vers le civil l’adjectif atomique était trop chargé de puissance, destructrice ou admirative pour passer facilement : il avait un côté trop naïf ! On a donc glissé d’un qualificatif à l’autre, et on a parlé de nucléaire, construit sur la racine latine nucleus qui signifie noyau : il s’agit encore plus précisément de la maitrise du noyau de l’atome. Mais on a l’impression maintenant que la politique militaire de la Corée du Nord nous fait revenir en arrière : on ne parle pas de dissuasion nucléaire, d’équilibre nucléaire, de politique nucléaire. Et on craint le geste fou de celui qui pourrait appuyer sur le bouton : des scènes simplistes et terrifiantes : de nouveau on a peur d’un geste, de nouveau, on a peur d’un objet : la bombe.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

 

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/



Voir le flux - 04/09/2017 09:50:20

Journal en français facile 03/09/2017 20h00 GMT

Transcription

 

Pl   RFI, il est 22 heures à Paris

Bienvenue dans le Journal en français facile en compagnie de Medhi Medeb. Bonsoir.

 

MM Bonsoir. Tout d’abord, les titres de l’actualité.

 

pl

 

***  Le 6e essai nucléaire de la Corée du Nord. Le plus puissant de ces essais atomiques  est unanimement condamné de par le monde, y compris par Pékin et Moscou.

 

*** La répression de l'opposition au Cambodge. Arrestation du chef du principal parti d'opposition et fermeture d'un journal critiquant le pouvoir.

 

***  La facture de l'ouragan Harvey au Texas. Le gouverneur annonce que la réparation des dégâts coutera 180 milliards de dollars.

 

mm     La Chine a déclenché  un "plan d'urgence" pour contrôler le niveau des radiations le long de sa frontière avec la Corée du Nord, à la suite du nouvel essai nucléaire effectué par Pyongyang. Le gouvernement ne précise pas si des radiations avaient été détectées.

 

pl    De leur côté, les autorités russes assurent  que les niveaux de radiation dans l'Extrême-Orient de la Russie se situent  "dans la fourchette normale" et qu'"aucun dépassement" n'a été détecté.

L'explosion de la bombe H a été à l'origine d'une secousse tellurique ressentie jusque dans les régions frontalières du nord-est chinois.

Nicolas Falez.

 

"H" comme "Hydrogène". La bombe H est également appelée "thermonucléaire". Il s'agit d'un engin beaucoup plus puissant que la bombe atomique ordinaire. D'ailleurs la bombe H est composée de deux étages ; le premier c'est une bombe atomique classique dont l'explosion permettra la montée en température nécessaire à la fusion du combustible du second étage.

C'est ce procédé qui permet d'atteindre un niveau de destruction colossal au moins 1000 fois la puissance de la bombe larguée par les Etats-Unis sur Hiroshima au Japon en 1945.

Aujourd'hui, seuls 5 pays maîtrisent officiellement la technologie de la bombe H,  ce sont les 5 puissances nucléaires du Conseil de Sécurité : Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne.

3 autres puissances nucléaires... Inde, Pakistan et Israël... ne possèdent pas la bombe H.(Israël n'ayant par ailleurs jamais reconnu posséder l'arme atomique).

Depuis ce matin la Corée du Nord 9ème état de la planète à se doter de l'arme atomique affirme avoir testé avec succès une bombe Hau delà de la réalité scientifique et militaire de cet essai qui reste à confirmer, il constitue un nouveau défi à la communauté internationale.

mm    Le président chinois et son homologue russe se sont parlés. Xi Jinping et  Vladimir Poutine  ont ensuite exprimés  leur souhait de "répondre de manière appropriée».

 

pl    Mais rien de plus concret au delà de cette formule. Il faut savoir que la Chine est un des rares alliés du régime nord-coréen.

Il y a aussi l'inquiétude du voisin sud coréen Frédéric Ojardias.

 

« La Corée du Nord a commis une erreur stratégique absurde qui ne fera qu'accélérer son isolement », a déclaré le président sud-coréen Moon Jae-in qui s'est aussi dit « déçu et en colère».

Depuis son élection en mai, Moon Jae-in multiplie en effet les mains tendues au régime du Nord, il en appelle au dialogue et à la reprise des échanges mais Pyongyang fait la sourde oreille, accélérant au contraire la fréquence et la portée de ses tirs de missiles.

Séoul a répondu à l'essai nucléaire de ce matin en appelant à de nouvelles sanctions onusiennes, beaucoup plus sévères. Le gouvernement sud-coréen veut aussi discuter du retour sur son territoire de « puissantes armes tactiques » américaines - c'est à dire des armes nucléaires. Celles-ci ont été retirées de Corée du Sud au début des années 90.

Séoul se trouve dans une position très délicate, coincé entre son menaçant voisin nord-coréen et son allié américain dont la politique à l'égard du Nord est de plus en plus confuse. Moon Jae-in devrait donc continuer à chercher ce qui est à ses yeux la moins pire des solutions : accroître la pression tout en relançant des négociations avec Pyongyang.

 

Mm   Côté européen, Angela Merkel, Emmanuel Macron  et le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, se déclarent favorables à "un durcissement" des sanctions de l'Union européenne contre la Corée du Nord.

 

Pl     Actuellement, ces sanctions européennes portent principalement sur des gels d'avoirs et des restrictions de déplacements de personnalités proches du régime à Pyongyang.

Aux Etats Unis, Donald Trump réunit son équipe de sécurité nationale pour mettre au point sa riposte.

La question est de savoir si elle sera financière ou militaires ?

Le conseil de sécurité de l'ONU se réunira demain pour parler de la situation.

 

mm    La guerre en Syrie

 

pl          Depuis hier, les combats entre le groupe Etat islamique  et les soldats de Bachar al Assad dans le centre du pays ont fait plus de 150 morts. Ce bilan est donné par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

 

mm    La répression au Cambodge. Il y a eu l'arrestation de l'opposant Kem Sokha, accusé de trahison. Annonce faite par le Premier ministre Hun Sen, qui l'accuse d'être manipulé par l'Amérique.

pl          Après cela, l'un des derniers journaux indépendants du pays annonçait sa fermeture à cause des nombreuses tracasseries du pouvoir. Lequel lui réclame soudainement 6 millions de dollars d'impôts.

De nombreux experts estiment que de la sorte, Hun Sen cherche à se débarrasser de ses opposants avant les élections de l'année prochaine. Parce que le principal parti d'opposition, le CNRP a réalisé une percée aux élections municipales de juin dernier.

L'autre chef de ce parti   est actuellement en exil en France pour échapper à plusieurs condamnations.

 

mm     Impossible pour une opposante vénézuélienne, Lilian Tintori, de se rendre en europe. Elle annonce que son passeport lui a été confisqué.

 

pl   La femme de l’opposant Leopoldo Lopez, condamné en 2015 à près de 14 de prison et désormais assigné à résidence, a été empêché de quitter le pays alors qu’elle voulait se rendre en Europe en compagnie du chef du parlement vénézuélien, également membre de l’opposition.

Ils devaient rencontrer Emmanuel Macron et Mariano Rajoy en France et en Espagne. Romain Lemaresquier.

 

Lilian Tintori et Julio Borges devait rencontrer cette semaine Angela Merkel, Theresa May, Emmanuel Macron et Mariano Rajoy. Mais hier samedi Lilian Tintori s’est vu confisquée son passeport à l’aéroport. La raison invoquée, elle doit comparaître mardi prochain pour s’expliquer sur la provenance d’argent liquide trouvé mardi dernier dans le coffre de sa voiture.

« Nicolas Maduro et son gouvernement étaient au courant de cette tournée. Aujourd’hui je suis sûr qu’ils m’ont tendu un piège et que désormais ils souhaitent m’inculper pour m’empêcher de manière injuste de quitter le pays. Et ils pensent que cette tournée est annulée parce que je ne m’y rends pas. »

Lilian Tintori a ensuite tenu à confirmer la tenue de cette tournée, sans pour autant savoir si Julio Borges avait pu quitter le pays. Le président français, lui, s’est exprimé sur les réseaux sociaux, expliquant attendre Lilian Tintori et demandant à ce que l’opposition vénézuélienne soit libre.

« L'interdiction de sortie infligée à Lilian Tintori est lamentable. On peut enfermer les personnes, mais pas les idéaux. Liberté pour le Venezuela », a quant à lui déclaré Mariano Rajoy, également sur les réseaux sociaux. Des réactions condamnées par le ministre vénézuélien des Affaires étrangères. Ces déclarations constituent une ingérence de Mariano Rajoy, qui profère des attaques contre la démocratie vénézuélienne et ses institutions a notamment déclaré Jorge Arreaza toujours sur les réseaux sociaux.

 

mm    Plus de 10 soldats affiliés au gouvernement somalien ont été tués  dans l'attaque de leur base par des combattants islamistes radicaux shebab.

 

pl     Dans le sud du pays, les shebab ont fait exploser un camion rempli d'explosifs contre l'entrée du camp afin d'ouvrir une brèche et d'y pénétrer.

 

 

 

mm     Le retour en République démocratique du Congo de Félix Tshisekedi.

 

pl         Le chef de  l'opposition  est arrivé à Kinhsas a  bord d'un vol régulier en milieu de journée à l'aéroport de Ndjili après un séjour en Europe. Cela s'est fait dans la  tension dans la mesure  où les autorités avaient interdit un meeting de l'opposition estimant qu'il pouvait déboucher sur des violences.

 

mm     Harvey pourrait coûter 180 milliards de dollars au Texas.

 

pl          C'est le montant de la facture annoncé par le gouverneur de l'Etat, Greg Abbott.

Katrina qui avait dévasté en 2005 la Louisiane, voisine du Texas avait coûté plus de 120 milliards de dollars.

 

mm     Il y a du football ce soir.

 

pl         L'équipe de France est face au Luxembourg en qualifications au Mondial-2018. Le match a lieu à Toulouse où vous vous trouvez Antoine Grognier.

 

                    commentaires en direct

 

mm   Coup double pour Lewis Hamilton en Formule 1.

 

pl       Le pilote britannique remporte  le Grand Prix d'Italie et du coup, prend la tête du championnat du monde à son principal rival, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), avec trois points d'avance.

 

 



Voir le flux - 03/09/2017 20:45:04

Expression à deviner n° 187

Indice : C'est beaucoup. Réponse n° 186 : S'en tamponner le coquillard. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 03/09/2017 18:36:06

Journal en français facile 02/09/2017 20h00 GMT

Transcription

 

Pl   RFI, il est 22 heures à Paris

Bienvenue dans le Journal en français facile en compagnie de Medhi Medeb. Bonsoir.

 

MM Bonsoir. Tout d’abord, les titres de l’actualité.

 

pl

 

*** La suspension de l'aide apportée par l'ONU dans le nord-ouest de la Birmanie. Les combats opposant l'armée et la rébellion rendent l'opération trop dangereuse.

 

*** La première réaction du président kenyan dont l'élection est invalidée par la cour suprême. "Mon pays a un problème avec son système judicaire" dit en substance Uhuru Kenyatta.

 

*** La médaille d'or de Teddy Riner aux championnats du monde de judo à Budapest. C'est le neuvième titre d'affilée pour le français.

 

 

mm      Ce chiffre fourni par l'ONU. A cause des  Combats en Birmanie, ce sont  quelque 60.000 personnes qui ont fui au Bangladesh  en raison des combats qui opposent l'armée et la rébellion.

 

pl      Et puis, l'ONU annonce la suspension de ses distributions d'aide alimentaire en raison des combats.

 Nicolas Falez.

 

250.000 personnes sont affectées par la suspension de cette aide alimentaire selon l'ONU... ce sont principalement des populations déplacées qui bénéficiaient jusque-là de ce soutien.

La situation s'est dégradée ces derniers jours avec le déclenchement d'une opération militaire et le travail des humanitaires est également compliqué par les déclaration des dirigeants birmans accusant les organisations internationales de soutien aux rebelles. La dirigeante Aung San Suu Kyi, a notamment affirmé que des rations alimentaires avaient été retrouvées dans des camps de rebelles.

L’ONG Action Contre la Faim annonce également la suspension d’une partie de son activité dans l'ouest de la Birmanie. ACF estime que cette décision concerne  10.000 personnes en "situation de vulnérabilité extrême". L'interruption du travail des agences de l'ONU et des organisations humanitaires risque d'aggraver encore la situation...

De son côté le gouvernement birman affirme que 2600 maisons ont été incendiées ces derniers jours dans la région où se déroule les violences... les autorités accusent la rébellion musulmane mais d'après l’organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch, l'incendie volontaire d'habitations est une pratique de l'armée birmane, qui cherche ainsi à faire fuir les Rohingyas.

 

 

Mm    Au moins trois hommes portant des gilets d'explosifs ont attaqué une centrale électrique près de la ville de Samara à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad

 

Pl     Au milieu de la nuit, ils ont lancé des grenades pour se frayer un chemin vers l'intérieur du bâtiment dont ils ont brièvement pris le contrôle. Quatre policiers et trois employés de la centrale ont péri et 13 personnes ont été blessées. Le groupe Etat islamique a revendiqué ce coup d'éclat.

 

 

mm     Dans le nord Est du Nigeria, un nouveau coup de force commis certainement par Boko Haram. Une tuerie à coups de couteaux.

 

pl         Une attaque a fait au moins 11 morts et deux blessés  dans un camp de déplacés  à Banki, non loin de le frontière camerounaise. Ouvert en 2015, le camp de Banki était considéré pendant longtemps comme une zone humanitaire sûre.

 

mm      C'est à chacun son tour entre les Etats Unis et la Russie.

 

pl      Depuis jeudi avant hier et l’ordre par le gouvernement américains aux autorités russes pour qu’elles ferment son consulat à San Francisco et ses missions commerciales à Washington et New York, il y a une escalade. La Maison Blanche a menacé de perquisitions les bâtiments en question s’ils ne sont  pas fermés avant ce soir.

Et puis ce matin, la Russie a convoqué le numéro 2 de l'ambassade américaine à Moscou, alors que c’est aujourd’hui que ces trois bâtiments doivent être fermés.

Romain Lemaresquier.

 

C’est une lettre de protestation en lien avec la volonté des autorités américaines de mener des perquisitions à la mission commerciale russe de Washington qui a été remise ce matin au numéro deux de l’ambassade américaine. Dans son communiqué publié ce samedi, le ministère russe des affaires étrangères rappelle qu’à compter de ce jour, et suite à un ordre de l’administration américaine, l’accès au bâtiment de la mission commerciale de Washington n’est plus permis alors que ce bâtiment est une propriété russe et qu’il bénéficie de l’immunité diplomatique. Moscou demandent aux autorités américaines de cesser je cite les violations grossières du droit international et dit se réserver le droit de prendre des mesures de représailles sur la base de la réciprocité. C’est-à-dire le même argument employé par les américains pour ordonner ces trois fermetures, puisqu’il s’agit là d’une conséquence de la réduction imposée fin juillet par Moscou du nombre d'employés et de diplomates de la représentation américaine en Russie. Ces derniers mois, les tensions entre le Kremlin et la Maison Blanche n’ont fait que s’amplifier contrairement au souhait du nouveau locataire de la Maison Blanche. Donald Trump en effet a toujours présenté la normalisation des relations comme l’un de ses principaux objectifs. Un objectif qui semble de moins en moins atteignable.

 

Mm  Au Kenya, le président dont la réélection a été invalidée par la Cour suprême en raison de fraudes, déclare aujourd'hui que son pays a un "problème" avec son système judiciaire.

Pl    La plus haute juridiction du Kenya a créé la surprise hier en annonçant qu'elle invalidait le scrutin du 8 août qui avait vu la victoire du chef de l'Etat sortant Uhuru Kenyatta ; cela,  au motif d'irrégularités commises lors des opérations de vote.

Dans un arrêt sans précédent sur le continent africain, la Cour suprême a également ordonné la tenue d'un nouveau scrutin dans un délai de soixante jours.

 

mm     Donald Trump visite les zones sinistrées où des centaines de milliers d'habitants retournent peu à peu dans des habitations dévastées par la tempête.

 

 

pl       Le président américain a tweeté "L'Amérique est avec vous!" à l'attention des deux Etats du Sud frappés par Harvey, qui a fait au moins 42 morts et causé des dégâts estimés entre 30 et 100 milliards de dollars. La présidence a présenté au Congrès une demande pour débloquer  près de 8 milliards de dollars en urgence afin de venir en aide aux victimes.

Mais pour Ed Brown qui milite à l'association "riverains contre les inondations', le président américain devrait surtout changer radicalement de politique en matière de prévention.

 

 "Il a supprimé des programmes qui visaient à améliorer la gestion des inondations. Obama les avait mis en place et Trump les a rayé de la carte. Et sa politique en matière de changement climatique est effrayante.  Le fait est que les océans sont beaucoup plus chauds, il y a beaucoup plus de vapeur d'eau et par conséquent, les tempêtes deviennent nécessairement plus fortes, donc on peut s'attendre à plus d'événements comme celui-ci. J'espère qu'on obtiendra de l'aide grâce aux programmes qu'il va mettre en place mais les gens qu'il a écouté jusqu'ici ont supprimé d'importants changements dans les plans de lutte contre les inondations Et j'espère qu'il va réaliser cela et changer d'avis, reconnaitre que les programmes qu'il a interrompu doivent être remis en place. Et que les gens qui le conseillent ne sont pas préoccupés par le sort de la population. Ils pensent au business, au développement peut être, je dirais même qu'ils ne pensent qu'au profit. Mais il s'agit du sort de la population. Les gens ne veulent pas être inondés et ils méritent d'être mieux protégés que cela. "

 

Propos recueillis par notre envoyée spéciale à Houston, Anne Corpet.

 

mm       La recomposition de la droite en France.

 

pl          Valérie Pécresse, qui veut "peser" sur la ligne des Républicains sans briguer leur présidence, met en garde contre un éclatement du parti et un risque de "porosité avec le Front national" si Laurent Wauquiez, l'emporte à l'élection de décembre.

La présidente LR de la région Ile-de-France lancera le 10 septembre un mouvement intitulé  "Libres !"

 

Par ailleurs, le député REM M'jid El Guerrab a été inculpé pour "violences volontaires avec arme" après une altercation à Paris avec un responsable socialiste ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à 8 jours.

 

mm   Plus de 2 millions de personnes participent en ce moment au pèlerinage à la Mecque.

 

pl      Un apport économique considérable en ces temps de faible prix du pétrole. Et une ressource que les autorités entendent bien développer pour diversifier l'économie saoudienne.

Francine Quentin.

 

Les musulmans qui effectuent ces jours-ci leur pèlerinage à la Mecque auront dépensé de l'ordre de 6 milliards de dollars en logement nourriture et frais divers. Pour l'économie saoudienne c'est une manne. Au total l’Arabie saoudite a accueilli 8 millions de touristes l'année dernière, ce qui représente plus de 3% du PIB et plus de 600 mille emplois. Les autorités se souviennent qu'avant la découverte du pétrole le pèlerinage était la principale ressource du pays. Avec un baril qui peine à se maintenir à 50 dollars le tourisme religieux ou non est donc un axe de développement sur lequel il faut compter afin de diversifier l'économie saoudienne. A l'horizon 2030, selon le plan lancé en 2016, l’Arabie saoudite prévoit l'accueil de 6 millions de visiteurs durant le pèlerinage annuel et 30 millions sur l'ensemble de l'année. Cela implique une augmentation sensible de la capacité des infrastructures et des investissements importants qui devraient être financés grâce à la privatisation partielle de l'aramco, la compagnie pétrolière nationale.

 

 

mm     En Judo, un 9eme titre de champion du monde pour Teddy Riner dans la catégorie des plus de 100 kilos.

 

pl            Invaincu depuis sept ans, l'homme de 28 ans, poursuit ainsi une vertigineuse série de 134 combats gagnés, ponctuée par deux sacres olympiques en 2012 et en 2016.

Et puis, la fin du parcours aux championnats du monde d’Emilie Andéol dans la catégorie +78 kg après s'être inclinée en repêchage à Budapest.

 

mm         Allant jusqu'au bout de ses forces, le Français François d'Haene a remporté  à Chamonix l'Ultra Trail du Mont-Blanc 

 

pl            Il a bouclé les quelque 170 km en 19 heures devant la légende de la discipline, l'Espagnol Kilian Jornet après avoir affronté le vent, la neige et le froid avec des températures négatives en tournant autour du Mont-Blanc.

 

 

 

 

 

 



Voir le flux - 02/09/2017 20:30:05

Expression à deviner n° 186

Indice : S'en ficher. Réponse n° 185 : Qui dort dîne. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 02/09/2017 05:13:45

Journal en français facile 01/09/2017 20h00 GMT

transcription

Merci d'être à l'écoute de Radio France Internationale en diract de Paris où il est précisément 18 heures.

 

François Bernard /

En compagnie de Medhi Meddeb pour vous présenter cette édition du journal en français facile. Bonsoir Medhi

 

Medhi Meddeb /
Bonsoir

 

 

Dans l'actualité de ce vendredi 1er septembre

 

 

Au Kenya, la Cour suprême ordonne la tenue d'un nouveau scrutin présidentiel. Le point de la situation avec Laurent Correau juste après ces titres

 

FB /

Aux Etats Unis, une semaine après le passage de Harvey, des millions d'habitants s'efforcent de reprendre le cours d'une vie normale dans des conditions difficiles.

 

MM /

 L'effondrement d'un immeuble insalubre à Bombay, survenu jeudi après deux jours de pluies torrentielles remet en question les normes d'urbanisme dans la ville.

 

FB  /

Et puis nous reviendrons sur la déclaration d'Emmanuel Macron qui veut organiser   une conférence sur la question du retour des réfugiés syriens.

 

MM /

La Cour suprême du Kenya a invalidé la victoire du président sortant, Kenyatta, en raison d'irrégularités. Elle a ordonné la tenue d'un nouveau vote dans les deux mois à venir.

 

MM /

Motif de l'invalidation : l'élection présidentielle n'a pas été organisée en accord avec les règles constitutionnelles".

 

FB /

Dans une allocution à la télévision, le président Kenyatta a appelé au calme et au respect la décision de la Cour suprême. Laurent Correau

 

Premier des deux rivaux à s'exprimer Raila Odinga, qui était donné perdant du scrutin. Le chef de l'opposition a parlé de "jour historique pour le peuple kenyan... mais aussi par extension pour les peuples du continent africain". Raila Odinga a indiqué qu'il n'avait plus confiance dans la commission électorale et que selon lui, une nouvelle équipe devait être désignée pour conduire la nouvelle élection présidentielle.

 

Résigné, le président sortant, Uhuru Kenyatta, a déclaré pour sa part qu'il se pliait à la décision de la Cour suprême. "Je ne suis pas d'accord avec elle a-t-il dit, à titre personnel, mais je la respecte autant que je suis en désaccord avec elle". "Des millions de kenyans a-t-il dit, ont fait la queue, ont fait leur choix, et six personnes ont décidé qu'elles iraient contre le choix du peuple." Kenyatta a également annoncé sa volonté d'être candidat au nouveau scrutin qui aura lieu d'ici 60 jours.

 

Dans la décision qui a été lue par le juge président David Maraga, la cour suprême a estimé que l'élection présidentielle n'avait pas été conduite en accord avec la constitution. Plus précisément, la cour suprême a mis en cause la commission électorale qui a, dit-elle, "échoué, négligé, ou refusé" de conduire les élections en accord avec la constitution. Le juge président a indiqué que des irrégularités avaient été commises dans la transmission des résultats.

 

La commission électorale a pris note de la décision de la cour suprême, annoncé qu'elle allait procéder à des changements de personnels et s'est engagé à conduire de nouvelles élections en accord avec la constitution.

 

FB /

La France souhaite organiser une conférence sur le retour des réfugiés syriens et une conférence des investisseurs pour le Liban.

 

MM /

 Emmanuel Macron l'a dit ce matin au Premier ministre libanais qu'il a reçu pendant une heure à L'Elysée.

 

FB /

 Cette conférence aurait pour but  d'aider le Liban à supporter le poids des réfugiés sur son sol. Saad Hariri est venu chercher à Paris le soutien de la France. Dans un entretien au Monde il a exprimé sa vision de l'avenir en Syrie... Murielle Paradon a lu ses propos.

 

Une transition politique en Syrie doit-elle se faire avec ou sans le départ de Bachar el Assad ? "Evidemment qu'il doit partir", répond le Premier ministre libanais au journal Le Monde. "Si la communauté internationale veut une solution à long terme en Syrie, c'est la seule solution", poursuit-il, accusant le régime de faire de "la figuration", la Russie et l'Iran contrôlant véritablement le pays, selon lui.

"Il faut une solution politique crédible" renchérit Saad Hariri, sans quoi il y aura encore pire que Daech.

Le Premier ministre libanais revient par ailleurs sur l'accord passé en début de semaine avec des combattants de l'Etat islamique pour qu'ils quittent librement le Liban. Il s'agissait de retrouver en échange les corps de soldats libanais enlevés et tués par Daech. Mais, affirme Saad Hariri, le transport des djihadistes et de leur familles en bus vers l'est de la  Syrie, a été décidé par les Syriens et le Hezbollah, la puissante milice libanaise qui soutient le régime de Bachar el Assad. Ce transfert de djihadistes vers la frontière irakienne a provoqué la colère de Bagdad et celle de la coalition menée par les Etats-Unis qui y voient une nouvelle menace pour l'Irak.

 

FB /

En Syrie

L'alliance arabo-kurde  a chassé le groupe Etat islamique de la vieille ville de Raqa et affirme se rapprocher de la zone la mieux fortifiée par les jihadistes dans la ville.

 

 

MM /

Une nouvelle flambée de violence en Birmanie ou l'armée  annonce que des combats l'opposent à des rebelles musulmans dans le nord-ouest du pays,

 

FB /

Des combats qui ont fait environ 400 morts en une semaine, principalement des combattants Rohingyas. L'ONU appelle la Birmanie à la "retenue" contre sa minorité musulmane.

 

FB /

Une semaine après avoir été frappés par l'ouragan Harvey, des millions d'habitants du sud des Etats-Unis s'efforcent de reprendre le cours de leur vie dans des quartiers toujours inondés. Et ils doivent surmonter  les difficultés d'approvisionnement, les coupures de courant et la paralysie des transports.

 

MM /

Les autorités continuent de surveiller de près une usine chimique du groupe français Arkema, où des produits dangereux, qui ne peuvent plus être réfrigérés, se consument en dégageant des fumées nocives.

 

FB /

Autre catastrophe liée à la météo.  En Inde, l'effondrement d'un immeuble mercredi a fait 33 morts à Mumbai. Les pluies diluviennes qui ont inondé la ville ces derniers jours pourraient avoir causé provoqué cet effondrement.

 

MM /

Mais ces précipitations ne sont pas les seules responsables de ce problème à Mumbai.  De nombreux vieux  immeubles menacent de s'écrouler, sans que la municipalité réagisse face à ce danger.

 

FB /

Antoine Guinard est à New Delhi pour RFI

 

C'est le troisième immeuble qui s'est effondré en moins d'un mois à Mumbai. Le bâtiment de six étages qui s'est écroulé jeudi dans un quartier densément peuplé, avait été construit il y a plus d'un siècle. Il avait été déclaré inhabitable en 2011, mais de nombreux résidents avaient refusé de déménager. Une quarantaine d'entre eux ont été secouru entre jeudi soir et vendredi matin. La mousson qui frappe chaque année cette ville portuaire contribue incontestablement à la dégradation des bâtiments. Mais pour Pranav Naik, architecte basé à Mumbai, dont le cabinet réalise régulièrement des projets de travaux public pour la ville ce n'est pas l'unique facteur.

 

Pranav Naik: "Il y a une politique de contrôle des loyers, qui sont plafonnés dans ces anciens immeubles. Ce qui veut dire que les propriétaires n'ont souvent pas les moyens de les entretenir. Ils préfèrent les laisser s'écrouler, car ils récupèrent ensuite le terrain qu'ils peuvent vendre très cher à des promoteurs immobiliers. Pour être honnête, je pense que la municipalité ne fait rien pour résoudre ce problème". Mumbai a recensé  11 000 immeubles considérés officiellement comme "dilapidés". Cette mégalopole surpeuplée, est une des plus chères d'Asie en termes de logement. Les autorités restent par conséquent souvent réticentes à évacuer les habitants d'immeuble délabrés, qu'il est ensuite difficile de reloger.

 

FB /

Depuis un an, les actions des entreprises qui proposent des services pour animaux de compagnies s'envolent  aux Etats Unis.

 

MM /

 Il faut dire que les américains n'ont jamais autant dépensés pour leurs animaux de compagnies.

 

FB /

 Les nouvelles générations adoptent plus de chiens qu’ils ne font d’enfants et sont prêts à mettre la main au portefeuille nous dit  Anne Verdaguer

 

 

C'était une niche, sans jeu de mot, qui est devenue un marché juteux aux Etats-Unis et qui attire les investisseurs : biscuits protéinés sans gluten, croquette saveur patate douce, couches premier âge et même objets connectés, rien n'est trop beau pour le "pet" américain, l' animal de compagnie, considéré comme un membre à part entière de la famille à tel point que leurs propriétaires sont prêts à dépenser toujours plus, 69 milliards de dollars cette année, et ce sont les dépenses de santé qui pèsent le plus lourd, certaines cliniques pour animaux n'ont rien à envier aux établissements pour humains, on y pratique le détartrage dentaire ou des cures d'amaigrissement sur tapis de courses pour chats obèses.

Côté investisseur, on a flairé le bon filon...  le géant de l'agro-alimentaire Mars, propriétaire de Royal Canin et Whiskas, s'est offert 800 cliniques vétérinaires en début d'années,

Le marché de l'alimentation est lui aussi florissant et les marges sur les produits bio ou labellisée santé sont meilleurs que chez les humains,  les dernières tendances la aussi  sont toujours plus folle, plusieurs start up américaine proposent désormais du faux vin pour chat coloré à la betterave appelé "catbernet", ou encore pinot miaou !

 

 

MM /

 Du football pour finir. L'UEFA a ouvert une "enquête " sur le Paris SG dans le cadre du fair-play financier.

 

FB /

Elle  portera sur la conformité du club avec l'exigence de l'équilibre financier, en particulier les transferts du Brésilien Neymar et celui du Monégasque Kylian Mbappé.

 



Voir le flux - 01/09/2017 20:30:06

Le Sénégal résiste aux cigarettiers (niveaux A2 élémentaire, B1 intermédiaire, B2 avancé)

Que faire face à l’industrie du tabac ? Donner des conseils à un ami fumeur (A2), rédiger une brochure de prévention (B1), présenter des mesures pour contrer l’action des cigarettiers (B2).
7 jours sur la planète (Actualité mondiale), Français des relations internationales (Diplomates, journalistes...)

Voir le flux - 01/09/2017 13:00:00

Le cinéma français a la cote (niveaux A2 élémentaire, B1 intermédiaire, B2 avancé)

Après 122 ans d’existence, comment se porte le cinéma français ? Présenter le paysage cinématographique de son pays (A2), présenter un film culte (B1), échanger sur le cinéma (B2).
7 jours sur la planète (Actualité mondiale)

Voir le flux - 01/09/2017 13:00:00

Reprise

Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité (transcription manquante).

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

 

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/



Voir le flux - 01/09/2017 08:17:54

Expression à deviner n° 185

Indice : Un sommeil réparateur... Réponse n° 184 : Passer le relais. A demain ou sur https://expressionillustree.blogspot.fr


Voir le flux - 01/09/2017 06:53:23