Jouer pour parler français

Jouer mais pour quoi faire ? Au-delà du plaisir généré par les activités ludiques, le jeu permet d’introduire dans la classe la nécessité de communiquer efficacement en français. Lorsqu’un élève apprend le français dans un milieu non francophone, il est en effet parfois difficile de le motiver car il n’a pas besoin de cette langue dans sa vie quotidienne. Le jeu crée un enjeu fort : participer aussi bien que les autres – sinon mieux, pour gagner !

Les jeux peuvent être introduits en classe de manières très diverses : éléments de cours (révisions grammaticales avec les “Cadavres exquis”), activités de transition entre deux chapitres (production écrite avec réemploi de vocabulaire en contexte) ou encore devoirs de vacances aussi ludiques et originaux qu’efficaces en termes pédagogiques. Ces exercices ont l’avantage de faire travailler les élèves de manière transversale, dans la mesure où ils mobilisent les compétences de compréhension et d’expression et requièrent la mise en œuvre de connaissances en grammaire et vocabulaire. Ajoutez à cela que la créativité des apprenants est largement sollicitée.

Jeux pour travailler le vocabulaire

Ces jeux peuvent être employés avec des groupes d’âges et des niveaux divers en adaptant le niveau de complexité des règles et des objectifs. La plupart ne nécessitent ni matériel ni préparation : ils peuvent donc être improvisés à la fin d’un cours. Cela étant, il est aussi possible de les employer dans le cadre d’une progression et par exemple de s’en servir pour faire un bilan et une révision des termes appris au cours d’un chapitre. Le jeu du “Dessin mystère” est ainsi un bon moyen de contrôler le vocabulaire acquis par les élèves et de fixer grâce au dessin les termes encore flottants.

 

Jeux pour travailler l’oral

Ces activités font travailler dans un cadre très ludique l’expression orale. Sans s’en apercevoir, les apprenants vont chercher leurs mots, reformuler leurs propos, retenir les termes employés par les autres pour les réutiliser eux-mêmes etc.

Jeux d’écriture

Les jeux d’écriture conviennent tant aux apprenants de niveau avancé (B2 et C1 selon le CECR) ou intermédiaire (B1) qu’aux élèves débutants (A1 et A2). Ces activités ont l’avantage de faire travailler la langue française écrite dans un cadre ludique et motivant. Les jeux décrits ci-dessous débouchent en effet sur un résultat amusant (Cadavres exquis, Mots-valises, S+7…), attrayant (Calligrammes, Allitérations et assonances…) ou encore étonnant (SMS…). Ils se basent sur des ressources aussi diverses que les prénoms des élèves (Acrostiches) ou la littérature (Centon).

Voici une sélection de jeux d’écriture :

Rédaction : Elodie Ressouches