Beaucoup de langues du monde expriment la localisation dans l’espace avec des termes précis, qui dépendent souvent du point de vue du locuteur ou de la personne à qui on parle, ou bien de la distance ou de la proximité par rapport à ce lieu. Le français n’est pas aussi précis, et distingue seulement quelques cas.

Dans une situation où on peut voir ou montrer à quelqu’un la chose ou la personne dont on parle, l’adverbe désigne  indifféremment un lieu quelconque relativement proche, assez proche ou parfois même très proche du locuteur :

Viens là, à côté de moi.
Où est mon sac à dos ? – Il est là, devant ton nez !
Je ne vois pas notre voiture.  – Mais si, elle est là, dans la rue.
On va s’assoir là, on voit bien le paysage.
La cathédrale se trouve là, au milieu de la ville.

On utilise aussi l’adverbe  pour dire que quelqu’un est à la maison ou présent (par exemple dans une salle de classe) :

Est-ce que ton frère est là ? J’ai apporté un cadeau pour lui.
Aline n’est pas là aujourd’hui. Elle est malade ?
Tu peux laisser tes bagages là [chez nous], on te les apportera ce soir.

Quand quelqu’un frappe ou sonne à la porte, on peut dire :

Qui est là ?

Ici

L’adverbe ici est moins utilisé que . Il désigne un endroit très proche du locuteur, qu’on montre de façon précise :

Viens ici, à côté de moi. [désigne l’endroit précis où on demande à la personne de se mettre] J’habite ici, dans cette rue.  [on montre la rue en question]

Assez souvent, ici s’utilise en opposition (parfois implicite) à :

Où est-ce que je pose la valise, là ? – Non, mets-la ici.

Mais on pourrait dire aussi (en montrant l’endroit) :

Où est-ce que je pose la valise, là ? – Non, mets-la .

Là-bas

L’adverbe là-bas désigne

  • une direction, ou un lieu plus lointain, qu’on peut montrer vaguement (mais qu’on ne voit pas forcément) :

La Tour-Eiffel est là-bas, vous la verrez après cette rue.

  • un lieu dont on parle mais qu’on ne voit pas ou qu’on ne peut pas montrer :

Tu connais un peu Brest ? – Oh oui, j’habite là-bas depuis dix ans !
Ça lui plait bien là-bas, dans son quartier.

Expression du mouvement

Le français ne connait pas de formes d’adverbes particulières pour différencier l’endroit où on est et l’endroit où on va :

Les touristes attendent là, devant le musée. / Les touristes iront là, près de l’église.
Les livres sont ici, sur la table. / Mets les livres ici, sur l’étagère.

Pour marquer l’origine, l’endroit d’où on vient, on ajoute simplement de devant l’adverbe :

On est partis de là-bas, près de cette montagne.
On continuera le voyage de là.
Vous êtes d’ici ?

💡 Dans les expressions vous êtes d’icije ne suis pas d’ici, le mot ici signifie « de cette ville », « de cette région ».
 

Jean-Michel Kalmbach, Danièle Manesse, Corinne Weber


La GRAC » Contenu générique » Viens là, à côté de moi – là, ici, là-bas
Version 0.9 (05/2018) • Commenter ou contribuer
Licence Creative Commons