Comparer deux ou plusieurs œuvres

Imprimer

Raffael_stcatherina (1)Les portraits peuvent être très divers, comme le montre la typologie publiée dans le dossier. On s’en aperçoit particulièrement lorsque deux ou plusieurs représentations d’un même personnage sont exposées côte à côte.

Ainsi, le Diderot de Van Loo et celui de Fragonard n’évoquent pas le philosophe sous le même angle.

crédits

 

art_vanloo2
art_fragonard2
Louis-Michel VAN LOO
Denis Diderot (1767)
Jean-Honoré FRAGONARD
Denis Diderot (vers 1769)

« Fustigeant la tendance des portraitistes de son temps à flatter le modèle au détriment de la vérité, Diderot reprocha à son ami Van Loo de l’avoir représenté « lorgnant, souriant, mignard, avec l’air d’une vieille coquette qui fait encore l’aimable. La position, d’un secrétaire d’Etat et non d’un philosophe. » » (Base Atlas)

« Dans cette « figure de fantaisie », l’artiste a peut-être voulu rivaliser avec le Portrait de Diderot de Louis-Michel Van Loo exposé au Salon de 1767 (Louvre). A l’image précise et finie, il oppose une oeuvre pleine de fougue, où le célèbre penseur porte la chaîne d’or des philosophes de Rembrandt. » (Base Atlas)

On peut noter des différences en matière de couleurs, de composition, de mouvements.

Si les portraits de Diderot diffèrent, que dire alors de ceux de Madame de Pompadour ! D’après le site de Réunion des Musées nationaux, la Marquise, née Jeanne-Antoinette Poisson, maîtresse du Roi, « s’était attachée à utiliser son image peinte ou gravée à des fins de propagande politique ». Le site madamedepompadour.com expose une riche galerie de ses portraits montrant bien l’évolution de la coquette et séductrice jeune fille en femme de pouvoir liée à l’intelligentsia politique et culturelle de son époque.
Il est intéressant aussi de comparer des portraits issus de deux époques ou d’origines différentes.

art_chassevent2
art_kirmanshahi2
Gustave-Adolphe CHASSEVENT (1818.1901)
Louis-Philippe (1773.1850), roi des Français, la main posée sur la charte de 1830
Bahram KIRMANSHAHI
Portrait du souverain Nasir al-Din Shah (Fin du XVIIIe siècle)
art_boucher2 (1)
art_davidC2
François BOUCHER (1703.1770)
La Marquise de Pompadour
Jacques-Louis DAVID (1802.1840)
Portrait de Juliette de Villeneuve (1802.1840) (1824)

Crédits :

© Musée du Louvre/A. Dequier – M. Bard : Denis Diderot, Louis-Philippe (1773.1850), roi des Français, la main posée sur la charte de 1830, La Marquise de Pompadour, Portrait de Juliette de Villeneuve (1802.1840)

© R.M.N./H. Lewandowski : Portrait du souverain Nasir al-Din Shah

 

 

Rédaction : Elodie Ressouches, en collaboration avec Magali Simon, musée du Louvre
Première publication : 14/12/07