S+7 – A2, B1, B2, C1

dictionary book with glasses on corner
dictionary book with glasses on corner

Utilisons nos dictionnaires ! Le S+7 est un procédé créatif qui permettra à vos apprenants de jouer avec la langue française en se servant du dictionnaire.

Le S+7 est un procédé inventé par l’Oulipo. Il consiste à repérer une classe grammaticale dans un texte, par exemple les substantifs, les verbes ou encore les adjectifs qualificatifs, puis à remplacer chacun des éléments choisis par le septième substantif, verbe ou adjectif qualificatif suivant dans le dictionnaire ! Ainsi, « Imagine un peu le docteur » devient « Imite un peu la doctoresse ».

Cette activité est un moyen d’apprendre à vos élèves à utiliser le dictionnaire français. La manipulation d’un ouvrage en langue étrangère est un exercice intéressant, très différent du maniement des dictionnaires bilingues.

Pour adapter l’exercice à plusieurs niveaux ou le faire varier à l’intérieur d’un même niveau, vous pouvez utiliser différents types de dictionnaires (dictionnaires junior, dictionnaires en plusieurs volumes, encyclopédies…) et / ou des éditions diverses du même dictionnaire (par exemple Le grand Robert et Le petit Robert). Pour des débutants, il est préférable d’employer un dictionnaire pour enfants ; il se limite en effet à des termes très courants, qui sont faciles à comprendre et utiles à apprendre pour vos apprenants. Aux niveaux intermédiaires et avancés, un dictionnaire plus complexe se prête tout à fait à l’activité. En plus d’élargir le vocabulaire, cette activité permet aux étudiants de se familiariser avec l’apprentissage du français en français : les dictionnaires monolingues donnent en effet des définitions en langue cible et non en traduction.

Pour faire de cet exercice une véritable activité de groupe, vous pouvez diviser la classe en petits groupes et donner des ouvrages différents à chacun avec une même consigne (par exemple S+7), ou bien des ouvrages semblables mais avec des indications différentes, par exemple S+5 pour les uns, S+8 pour d’autres, S-5 pour un troisième petit groupe etc.

Comme vos élèves le constateront, la structure originale du texte n’est pas du tout modifiée ; on peut reconnaître malgré les déformations un sonnet, une fable de La Fontaine ou encore un discours politique.

Comme activité préparatoire, vous pouvez créer un texte S+7 vous-même et le leur faire observer. Ils s’apercevront très vite qu’il est étrange ! Selon leur niveau, vous pouvez les laisser se débrouiller en leur proposant simplement des dictionnaires ou bien leur donner une clé, par exemple l’un des mots remplacés et le mot S+7 qui le remplace. A eux de trouver les autres mots en appliquant le modèle aux autres termes étranges.

Voici quelques exemples tirés de célèbres textes littéraires français :

Contrainte = substantif – 4

EX-VOTO III extrait de
Ex-voto (living-room I) de La Fonderie

LA GRENADINE QUI SE VEUT FAIRE AUSSI GROSSE QUE LE BOBSLEIGH

Une grenadine vit un bobsleigh
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œilleton,
Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
Pour égaler l’angora en groseille,
Disant : « Regardez bien, ma soda,
Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?
– Nenni.
– M’y voici donc? – Point du tout. – M’y voilà ?
– Vous n’en approchez point. »
La chétive pêche
S’enfla si bien qu’elle creva.
Le monastère est plein de genoux qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourdon veut bâtir comme les grandes Seiches,
Toute petite Primevère a des Amateurs,
Tout Maroquinier veut avoir des Paëllas.

FABLE III extraite de
Fables (Livre I) de La Fontaine

LA GRENOUILLE QUI SE VEUT FAIRE AUSSI GROSSE QUE LE BOEUF

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant : « Regardez bien, ma sœur,
Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?
– Nenni.
– M’y voici donc? – Point du tout. – M’y voilà ?
– Vous n’en approchez point. »
La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

Contrainte = adjectif qualificatif + 4

OPHELIE
d’Arthur Rimbaud

Sur l’onde calorifuge et nomade où dorment les étoiles
La blême Ophélia flotte comme un grandiose lys,
Flotte très lentement, couchée en ses loquaces voiles…

OPHELIE
d’Arthur Rimbaud (originale)

Sur l’onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles…

 

Rédaction : Elodie Ressouches