La maison dans les films

fiche_peda_gloiredemonpereLa maison est au cœur de nombreux films : maison d’enfance, maison de famille, maison de vacances, maison hantée, etc. Trois films, trois bandes-annonces pour aborder ce thème en classe.

 

Nous vous proposons des pistes pédagogiques à partir des bandes annonces de La Gloire de mon père d’Yves Robert, de La Maison de Manuel Poirier et de La Zona de Rodrigo Pla.


La Gloire de mon père


Le film d’Yves Robert La Gloire de mon père, sorti sur les écran en 1990, est une adaptation du premier tome du roman autobiographique de Marcel Pagnol, Souvenirs d’enfance (1957). La bande annonce du film peut servir de support à une activité pédagogique sur la maison de vacances et la maison d’enfance.

habitat_gloire_de_mon_pere

Piste 1

Proposez un premier visionnage de la bande annonce de La Gloire de mon père, sans le son. Demandez aux apprenants d’émettre des hypothèses sur : le sujet du film, le lieu et l’époque où se déroule cette histoire, les relations entre les personnages, etc.

Montrez une nouvelle fois la bande annonce en laissant le son. Les apprenants vont pouvoir ainsi infirmer ou confirmer leurs hypothèses. Puis, posez des questions plus précises.

Quelques exemples de questions : Où se passe le film ? À quelle époque se déroule cette histoire ? Quels sont les différents personnages ? D’après vous, quelles sont les relations entre les différents personnages ? Est-ce que la bastide est la maison où le narrateur a grandi ? Qui est le narrateur (la voix off) selon vous ?

Expliquez aux apprenants qu’ils vont à nouveau regarder la bande-annonce, mais que cette fois, ils devront relever les éléments qui ont pu marquer la mémoire du narrateur et qui ont fait que cette maison reste un souvenir d’enfance. Le chant des cigales, le parfum de la garrigue, la lampe tempête, la douche dans le jardin, les repas sur la terrasse, etc.

Piste 2

Production écrite : décrivez votre maison d’enfance, racontez un souvenir d’enfance rattaché à un lieu de vie (maison, bastide, caravane, tente…), décrivez la plus belle vue que vous ayez eu la chance de voir, etc. Précisez aux apprenants que ces descriptions peuvent être réelles ou imaginaires, se raconter peut être délicat pour certains d’entre eux.

Piste 3

Proposez aux apprenants un série de photographies ou de tableaux qui ont la maison pour sujet. Divisez la classe en groupes de 3-4. Demandez à chaque groupe de choisir sa maison de vacances et de justifier son choix, en la comparant avec les autres maisons.

 


La Maison


Le film de Manuel Poirier, La Maison, raconte l’histoire de deux amis qui s’entichent d’une maison mise en vente aux enchères. Mais, si cette acquisition est un rêve pour eux, c’est une souffrance pour Chloé et Laura qui sont obligées de se séparer de la maison familiale suite à la mort de leur père endetté. La bande annonce peut servir de support pour une activité sur l’attachement à la maison d’enfance et sur le déchirement que peut représenter sa vente.

habitat_la_maison

Piste 1

Faites visionner la bande annonce à la classe. Puis posez quelques questions pour les amener à proposer des hypothèses sur le sujet du film.

Quelques exemples de questions : Quel est le sujet du film selon vous ? Quels sont les différents personnages à l’écran ? Avez-vous une idée sur les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres ?

Divisez la classe en groupes de 3-4. Expliquez aux apprenants qu’ils vont à nouveau regarder la bande annonce mais de manière morcelée. Indiquez-leur que pour chaque passage, ils vont devoir proposer une interprétation sur : les relations entre les personnages, le sujet du passage, ce qui se dit, ce que cela peut signifier. Notez ces quatre points au tableau et procédez au nouveau visionnage.

Proposition de découpage : 0’00 à 0’16 », 0’17 » à 0’25 », 0’26 à 0’31 », 0’31 à 0’52 », 0’52 à 0’58 », 0’59 » à 1’10 », 1’11 » à la fin.

Enfin, les différents groupes échangent autour de leur interprétation.

Piste 2

Divisez la classe en groupes de 3-4. Demandez à chaque groupe de réfléchir aux arguments que pourraient avancer les deux filles pour convaincre les deux acheteurs potentiels de laisser tomber leur projet d’acquisition.

Demandez ensuite à chaque groupe de proposer les arguments trouvés.

À partir de l’ensemble des arguments, chaque groupe essaie de rédiger la suite du dialogue entre l’acheteur et une des filles au sujet de la vente de la maison (cf. bande annonce). Ces dialogues pourront ensuite être joués devant la classe.

Piste 3

Production écrite : dix ans plus tard, les deux filles reviennent voir la maison de leur enfance, maintenant habitée par les deux amis et leurs familles. Racontez.


La Zona


Dans La Zona, Rodrigo Pla traite de la division de la société mexicaine en deux mondes : le monde des riches et celui des pauvres. Pour se protéger certaines familles privilégiées de Mexico ont créé des cités résidentielles privées, entourées d’une enceinte sécurisée, dotées de caméras de surveillance et d’un service d’ordre privé : la « zona » dans le film. Un soir, trois adolescents réussissent à pénétrer dans la zona et entrent par effraction dans une des maisons, à la recherche d’un butin. Mais, le cambriolage tourne mal. Le début du film peut-être utilisé pour une activité qui traite de la maison comme d’un signe d’appartenance sociale.

habitat_la_zona

Piste 1

Visionnez le début du film.

Quelques exemples de questions : Selon vous, où et quand se déroule le film ? Quels sont les personnages qui apparaissent à l’écran ? Quels éléments vous ont étonnés ? Selon vous, à quel milieu appartiennent les habitants de ces maisons ? Pourquoi ?

Divisez la classe en groupes de 3-4. Montrez une nouvelle fois le début du film en demandant aux apprenants de se concentrer sur les détails (expressions sur les visages des personnages, décors, bande son, etc.). Les apprenants comparent ce qu’ils ont remarqué avec les autres membres de leur groupe. Puis, demandez ensuite à chaque groupe de compléter les premières observations à l’oral. Aidez-les avec des questions du type : quel type de voiture conduit le jeune homme ? Est-ce que les jeunes ont souvent ce type de voiture ici ? Dans votre pays ? Quelle est l’expression sur le visage du jeune homme ? À quoi ressemblent les maisons du quartier résidentiel ? Qui fait arrêter la voiture du jeune homme ? Comment ? Pourquoi ? Avez-vous déjà vu ce genre de chose dans un autre contexte ? D ‘après vous, est-ce que cet enfant est le seul à avoir un sifflet ? Qu’est-ce que cela peut signifier sur l’organisation de cette résidence ? Que remarquez-vous au niveau des rues, des jardins ? Y a-t-il beaucoup de passants ? Que voit-on à la fin de ce passage ? Qu’est-ce qu’on découvre ?

À partir des dernières images, demandez aux différents groupes d’émettre des hypothèses sur ce quartier résidentiel : pourquoi y-a-t-il une enceinte murée ? Une caméra vidéo ? Des fils barbelés ?

Puis les groupes échangent autour de leurs hypothèses.

Piste 2

Divisez la classe en groupes de 3-4. Après avoir découvert le début du film et travaillé sur sa compréhension (voir piste 1), proposez aux groupes de réfléchir sur les avantages et les inconvénients de ce type de quartier. Chaque groupe doit trouver au moins 5 arguments pour et 5 arguments contre ce type de résidence. Chaque groupe présente ses arguments à la classe. Notez-les au tableau. Ce travail peut servir de point de départ à la rédaction d’un texte argumentatif.

Piste 3

Divisez la classe en groupes de 3-4. Après avoir découvert le début du film et travaillé sur sa compréhension (voir piste 1) demandez-leur s’il existe ce type de quartiers ici ? Dans leur pays ?

Demandez aux groupes de réfléchir sur :

  • les critères qui leur permettent de déterminer l’appartenance sociale des habitants d’une maison : le quartier, la taille, l’aspect de la façade, etc. ;
  • la division des riches et des pauvres au niveau du logement dans le pays où vous vous trouvez ;
  • la différence entre la division riches/pauvres dans leur pays et celle du pays où vous vous trouvez.

Puis, amenez les différents groupes à exprimer leurs points de vue sur les questions 1, 2 et 3.